Jardins japonais – purisme, authenticité, perfection …

        Ces trois définitions caractérisent principalement ma vision du jardin japonais : purisme, authenticité et perfection.

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Si l’on ouvre un dictionnaire, on y lira que le purisme correspond au désir de respecter dans les moindres détails les principes d’un art. Toutefois, ceci n’exclue pas, pour moi, l’évolution et/ou l’emprunt, à partir du moment où ils s’inscrivent dans ses principes de base.
L’authenticité, elle, définie le caractère de ce qui est exact, originel, sincère, une vérité qui ne peut être contestée.
Quant à la perfection, elle correspond à l’état de quelque chose qui est parfait en son genre, une qualité de l’esprit portée au plus haut degré, l’atteinte d’un idéal, sans tomber dans ses côtés pervers.

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Alors, n’en déplaise à certains, c’est comme cela… tout simplement parce que c’est ma Voie, mon chemin de Vie, un choix véritable qui me plaît au plus haut point. Je suis “tombée dedans” alors que j’étais une toute petite fille âgée d’à peine quatre ans…
Je n’oblige personne à adhérer, et ne cherche pas non plus à convertir, je ne souhaite pas non plus perdre mon temps à “discutailler”, chacun considérant ce qu’il perçoit comme l’unique point de vue valable. Je m’exprime simplement sur ce qui me bouleverse, me fait vibrer, suscite de l’émotion en moi… Je partage ce que j’apprends régulièrement à la source auprès de spécialistes japonais parce que cela m’enthousiasme.
Après, chacun fait comme il a envie, sincèrement tant que cela ne nuit à personne, cela m’importe guère. Si une personne a envie de qualifier sa création de “jardin japonais” parce qu’elle y a seulement placé une lanterne, un arbre taillé et quelques pas de pierres, c’est son affaire, pas la mienne. Si cela suffit à la satisfaire… nous n’avons tout simplement pas les mêmes valeurs.

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Maintenant, qu’est-ce qui fait que mon choix en insécurise autant certains, qu’est-ce qui fait qu’ils se sentent aussi menacés, créant parfois des réactions assez disproportionnées, je ne sais pas… je n’ai pas les réponses pour eux, mais, je dois le dire, c’est assez stupéfiant et plutôt amusant !

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Merci à Kanetsuna san pour toute cette beauté…

Niwathérapie© – Mon idéal de vie…

         Je tenais à partager avec vous le texte ci-dessous que je viens de découvrir, et qui décrit avec des mots si justes ce que je peux ressentir dans ma pratique quotidienne du jardin japonais, et de son utilisation en tant que support de création et de guérison…

Hortithérapie - Niwathérapie© - Frederique Dumas www.frederique-dumas-landscape.com www.frederique-dumas.com

Hortithérapie - Niwathérapie© - Frederique Dumas www.frederique-dumas-landscape.com www.frederique-dumas.com

“Celui qui pratique l’art de l’amour du beau, se trouve transformé par la pratique elle même.
L’humilité s’installe, la sagesse se développe, la compassion grandit, la finesse du corps et de l’esprit s’aiguisent, la vision de l’autre et du monde se fait nette et pure.

Pas à pas, l’homme se trouve transfiguré, et intimement bouleversé par cette beauté qui l’habite, il ne verra plus le monde et l’autre comme avant. C’est comme si soudain ce nouveau regard qu’il porte sur lui, regard de beauté, d’infini, de vacuité et de grandeur, se déverse spontanément sur l’univers.

Dans ce monde, la sagesse et la paix du cœur ne s’obtiennent pas en faisant de grandes et belles choses, mais en faisant tout ce que l’on fait avec grandeur et beauté…”

~ Federico Jôkô PROCOPIO

Hortithérapie - Niwathérapie© - Frederique Dumas www.frederique-dumas-landscape.com www.frederique-dumas.com

Frédérique DUMAS
Hortithérapie énergétique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
www.frederique-dumas.com

Lettre ouverte aux “outragés”…

         Lorsque l’enseignement est notre Voie, et plus particulièrement celui d’une discipline pratiquée dans un pays lointain, avec une toute autre culture, tout en essayant de toucher toujours plus au coeur de cette pratique afin d’en communiquer l’essence, l’esprit, pour que les passionnés puissent tendre vers des réalisations les plus authentiques possibles, on ne peut que susciter des “grincements de dents” auprès de certains qui s’y adonnent de manière plus superficielle…
De plus, en tant qu’enseignant(e), notre oeil va être immédiatement focalisé sur le point faible, sur ce qui demande correction. Et qu’elle que soit la manière dont nous l’exprimerons, les autres, qui se sentiront concernés, se sentiront également obligés de prendre cette critique personnellement…. alors que ceci n’a rien de personnel.

Alors oui, je fais des croquis ou des dessins pour démontrer certaines choses et enseigner ce qu’il convient de faire, en m’inspirant de clichés ou autres que je peux voir circuler sur Internet ou ailleurs, de ce que m’envoient mes élèves… sans chercher plus avant qui en est l’auteur. Je ne nomme personne. Et je fais même des compliments sur ce qui le mérite ! Si après, certains semblent y reconnaître leur travail et leurs impairs… je n’ai pas de contrôle sur leurs sensations. Ces personnes devraient plutôt en profiter pour s’améliorer, puisqu’elles prétendent faire de l’authentique jardin japonais. Ce serait tellement plus productif. Nous apprenons tous de nouvelles choses chaque jour, nous pouvons toujours faire mieux et ceci jusqu’à la fin de notre vie.

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Alors à ceux qui m’envoient des lettres ouvertes par tous les biais possibles – au cas où je la raterai (lettre dont je n’ai lu que les trois premières lignes parce que cela ne donne vraiment pas envie d’aller plus loin…), il serait temps qu’elles prennent conscience qu’elles obtiennent en fait l’inverse de l’effet escompté. En me nommant, ainsi que la page précise de mon livre, ces personnes insistent plutôt sur leurs erreurs, et font en même temps de la publicité pour mon ouvrage, donnant évidemment envie à d’autres d’aller voir… Je ne pense pas que ce soit le but recherché, non ? Alors qu’en temps normal, personne n’aurait rien vu !

Ah… quand l’ego gouverne ! Dommage….

Alors, je l’ai déjà écrit, mais je vais le répéter ici encore une fois. Le «T’as tort, j’ai raison», ce n’est pas mon truc. Que d’énergie perdue ! J’écris uniquement pour ceux qui partagent mon ressenti et ma vision des jardins japonais, qui trouvent du plaisir et de l’intérêt à me lire, qui ont envie d’en apprendre toujours plus sur le sujet. Pas pour les autres. Sincèrement, je ne m’occupe pas de ce que font les autres professionnels (sauf quand cela me permet d’étayer mon enseignement auprès de mes élèves et lecteurs), pas par manque d’intérêt, mais parce que j’ai trop à faire déjà avec moi et tout ce que je désire accomplir. Beaucoup trop occupée à tracer ma route et à exprimer mes dons et talents spécifiques !

Niwathérapie© – Obéir, c’est désobéir… le chemin de la sagesse et du lâcher-prise

        Pendant longtemps, je n’ai pas compris cette notion “d’obéissance à Dieu” véhiculées dans les propos des sages et des mystiques. Ma nature plutôt rebelle, ma personnalité conséquente à mon vécu, rendait ce mot “obéissance” difficile à accepter, à digérer et au final à intégrer.

Evidemment, en premier lieu, le mot “Dieu” me dérangeait, me rappelant cette puissance patriarcale, ce dieu punissant et vengeur placé à l’extérieur de nous-même que l’on m’avait enseigné, dont nous étions les jouets et à qui il fallait se soumettre perpétuellement (en fait surtout à la volonté et aux désirs des adultes environnants…) pour être en mesure de ne pas craindre son courroux !

Il a fallu tout d’abord un évènement violent, douloureux et catalyseur dans ma vie, puis un long cheminement intérieur pour comprendre le sens de ces termes et les adapter, afin d’être plus en phase avec ma vision des choses et en accord avec moi-même et l’univers qui nous entoure.

Hortithérapie - Niwathérapie© - Frederique Dumas www.frederique-dumas-landscape.com www.frederique-dumas.com

Alors, évidemment, je ne peux pas dire que ce fut facile… Il m’a fallu tenir tête longtemps et parfois me débattre, presque contre tous, pour garder le cap dans ce voyage qui me paraissait “juste”, essentiel, voire tel une évidence. Et ayant commencé tout petit et venant de très loin, il m’a fallu beaucoup d’énergie et de volonté pour résister à la pression familiale, sociale, à la norme attendue, pour en fait désobéir… Evidemment, ceci a laissé des traces.

Mais à cause de, ou grâce à tout cela, intérieurement j’ai changé, j’ai gagné en audace et en courage, et surtout j’ai cheminé vers la paix… et petit à petit, au travers de ce périple, j’ai appris à m’abandonner au divin, à l’univers, à la Vie, à cette énergie (suivant le nom qu’on lui donne) dont nous faisons partie, et avec qui, je le sais maintenant, je ne fais qu’UN. Ce pouvoir magnifique, qui paraît parfois si magique que les larmes montent à mes yeux devant tant de beauté, et qui travaille de concert avec mon plus haut Soi pour que je puisse parvenir à réaliser mon chemin de vie, ma Voie… Au final, je vis cette “obeissance à Dieu” qui, à la base m’exécrait tellement, mais bien sûr à un opposé abyssal de celle que l’on m’avait enseignée.

Aujourd’hui, je continue à grandir sur ce chemin de l’abandon avec émerveillement et reconnaissance chaque jour. Je ne peux plus envisager ma vie autrement. Même s’il reste toujours des moments difficiles, des problèmes à régler, je vis pleinement cette évolution permanente, je déguste le bonheur de me laisser porter par le courant avec ses moments de calme et ses rapides, de planter des graines de ci, de là, sans me soucier du résultat…

Evidemment, selon sa personnalité, sa situation, c’est plus ou moins facile. Je suis entrepreneuse, et je ne sais pas si cela a rendu les choses plus ardues ou pas, mais par certains côtés, oui, c’est sûr ! Mais quel bonheur de chaque jour ! Je ne regrette rien, je remercie la Vie de m’avoir fait grandir sur ce chemin merveilleux du lâcher-prise, accompagnée de toutes ces belles synchronicités, qui sont autant de récompense à la confiance et à la lucidité…

Heureux solstice d’hiver ! Je vous souhaite un bel abandon en conscience pour un chemin vers toujours plus de lumière…

Hortithérapie - Niwathérapie© - Frederique Dumas www.frederique-dumas-landscape.com www.frederique-dumas.com

Frédérique DUMAS
Hortithérapie énergétique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
www.frederique-dumas.com

Une magnifique vision…

        Quelle magnifique vision ce matin au lever de la fenêtre de mon bureau… Le soleil qui joue à cache-cache avec le vent dans les feuilles vert tendre d’un érable. Que c’est beau… ♥

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Niwatherapie© – Ce que je désire est en marche…

         Ce que je désire est en marche… Cela se produira en accord avec le plan de l’univers, pas le mien. Même si ce qui m’arrive en ce moment est déguisé en problème, je sais qu’il s’agit tout de même d’une bénédiction. Ce que je souhaite est en route, et en bien plus grande abondance que je ne peux l’imaginer. C’est ma vision et je vais m’y accrocher avec un sentiment de gratitude, peu importe ce qui arrive …

        What I want is on … This will occur in accordance with the plan of the universe, not mine. Even if that happens to me at the moment is disguised in problem, I know it’s still a blessing. What I want is on the way, and far greater abundance than I can imagine. This is my vision and I’ll hang in there with a sense of gratitude, no matter what happens …

Hortithérapie - Niwatherapie© - Frederique Dumas www.frederique-dumas-landscape.com www.frederique-dumas.com

Frédérique DUMAS
Hortithérapie énergétique . NIWATHERAPIE©
www.frederique-dumas.com

Niwathérapie© – Ma vision positive

         Les “autres” ont souvent tendance à penser notre vision du monde utopiste lorsque nous pensons différemment de la majorité des gens, et quel grand bonheur de voir que non, je ne suis pas seule à voir le monde de façon positive et joyeuse…!

Sachez-le, “t’as tort, j’ai raison”, ce n’est pas mon truc ! Je ne partage pas mes pensées pour changer celles des autres. Je partage mes pensées pour que ceux qui pensent déjà comme moi réalisent qu’ils ne sont pas seuls…!

Frédérique DUMAS
Hortithérapie énergétique . Niwathérapie©
www.frederique-dumas.com

Hortithérapie - Niwatherapie© - Frederique Dumas www.frederique-dumas-landscape.com www.frederique-dumas.com

Niwatherapie© – Le silence

“Plus on est évolué, plus on a besoin de silence. Le bruit retient l’homme dans des régions psychiques inférieures : il l’empêche de rentrer dans le monde subtil où le mouvement devient plus facile, la vision plus claire, la pensée plus créatrice.” – Ouraam Mikhaël AIVANHOV

Hortithérapie - Niwatherapie© - Frederique Dumas www.frederique-dumas-landscape.com www.frederique-dumas.com

         Ah Merci ! Enfin, voilà qui nous change …! Enfin un qui a compris…!

Je commençais à être fatiguée de tous ces apprentis à la méditation qui répètent bêtement sans comprendre ce qu’on leur enseigne et qui racontent que si on ne supporte pas le bruit, c’est nous qui avons un problème…!

Il y a une marge considérable entre ne pas être gêné par une intervention quelconque et être littéralement pollué par une cacophonie ambiante…!