Japon 2015 – Jour 3

         Aujourd’hui, levée aux aurores… Direction Nagoya et rencontre avec mon futur maître de jardin en maçonnerie paysagère, SUZUKI San et son ami UMEMURA San, jardinier également.

niwaki taille japonaise hortitherapie niwatherapie jardins japonais frederique dumas jardin shizen no sei voyage d'etudes au japon

Le rendez-vous est pris pour ma future venue au Japon ! Je vais donc apprendre à monter les parois traditionnelles en pierres de granit ou ishigaki, telles que celles-ci…

niwaki taille japonaise hortitherapie niwatherapie jardins japonais frederique dumas jardin shizen no sei voyage d'etudes au japon

L’après-midi est consacrée à la visite d’une exposition sur le jardin, avec de nombreux tsuboniwa en présentation, traditionnels, naturels ou plus avant-gardistes, voire très spéciaux (on trouve décidément de tout au Japon !) … mais l’un d’entre eux a retenu tout particulièrement mon attention, étant donné qu’il s’agit de ma réalisation préférée, la petite cascade et son RUISSEAU ! Et le plus naturel possible, s’il vous plaît !

niwaki taille japonaise hortitherapie niwatherapie jardins japonais frederique dumas jardin shizen no sei voyage d'etudes au japon

Ne sont-ils pas adorables ?

Et me voici de retour à Kyoto… fatiguée, mais le cœur débordant de joie !

Première réalisation de tsuboniwa au Jardin thérapeutique “Shizen no sei” – 1ère partie

        Maintenant que la pépinière de niwaki et tout le nécessaire pour le déroulement des stages sont ré-installés, la création sur d’autres plans peut commencer…

Et compte tenu de la topographie des lieux, une succession de vieux murs en pierres de granit, de coins et de recoins, je vais pouvoir assouvir ma passion, la création et réalisation de tsuboniwa, mes jardins japonais préférés, de tout petit espaces pourtant si évocateurs…

Le premier d’entre eux, retenu pour l’une de ces futures réalisations, est exposé en plein soleil une grande partie de la journée. C’est donc une création partiellement sèche qui va recueillir tous les suffrages.

Hortithérapie - Niwatherapie© - Frederique Dumas www.frederique-dumas-landscape.com www.frederique-dumas.com

En premier lieu, il s’agit de préparer le terrain… Un vieux bassin préformé et percé au fond qui se trouvait déjà à l’emplacement va avantageusement tenir lieu de barrière anti-rhizome pour le bambou.

La zone est entièrement décaissée et les trous sont creusés pour réaliser les plots en béton de scellement de poteaux pour les futures palissades de conception typiquement japonaise.

Hortithérapie - Niwatherapie© - Frederique Dumas www.frederique-dumas-landscape.com www.frederique-dumas.com

Hortithérapie - Niwatherapie© - Frederique Dumas www.frederique-dumas-landscape.com www.frederique-dumas.com

Hortithérapie - Niwatherapie© - Frederique Dumas www.frederique-dumas-landscape.com www.frederique-dumas.com

Hortithérapie - Niwatherapie© - Frederique Dumas www.frederique-dumas-landscape.com www.frederique-dumas.com

Hortithérapie - Niwatherapie© - Frederique Dumas www.frederique-dumas-landscape.com www.frederique-dumas.com

Maintenant, l’emplacement est prêt pour la prochaine étape, la confection et la mise-en-place des palissades en bambou.

Un grand et chaleureux MERCI à Pierre pour sa participation.

Et à très bientôt pour la suite !

Dresser les pierres – Ishi wo taten koto

      Ce dernier week-end, l’Ecole NIWAKI Inspiration ZEN au sein du Jardin “Shizen no sei tei-en” a accueilli ses premiers stagiaires afin de dresser les pierres à la manière des fameux jardiniers japonais… Pratique ancestrale d’une grande puissance esthétique et spirituelle caractérisant l’acte de créer un jardin.


S’appuyant sur des règles millénaires et notamment les enseignements du Sakutei-ki, ces compositions de pierres, ici au milieu de gravier ratissé, sont le reflet de l’élan vital, de la spontanéité créatrice de la personne qui en est à l’origine, leur beauté n’ayant d’égal que le talent du jardinier, révélé par la pratique.

Je souhaitais partager ici avec vous l’immense plaisir que j’ai pu ressentir à dispenser ce stage de création de jardins japonais.


Devant l’intérêt et l’enthousiasme manifestés par les participants, ce stage sera à nouveau programmé cette année, à la fin Octobre 2011 (23AM, 24 et 25). Donc à toutes celles et ceux que cette pratique fait vibrer et qui ont envie de flirter avec l’éternité, je dis “A très bientôt”…

Le Jardin “Shizen no sei” se refait une beauté…

        En vue de vous offrir toujours plus d’informations, de matière à étudier et de plaisir, le Jardin “Shizen no sei” se refait une beauté.

Taille japonaise Niwaki Art thérapie Méditation Magazine Jardins zen Jardins japonais Outils japonais de taille

Au programme, et entre autres, un tsukubai, bassin de pierre entouré d’un décor rocheux, lieu de purification traditionnel du jardin de thé, une cascade sèche ou karetaki, une palissade en bambou ou gaki, une rigole ou ama-ochi décorée de galets noirs ou nash-ishi

Ces différentes réalisations seront étudiées pas à pas en photos et à découvrir en vidéo dans les prochains numéros de notre magazine La Voie du jardin japonais.

Un petit aperçu associant le son et l’image où l’association du minéral, du végétal et de l’eau…

Taille japonaise Niwaki Art thérapie Méditation Magazine Jardins zen Jardins japonais Outils japonais de taille

Voir la mini video

La création d’un bassin et d’une cascade

        Il y a quelques semaines, le Jardin “Shizen no sei” est parti en reportage sur la création d’un bassin agrémenté d’une cascade, dans un petit jardin de ville constitué de coins et de recoins, blotti entre les murs des maisons.

Pas évident de travailler dans un mouchoir de poche… Pas évident non plus d’être présent sans déranger…

Un savant mélange de pierres polies par le mouvement inlassable de l’eau et de magnifiques pierres de montagne, un ensemble tel que l’on peut le découvrir au bord d’une rivière dans la nature… De petits recoins subtilement arrangés, à l’ombre de graciles érables, où les minuscules vaguelettes de l’eau en mouvement viennent humidifier de petits carex, blottis entre deux pierres, comme s’ils avaient pousser là de manière fortuite…

Minéral, eau, végétal. Tout est là… Une métaphore de la nature dans un endroit des plus restreints…

Taille japonaise Niwaki Art thérapie Méditation Magazine Jardins zen Jardins japonais Outils japonais de taille

La création d’un bassin et d’une cascade, pas à pas… A découvrir dans les prochains numéros de notre magazine La Voie du jardin japonais.

Merci à toute l’équipe de nous avoir accueilli. Joseph, Maxime, Alexandre et les jeunes stagiaires…

ENSEIGNEMENT du JARDIN JAPONAIS

Taille japonaise Niwaki Art thérapie Méditation Magazine Jardins zen Jardins japonais Outils japonais de taille

        Je vous donne rendez-vous en Avril 2011. A partir de cette date, vous pourrez suivre de nouveaux stages relatifs aux enseignements du jardin japonais. Comme tous les autres stages proposés par notre école, ils seront en priorité abordés dans le cadre de la Niwakithérapie© (hortithérapie quantique), en tant que voie de réalisation intérieure.

Ceux qui désireraient suivre ces stages d’un point de vue uniquement technique pourront le faire. Il leur suffira de nous le signaler au moment de leur inscription.

Quatre nouveaux stages :
– les pierres dressées
Les différentes techniques en l’art de “dresser les pierres” tel qu’il est défini dans le fameux Sakutei-ki
– les pas japonais
Les différentes allées traditionnelles, les pierres volantes ou tobi ishi, les pierres naturelles ou shizen ishi no nobedan et les chutes de grêle ou arare koboshi .
– le tsuboniwa
Tous les stades de la création d’un petit jardin de cour avec le thème du chaniwa ou jardin de thé, jardin d’ombre par excellence …
– le tsukubai
Tous les stades de la création d’un tsukubai, lieu de purification dans le jardin de thé …

Ces différents stages peuvent également être suivis par le biais de l’Ecole “NIWAKI Inspiration ZEN”, au sein de l’EURL NIWAKI et Co, pour tous ceux qui désireraient suivre ces stages dans le cadre de la formation professionnelle en continue.

A très bientôt…!

Concours de jardin – Lycée Horticole de Romans

        En ce début Juin 2010, j’ai eu l’honneur de faire partie du Jury du Concours de Jardin marquant la fin de cycle des élèves de baccalauréat professionnel “Travaux Paysagers” au Lycée Horticole de Romans (26). 

Ce Concours de Jardin, très attendu des élèves, est un moment de confrontation aux regards des acteurs du paysage (entrepreneurs, bureaux d’études, donneurs d’ordre, fournisseurs, public…) pour lequel ils s’investissent beaucoup, en plus de leurs heures de cours et d’études, dans des conditions pas toujours évidentes…

Même si je ne suis pas une fan des concours, ayant les classements en horreur, ce fut une expérience très enrichissante et je remercie ceux qui m’ont permis d’y participer. Je renouvèle également mes encouragements à tous ces élèves.

Je déplore simplement un désintéressement notoire vis-à-vis du végétal, qui fait pourtant toute la différence et nous permet de “tenir le coup” au milieu du béton de nos villes et de notre monde moderne. Ce Concours de Jardin manquait sensiblement de verdure, au profit d’une quantité astronomique de graviers, de dalles, de rochers, de pierre, de béton… Ou est l’équilibre? Sous des prétextes d’économie d’eau et de développement durable, n’est-on pas tout simplement en train de pervertir le métier du paysage? Nos jardiniers ne sont-ils pas en train de devenir uniquement des maçons?

Heureusement, l’ensemble du Jury a décidé de créer un prix spécial du végétal, qui a été décerné au groupe qui s’était vraiment distingué sur ce point. Prix mérité…!

Les visiteurs, quant à eux, ont récompensé le jardin “d’inspiration zen”. Récompense qui dénote un engouement de plus en plus marqué du grand public pour ce type de jardins.