Mes élève et client témoignent…

        Chantal suit mon travail depuis 2013. Elle a été entrepreneure, et elle me connaît bien.
En 2017, elle m’a demandé de lui créer un premier jardin, un tsuboniwa avec une cascade, reflet de nature.
Et en 2019, je lui ai réalisé un deuxième jardin, un chaniwa avec une maison de thé authentique, semblable en tous points à celles que l’on trouve au Japon.
Chantal habite au pied de la forêt montagnarde et c’est une grande amoureuse de nature !

        Jean-Michel, lui, est mon élève depuis 2014. Il vient régulièrement apprendre la taille japonaise et la création de jardins japonais au travers de la pratique NIWADO© que j’ai créée, une Voie de réalisation intérieure.
Et en même temps, il a créé une micro-entreprise, nommée Arbrume, afin de proposer des niwaki et la réalisation de jardins japonais à ses clients.
Nous avons réalisé un témoignage vidéo afin qu’il puisse partager son ressenti au sujet de mon enseignement, dans un très bel environnement baignée de nature au pied du Vercors, son magnifique petit jardin perso !

Si vous aussi, vous avez besoin d’aide pour découvrir ce pour quoi vous êtes fait, pour mettre en place et vivre votre projet Nature, je suis là pour vous… !

Vous voulez bien partager cet article, si vous pensez qu’il puisse aider quelqu’un … D’avance, un très grand Merci.

metiers et reconversions professionnelles Nature - Jardins japonais thérapeutiques - Forêt-thérapie© - Shinrin yoku - Niwathérapie© - Frederique Dumas www.frederique-dumas-landscape.com www.frederique-dumas.com
Frédérique DUMAS – Votre coach/thérapeute/paysagiste/formatrice/auteure
Spécialiste des métiers et reconversions professionnelles “Nature”
Médiation par la nature (Niwadō© – Niwatherapie© – Shinrin yoku 森林浴 et Forêt-thérapie©)
Création de jardins japonais “Reflet de nature©” – catalyseur d’abondance
Académie ‘Sublime SUKIYA’
www.frederique-dumas.com

metiers et reconversions professionnelles Nature - Jardins japonais thérapeutiques - Forêt-thérapie© - Shinrin yoku - Niwathérapie© - Frederique Dumas www.frederique-dumas-landscape.com www.frederique-dumas.comAbonnez-vous à mon feed pour suivre chaque matin “Ma vie d’entrepreneure Nature” – @dumas.frederique

Lettre ouverte aux “outragés”…

         Lorsque l’enseignement est notre Voie, et plus particulièrement celui d’une discipline pratiquée dans un pays lointain, avec une toute autre culture, tout en essayant de toucher toujours plus au coeur de cette pratique afin d’en communiquer l’essence, l’esprit, pour que les passionnés puissent tendre vers des réalisations les plus authentiques possibles, on ne peut que susciter des “grincements de dents” auprès de certains qui s’y adonnent de manière plus superficielle…
De plus, en tant qu’enseignant(e), notre oeil va être immédiatement focalisé sur le point faible, sur ce qui demande correction. Et qu’elle que soit la manière dont nous l’exprimerons, les autres, qui se sentiront concernés, se sentiront également obligés de prendre cette critique personnellement…. alors que ceci n’a rien de personnel.

Alors oui, je fais des croquis ou des dessins pour démontrer certaines choses et enseigner ce qu’il convient de faire, en m’inspirant de clichés ou autres que je peux voir circuler sur Internet ou ailleurs, de ce que m’envoient mes élèves… sans chercher plus avant qui en est l’auteur. Je ne nomme personne. Et je fais même des compliments sur ce qui le mérite ! Si après, certains semblent y reconnaître leur travail et leurs impairs… je n’ai pas de contrôle sur leurs sensations. Ces personnes devraient plutôt en profiter pour s’améliorer, puisqu’elles prétendent faire de l’authentique jardin japonais. Ce serait tellement plus productif. Nous apprenons tous de nouvelles choses chaque jour, nous pouvons toujours faire mieux et ceci jusqu’à la fin de notre vie.

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Alors à ceux qui m’envoient des lettres ouvertes par tous les biais possibles – au cas où je la raterai (lettre dont je n’ai lu que les trois premières lignes parce que cela ne donne vraiment pas envie d’aller plus loin…), il serait temps qu’elles prennent conscience qu’elles obtiennent en fait l’inverse de l’effet escompté. En me nommant, ainsi que la page précise de mon livre, ces personnes insistent plutôt sur leurs erreurs, et font en même temps de la publicité pour mon ouvrage, donnant évidemment envie à d’autres d’aller voir… Je ne pense pas que ce soit le but recherché, non ? Alors qu’en temps normal, personne n’aurait rien vu !

Ah… quand l’ego gouverne ! Dommage….

Alors, je l’ai déjà écrit, mais je vais le répéter ici encore une fois. Le «T’as tort, j’ai raison», ce n’est pas mon truc. Que d’énergie perdue ! J’écris uniquement pour ceux qui partagent mon ressenti et ma vision des jardins japonais, qui trouvent du plaisir et de l’intérêt à me lire, qui ont envie d’en apprendre toujours plus sur le sujet. Pas pour les autres. Sincèrement, je ne m’occupe pas de ce que font les autres professionnels (sauf quand cela me permet d’étayer mon enseignement auprès de mes élèves et lecteurs), pas par manque d’intérêt, mais parce que j’ai trop à faire déjà avec moi et tout ce que je désire accomplir. Beaucoup trop occupée à tracer ma route et à exprimer mes dons et talents spécifiques !

Comment la vulgaire copie tue la créativité !

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsubo-niwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

        Il y a quelques années, un paysagiste de la région, à la base talentueux, était venu me trouver afin que je l’aide à éveiller et exprimer son art au travers de stages d’hortithérapie. Il avait commencé sa carrière une trentaine d’années auparavant comme jardinier dans un jardin qui a atteint aujourd’hui une certaine renommée, et quelques années plus tard créé son entreprise de paysage…

Comme pour tous mes élèves, et par tous les outils à ma disposition, j’ai essayé d’enseigner la grandeur à cette personne – grandeur qui se mesure par la marque que l’on laisse dans la vie des autres – au travers de l’expression de son propre style, la communication honnête et franche, et le respect des autres et de soi. J’ai même été obligée d’aller jusqu’à mettre des limites, ceci étant un acte d’amour pour soi et pour les autres. Mais, en vain…

Il est toujours triste pour un thérapeute de voir certaines personnes continuer à choisir la voie obscure de la manipulation et des phénomènes de mode dans le but inconscient certes (ou peut-être pas complètement…), mais bien réel, de chercher à se venger !
Comme il est triste de les voir continuer à vulgairement copier ce que d’autres créent !

Il est dommage que ces personnes ne comprennent pas que tant qu’elles cherchent à se venger des autres, elles se vengent d’elle-même. Que toute l’énergie et le temps qu’elles passent à copier les autres, elles les perdent en lieu et place d’exprimer leur véritable authenticité. La vulgaire copie, née de l’envie et traduisant un stérile besoin d’être dans le désir de l’autre, tue la créativité !

Une leçon de plus ! Celle du lâcher prise… car je ne peux qu’inspirer, qu’accompagner… Cela ne m’appartient pas, chacun fait ses propres choix… la voie de l’obscurité ou celle de la lumière.

N.B. : Il est bien évident que je ne parle pas dans cet article d’un débutant qui copie techniquement ce que lui apprend son enseignant… Copier les bases font partie des stades de progression d’un élève.

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsubo-niwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWAKITHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
www.frederique-dumas.com

Chambres d’hôtes en Ardèche Verte – Jardin Shizen no sei – 2e partie

        Et voici notre deuxième chambre d’hôtes terminée, de son petit nom SAKURA, pour l’Académie NIWAKI Inspiration ZEN au sein du Jardin Shizen no sei.

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Je vous rappelle que ces chambres d’hôtes sont à la disposition de nos stagiaires, mais pas seulement. Toutes personnes désirant séjourner dans la région, ou visiter nos jardin et pépinière de niwaki peuvent en profiter également.

Je vous dis à très bientôt !

Chambres d’hôtes en Ardèche Verte – Jardin Shizen no sei

        Comme je vous en avais déjà fait part peu avant notre déménagement, l’Académie NIWAKI Inspiration ZEN au sein du Jardin Shizen no sei allait être en mesure maintenant de proposer un hébergement à ses élèves, pour ceux qui le désiraient, accompagné d’un petit déjeuner BIO.

C’est maintenant chose faîte. Notre chambre double est en cours de finition, mais voici notre première chambre d’hôtes prête, de son petit nom MOMIJI pouvant accueillir une personne …

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Ainsi que notre terrasse pour un petit déjeuner BIO en plein air !

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Ces chambres d’hôtes sont à la disposition de nos stagiaires, mais pas seulement. Toutes personnes désirant séjourner dans la région, ou visiter nos jardin et pépinière de niwaki peuvent en profiter également. Il suffit de venir séjourner pour au moins trois nuits.

Je vous dis à très bientôt !

Apprendre du maître…

         “L’élève qui saura créer à partir du maître sera l’élève qui avancera. L’élève qui ne fera que répéter sera l’élève qui stagnera…”
Proverbe japonais

“Student who will know creating from the master will be the student who will progress. Student will only repeat will be the student who will stagnate …”
Japanese proverb