Une vraie CRISE…

         Aujourd’hui, très rapidement et sans préavis, nous avons tous basculé dans un nouveau monde !
Nous sommes TOUS face à UNE crise…

Je vois passer des offres commerciales très opportunistes ces derniers jours… et je tenais à vous dire que je ne trouve pas cela très éthique, en tous les cas, je ne suis pas « alignée » avec ce genre de choses…
(Même si évidemment, cela ne m’empêche pas de penser qu’il devient encore plus capital de s’organiser une vie loin de la ville et de tous les tracas de la vie en promiscuité, pour pouvoir vivre et travailler dans un bel environnement, en contact avec la nature et le confort douillet de notre maison ! Je suis tout à fait claire et honnête sur ce point.)

Revenons à cette crise…
Nous avons – et c’est normal – besoin de quelques jours pour réajuster notre agenda, notre mode de vie, pour prendre la mesure de ce qui nous arrive. Immobilisme, repli, digestion sont des phases absolument nécessaires. Dans ce genre de circonstances, on ne peut pas ‘faire comme si’ la vie continuait comme avant. On ne peut pas faire comme si nous avions envie de consommer, parce qu’il faut de la disponibilité mentale pour penser “projets”.

Alors, cette crise, elle ne se déroule pas sur un seul plan, mais sur plusieurs :

        – au niveau sanitaire…
Tout d’abord un confinement, avec une période annoncée de 15 jours mais qui va sans doute durer plus longtemps que cela, il vaut mieux en être conscient, avec encore de nouveaux cas de maladies, et bien sûr des décès.

metiers et reconversions professionnelles Nature - Jardins japonais thérapeutiques - Forêt-thérapie© - Shinrin yoku - Niwathérapie© - Frederique Dumas www.frederique-dumas-landscape.com www.frederique-dumas.com
                          
metiers et reconversions professionnelles Nature - Jardins japonais thérapeutiques - Forêt-thérapie© - Shinrin yoku - Niwathérapie© - Frederique Dumas www.frederique-dumas-landscape.com www.frederique-dumas.com
        

        – au niveau financier…
Parvenez-vous à imaginer quelles vont être les retombées financières d’un pays totalement à l’arrêt pendant plusieurs semaines consécutives ? Pour l’instant, le gouvernement assume, au moins pour les salariés… mais combien de temps pourra-t-on tenir ? Sans parler des réactions en chaîne… Il ne s’agit pas de faire du catastrophisme, mais juste d’anticiper… un peu !

        – au niveau du sens…
Et c’est, à mon avis, le niveau le plus important de tous. Car, j’ai gagné la certitude, en cours de route, que les catastrophes sont là pour nous éviter le pire. Et le pire serait bel et bien d’avoir traversé la vie sans naufrages, d’être resté seulement à la surface des choses, comme l’attendent la société et tous les “bien-pensants”, et comme le disait également et si justement Christiane SINGER, ‘d’avoir dansé au bal des ombres, d’avoir pataugé dans ce marécage des on-dit, des apparences, de n’avoir jamais été précipité dans une autre dimension…’, ceci afin de toucher à notre profondeur !

Cet épisode nous donne, vous donne, l’occasion de revisiter le scénario de votre vie – et de vérifier que ce que vous dîtes, faîtes chaque jour est en cohérence avec votre moi profond, à l’aulne des événements présents. C’est vrai pour tout un chacun.

En ce qui me concerne, un évènement extrêmement douloureux, en la perte d’un être cher, a eu cet effet catalyseur sur moi, il y a maintenant 18 ans. Et c’est ce qui a pleinement contribué au fait que, depuis 13 ans maintenant, j’enseigne la liberté, l’autonomie, l’indépendance, l’importance de faire et de réaliser ce pourquoi on est fait, le retour à Mère-Nature, que j’applique les préceptes que j’enseigne, en priorité à moi-même… et que je recommande aux autres d’opter pour cette voie, quand c’est ce qui leur correspond vraiment.

Le moins que je pouvais faire, avec cette nouvelle crise était de m’interroger sur le bien-fondé de ce que je défends. Je vous partagerai mes réflexions à ce sujet, sans doute prochainement.

Soyez courageux, lucide et patient… et je vous invite à mettre à profit cette période plus ou moins forcée de réclusion, pour la transformer en exercice d’introspection afin de vous reconnecter à vous-même, à votre ETRE profond.

Alors, je sais qu’en ce moment, personne n’a trop la tête aux projets, situation de crise oblige… Mais, quand vous sentirez que le moment est venu, je suis vraiment en mesure de vous aider ! Pensez-y !

metiers et reconversions professionnelles Nature - Jardins japonais thérapeutiques - Forêt-thérapie© - Shinrin yoku - Niwathérapie© - Frederique Dumas www.frederique-dumas-landscape.com www.frederique-dumas.com

Frédérique DUMAS – Votre coach/thérapeute/paysagiste/formatrice/auteure
Spécialiste des métiers et reconversions professionnelles “Nature”
Médiation par la nature (Niwadō© – Niwatherapie© – Shinrin yoku 森林浴 et Forêt-thérapie©)
Création de jardins japonais “Reflet de nature©” – catalyseur d’abondance
Académie ‘Sublime SUKIYA’
www.frederique-dumas.com

2 réponses sur “Une vraie CRISE…”

  1. Merci pour ce message, Frédérique.
    Message qui a du sens et qui résonne en moi.
    Confort matériel, financier et perte d’estime de soi, ou repartir à zéro et se retrouver.
    Pour ne pas perdre pied, pour ne pas me perdre, j’ai quitté mon travail qui n’avait plus de saveur en 2018.
    Il y a des moments difficiles parfois et jamais je me dis : je n’aurais pas dû .
    Je suis retournée à ma nature, à la nature.
    Devenue guide sylvestre depuis bientôt un an, je suis curieuse de tout, curieuse de cette nature et chaque jour émerveillée de ce qu’elle nous donne.
    Alors oui, tous vos commentaires, écrits, programmes m’appellent.
    Ce temps de repli, ce temps de réflexion, ce temps qui nous est donné devait arriver.
    L’humanité arrête d’un coup sa course folle, ce tourbillon affolant s’effondre … arrêtons , regardons, écoutons, sentons, touchons.
    Retrouvons nos sens
    A bientôt de vous lire
    Valérie

  2. Merci à vous.
    Prenez soin de vous.
    Cordialement
    Catherine Ducreux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *