Ouvrage “Niwaki et jardins japonais” – Qu’on se le dise…

” Ose mener la vie que tu te crées…
N’écoute ni les conseils, ni les critiques !
Car vivre, c’est prendre le risque de déplaire ! … “

        Je souhaite profiter de l’avis récemment exprimé par un chroniqueur du monde du jardin sur mon ouvrage Niwaki et jardins japonais – créer des reflets de nature pour clarifier mes motivations au cas où elles ne seraient pas encore tout à fait claires… parce qu’apparemment, elles ne le sont pas encore suffisamment pour certains. Et en profiter pour le remercier tout spécialement pour son analyse. Effectivement, ce monsieur a mis exactement le doigt dessus, cet ouvrage ne s’adresse pas aux “butineurs” qui virevoltent de-ci, de-là, touchant à tout, mais n’allant jamais en profondeur… Ceci me confirme une fois de plus que le but est atteint. La qualité m’importe plus que la quantité, le “japonisant” grand public ayant plutôt tendance à me rendre morbide et à me donner la nausée, le “jardin zen” à la française ne suscitant aucune véritable émotion en moi, ils n’étaient évidemment pas l’objectif visé. Je laisse ceci à d’autres…!

A la différence d’une personne qui enseigne cet art, ce monsieur ne peut évidemment pas savoir que les amateurs de jardins japonais sont intéressés, voire très friands du nom originel de tout ce qui les composent, ainsi que de leur écriture en idéogrammes qui en donne toute la dimension poétique, la langue japonaise étant très imagée… et la puissance d’une image n’est jamais à négliger. Quant à la compréhension du terme shibui, elle signifie effectivement “la culture du peu” telle que je l’ai définie, mais non celle de “l’édulcoré”… Il s’agit bien au contraire d’aller à l’essence de chaque chose.

Et pour ce qui est de mon éditeur EYROLLES, voici comment il se définit : “Des contenus de référence pour un public exigeant et désireux d’approfondir ses connaissances”. Je crois que tout est dit.

Alors, c’est plutôt extra ! Grâce à cette critique, tous les amateurs et passionnés de niwaki et de jardins japonais, tout ceux que le style SUKIYA fait vibrer, tout comme les néophytes animés d’une réelle volonté d’apprendre, sont maintenant assurés de pouvoir trouver dans ce livre tout le nécessaire pour assouvir pleinement leur passion !
Et tous leurs magnifiques et enthousiastes retours me le confirment…!

livre-Niwaki-Jardins-Japonais-Frederique-DUMAS-eyrolles

3 réponses sur “Ouvrage “Niwaki et jardins japonais” – Qu’on se le dise…”

  1. Il est extraordinaire…. C’est mon livre de chevet depuis des semaines… j’envisage la réalisation d’un jardin japonais en plusieurs Tsuboniwa chez moi….. C’est ma source d’inspiration principale. Merci Frédérique.

  2. Nous avons acheté votre dernier livre “Niwaki et Jardins japonais”. Très bel ouvrage . Merci pour ce travail.

  3. J’ai bien reçu le colis et je suis très content de vos éditions. Je vous remercie de la passion que vous transmettez à travers vos écrits. Avec tout mes remerciements pour tout. Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *