Niwatherapie© – Une véritable femme

        Une véritable femme est une femme qui s’affranchit de la domination des hommes, qui entretient uniquement des relations de véritable coopération avec eux, qui sait ce qu’elle veut et qui se donne les moyens d’y arriver. Elle n’attend pas tout des hommes, elle affirme et assume ses désirs, inspire chaque jour le même respect, le vrai pouvoir, en se donnant l’égalité, c’est-à-dire juste autant de droits que les hommes.

Hortithérapie - Niwatherapie© - Frederique Dumas www.frederique-dumas-landscape.com www.frederique-dumas.com

Ce n’est que lorsque les femmes agiront ainsi que les hommes pourront se libérer des stéréotypes dans lesquels on les enferme très jeunes. Ils sont contraints par leur éducation de se penser détenteur du pouvoir, de la puissance et de l’autorité. Il est nécessaire qu’ils puissent s’autoriser à se vivre sensible, voire fragile avec la part de féminité qui est en eux, que les belles réalisations de femmes ne soient plus vécues par eux comme une offense, ou les diminuent dans l’idée qu’ils se font d’eux-mêmes.

Chacun doit pouvoir faire éclore la part de féminité pour les hommes qui est en eux et l’inverse pour les femmes. Nous sommes bien plus riches que d’être nés simplement fille ou garçon. Comme nous sommes fous, aveugles, en tant qu’êtres humains, de croire que le fait d’être dans un corps de femme ou dans un corps d’homme nous oblige à une limitation quelconque, à n’être, comme on l’entend trop souvent, que la Hortithérapie - Niwatherapie© - Frederique Dumas www.frederique-dumas-landscape.com www.frederique-dumas.com moitié de quelque chose ou de quelqu’un d’autre…! Nous avons tous le même potentiel de force ou de conscience.

Frédérique DUMAS
Hortithérapie énergétique . NIWATHERAPIE©
www.frederique-dumas.com

12 réponses sur “Niwatherapie© – Une véritable femme”

  1. Oui – oui, je suis bien d’accord avec tout cela. Aussi, les hommes chefs d’Entreprises devraient donner à poste égal = salaire égal. Ce qui permettrait à de nombreuses femmes de pouvoir s’assumer, d’être forte, d’être sans domination. Ce qui en retour, lui permettrait de s’assumer, d’assumer ses désirs, et d’inspirer le respect par son travail.

  2. « Lorsque les femmes ne vivront pas seulement à travers leur mari ou leurs enfants, les hommes n’auront plus peur de l’amour ni de la force des femmes et n’auront plus besoin de la faiblesse de l’autre pour être sûrs de leur propre masculinité. »

    Betty FRIEDAN ( 1921 – 2006 )

  3. L’androgynie primitive est ainsi ! Merci Frédérique !
    On a détourné le mythe en présentant sans cesse l’autre comme la moitié manquante alors qu’ il a toujours été question de l’inverse. C’est une fois le mariage fait en soi, masculin-féminin accomplis, une fois l’androgynie réalisée, que l’amour véritable peut enfin s’annoncer, au-delà des incarnations sexuées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *