Petit précis de
méditation… en mouvement

        Comment occuper, comment entraîner notre mental ?

Pendant longtemps, j’ai reçu le message qu’il était nécessaire de me détendre, de calmer mon esprit et de cesser d’analyser sans fin le passé, pour pouvoir aller mieux… Mais, je n’y parvenais pas.

Et puis un jour, je suis « tombée » sur une explication toute simple d’un maître bouddhiste tibétain (Mingyur Rinpoche) affirmant que l’on pouvait méditer partout et à tout moment… pendant que nous marchions, pendant que nous buvions un café ou un thé, en participant à une réunion ou en passant l’aspirateur… et ce fut le déclic !
Je l’appliquais donc instantanément dans tous les aspects de ma vie (vous commencez à voir où je veux en venir…). Et ceci me fit un bien fou !!!

Méditation en mouvement - Niwado© - Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

En fait, beaucoup de gens font preuve d’une incompréhension en ce qui concerne la méditation. Ils pensent que cela signifie qu’il faut absolument parvenir à ne plus penser à rien, à avoir l’esprit vide, à rester concentré, voire assis pendant des heures dans une position inconfortable. Tout ceci est exagéré. Nous ne pouvons pas bloquer nos pensées et nos émotions, tout simplement parce qu’elles font partie intégrante de nous et que nous en avons besoin. Par contre, notre mental qui ressassent sans arrêt, lui, est le problème ! Il veut briller, avoir de l’importance, donner son opinion ! Et, bla, bla, bla… Et, bla, bla, bla…

Alors que nous l’écoutions ou pas, il monopolise notre attention et nous empêche d’être là, dans le moment présent !

Au travers de la méditation, en fait, nous devenons ami avec notre mental. La bonne méthode, c’est de lui donner une « carotte », une occupation, un « job », afin qu’il se sente important. Lui dire : « Salut, je te charge de t’occuper de ma respiration ». Et là, se sentant valorisé, il va répondre : « Oui, je peux faire cela, c’est une très bonne idée ! »

Méditation en mouvement - Niwado© - Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Alors, à partir de maintenant, soyez attentif à votre respiration : INSPIREZ… EXPIREZ… INSPIREZ… EXPIREZ…
Il y a des tas de pensées qui vont venir en arrière-scène. Mais, cela n’a pas d’importance, ne vous en occupez pas. Ce n’est pas un problème, tant que votre mental est focalisé sur votre respiration, tout va bien ! Vous n’avez pas besoin de beaucoup de concentration, soyez simplement attentif à votre respiration, une fois, deux fois, ou plus si vous pouvez. INSPIREZ… EXPIREZ… INSPIREZ… EXPIREZ…

Ainsi, vous méditez en pleine conscience. Et vous pouvez le faire partout et à tout moment, pendant toutes vos occupations, ce qui inclut également la taille de vos niwaki et la création ou l’entretien de votre jardin japonais…

Vous désirez venir apprendre à pratiquer avec moi ? Je vous propose des cours, des stages, et même une formation complète pour dispenser cette pratique, le niwadō©. Contactez-moi.

Frédérique DUMAS
Niwadō© et Niwakidō©
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
Shinrin yoku 森林浴 et Forêt thérapie
www.frederique-dumas.com

Ouvrage « Niwaki et jardins japonais » – Qu’on se le dise…

 » Ose mener la vie que tu te crées…
N’écoute ni les conseils, ni les critiques !
Car vivre, c’est prendre le risque de déplaire ! … « 

        Je souhaite profiter de l’avis récemment exprimé par un chroniqueur du monde du jardin sur mon ouvrage Niwaki et jardins japonais – créer des reflets de nature pour clarifier mes motivations au cas où elles ne seraient pas encore tout à fait claires… parce qu’apparemment, elles ne le sont pas encore suffisamment pour certains. Et en profiter pour le remercier tout spécialement pour son analyse. Effectivement, ce monsieur a mis exactement le doigt dessus, cet ouvrage ne s’adresse pas aux « butineurs » qui virevoltent de-ci, de-là, touchant à tout, mais n’allant jamais en profondeur… Ceci me confirme une fois de plus que le but est atteint. La qualité m’importe plus que la quantité, le « japonisant » grand public ayant plutôt tendance à me rendre morbide et à me donner la nausée, le « jardin zen » à la française ne suscitant aucune véritable émotion en moi, ils n’étaient évidemment pas l’objectif visé. Je laisse ceci à d’autres…!

A la différence d’une personne qui enseigne cet art, ce monsieur ne peut évidemment pas savoir que les amateurs de jardins japonais sont intéressés, voire très friands du nom originel de tout ce qui les composent, ainsi que de leur écriture en idéogrammes qui en donne toute la dimension poétique, la langue japonaise étant très imagée… et la puissance d’une image n’est jamais à négliger. Quant à la compréhension du terme shibui, elle signifie effectivement « la culture du peu » telle que je l’ai définie, mais non celle de « l’édulcoré »… Il s’agit bien au contraire d’aller à l’essence de chaque chose.

Et pour ce qui est de mon éditeur EYROLLES, voici comment il se définit : « Des contenus de référence pour un public exigeant et désireux d’approfondir ses connaissances ». Je crois que tout est dit.

Alors, c’est plutôt extra ! Grâce à cette critique, tous les amateurs et passionnés de niwaki et de jardins japonais, tout ceux que le style SUKIYA fait vibrer, tout comme les néophytes animés d’une réelle volonté d’apprendre, sont maintenant assurés de pouvoir trouver dans ce livre tout le nécessaire pour assouvir pleinement leur passion !
Et tous leurs magnifiques et enthousiastes retours me le confirment…!

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Livre « Niwaki et jardins japonais » – on en parle…

         J’ai pour habitude d’exprimer ma gratitude en saluant les citations de mon ouvrage « Niwaki et jardins japonais – créer des reflets de nature » paru aux Editions EYROLLES, lorsqu’elles ont lieu dans divers magazines papier ou en ligne sur Internet. Un grand MERCI à tous !

Mars 2017 – Le télégramme de Landerneau

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Avril 2017 – Côté Maison

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Avril 2017 – PromoJardin

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Livre « Niwaki et jardins japonais » – on en parle…

        La gratitude ouvrant la porte à la richesse de la vie, il me paraît important de saluer la citation de mon ouvrage « Niwaki et jardins japonais – créer des reflets de nature » paru aux Editions EYROLLES, lorsqu’elle a lieu dans divers magazines papier ou en ligne sur Internet.

Cette fois-ci, il s’agit du blog « Le bonheur est dans le jardin » d’Isabelle BOUCQ, qui regroupe toutes les news concernant l’emploi du jardin et du jardinage comme support de soin. Un grand MERCI !

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Changer de focus…

        Cessons de nous concentrer sur ce qui nous stresse et rappellons-nous plutôt chaque jour combien nous sommes bénis.

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie
© Hidenobu Suzuki

Peu importe si notre vie est inconfortable en ce moment, regardons plutôt tout le chemin déjà parcouru et réveillons-nous chaque matin en étant reconnaissants d’en avoir encore une.
Parce que, honnêtement, dans un an à partir de maintenant, tout ce qui nous stresse aujourd’hui n’aura plus beaucoup d’importance, voire sera complètement oublié.

Alors ne nous occupons pas de ceux qui ne nous aiment pas, nous ne sommes pas obligés d’aimer tout le monde et tout le monde n’est pas obligé de nous aimer, pensons plutôt uniquement aux gens qui nous aiment.
Et ne nous préoccupons pas non plus d’avoir besoin de beaucoup de choses, parce qu’en fait, tout ce que nous voulons, c’est être heureux.

Alors souriez, la vie est meilleure quand vous souriez !

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
www.frederique-dumas.com

Mon idéal de vie…

         Je tenais à partager avec vous le texte ci-dessous que je viens de découvrir, et qui décrit avec des mots si justes ce que je peux ressentir dans ma pratique quotidienne du jardin japonais, et de son utilisation en tant que support de création et de guérison…

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

« Celui qui pratique l’art de l’amour du beau, se trouve transformé par la pratique elle même.
L’humilité s’installe, la sagesse se développe, la compassion grandit, la finesse du corps et de l’esprit s’aiguisent, la vision de l’autre et du monde se fait nette et pure.

Pas à pas, l’homme se trouve transfiguré, et intimement bouleversé par cette beauté qui l’habite, il ne verra plus le monde et l’autre comme avant. C’est comme si soudain ce nouveau regard qu’il porte sur lui, regard de beauté, d’infini, de vacuité et de grandeur, se déverse spontanément sur l’univers.

Dans ce monde, la sagesse et la paix du cœur ne s’obtiennent pas en faisant de grandes et belles choses, mais en faisant tout ce que l’on fait avec grandeur et beauté… »

~ Federico Jôkô PROCOPIO

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
www.frederique-dumas.com

Livre « Niwaki et jardins japonais » – on en parle…

        Comme je l’ai déjà dit, la gratitude ouvrant la porte à la richesse de la vie, il me paraît important de saluer la citation de mon ouvrage « Niwaki et jardins japonais – créer des reflets de nature » paru aux Editions EYROLLES, lorsqu’elle a lieu dans divers magazines papier ou en ligne sur Internet.

Décembre 2016 – Le journal des femmes

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Janvier 2017 – Le journal de Saône et Loire

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Janvier/Février 2017 – Architectures à vivre

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

La gratitude

         « La gratitude ouvre la porte à la richesse de la vie. Grâce à elle, ce que nous avons devient suffisant, et plus. Le refus devient acceptation, le chaos devient ordre, la confusion devient clarté. Elle peut transformer un repas en festin, un toit en chez-soi, un étranger en ami.
La gratitude donne un sens à votre passé, vous apporte la paix aujourd’hui, et crée une vision pour demain. »
– Melody Beattie

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
www.frederique-dumas.com

Résilience…

        Dans la nuit noire, il arrive parfois que nous perdions des bouts de nous-même en croyant ne jamais s’en remettre… vivant la perte ou le renoncement. Mais, ce que j’en ai appris, c’est que la vie est plus forte, plus grande, plus puissante que l’échec, que le drame.

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Pour certains, une fois passé le temps du déni, du désespoir, de la colère… toutes les étapes du deuil, vient enfin celui de l’acceptation… puis celui de la transformation, tout en étant un chemin unique pour chacun.

C’est alors que la vie, plus forte que tout, reprend le dessus et fait de cet échec, de ce drame, une VICTOIRE ! ♥

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
www.frederique-dumas.com