Formations non ouvertes aux professionnels du jardin en France

« Le message que je vous envoie est simple !
Prenez soin de vous !
Il y a des passages difficiles parfois mais s’il en est, c’est que c’est inscrit dans votre programme de vie.
Tout est en perpétuelle transformation !
Accepter ce que l’univers vous demande, pour votre évolution !
Faites vous confiance !
Soyez doux avec vous-même, soyez courageux, soyez audacieux !
Les astres sont bienveillants et votre âme à besoin d’être nourrie pour grandir !
Lâcher prise est souvent salutaire ! »
– Pascale Ménardy

         Un principe que je connais bien maintenant… Le nouveau ne peut pleinement se manifester que dans le cas où on lui fait de la place, il est donc nécessaire de savoir dire NON à certaines choses pour pouvoir dire OUI à d’autres !

La sincérité étant un gage de bonne santé, je vous informe donc que pour diverses raisons – mais essentiellement celle d’en finir définitivement avec les indélicatesses, manipulations, jalousies envieuses, mesquineries et bassesses en tout genre de la part de certain(e)s – ainsi que dans une perspective d’évolution et de toujours plus de beauté et d’authenticité, les cours, ateliers et stages de taille japonaise et création de jardins japonais proposés par l’ Académie « Sublime SUKIYA » seront désormais fermés aux professionnels du jardin en France (à quelques exceptions près, comme les arboristes grimpeurs ou quelques rares autres dont le cas sera étudié avec le plus grand soin…).

Ces formations existent maintenant exclusivement pour les amateurs passionnés de style SUKIYA dans le cadre des formations techniques et esthétiques, pour les stages d’hortithérapie (Niwathérapie©) et de méditation en mouvement (Niwadō©), ainsi que pour les professionnels de la relation d’aide dans les formations d’hortithérapeutes, en tant que « supports du métier ».

Stages taille japonaise et création de jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

                Yuji Matsuura©

Petit précis de
méditation… en mouvement

        Comment occuper, comment entraîner notre mental ?

Pendant longtemps, j’ai reçu le message qu’il était nécessaire de me détendre, de calmer mon esprit et de cesser d’analyser sans fin le passé, pour pouvoir aller mieux… Mais, je n’y parvenais pas.

Et puis un jour, je suis « tombée » sur une explication toute simple d’un maître bouddhiste tibétain (Mingyur Rinpoche) affirmant que l’on pouvait méditer partout et à tout moment… pendant que nous marchions, pendant que nous buvions un café ou un thé, en participant à une réunion ou en passant l’aspirateur… et ce fut le déclic !
Je l’appliquais donc instantanément dans tous les aspects de ma vie (vous commencez à voir où je veux en venir…). Et ceci me fit un bien fou !!!

Méditation en mouvement - Niwado© - Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

En fait, beaucoup de gens font preuve d’une incompréhension en ce qui concerne la méditation. Ils pensent que cela signifie qu’il faut absolument parvenir à ne plus penser à rien, à avoir l’esprit vide, à rester concentré, voire assis pendant des heures dans une position inconfortable. Tout ceci est exagéré. Nous ne pouvons pas bloquer nos pensées et nos émotions, tout simplement parce qu’elles font partie intégrante de nous et que nous en avons besoin. Par contre, notre mental qui ressassent sans arrêt, lui, est le problème ! Il veut briller, avoir de l’importance, donner son opinion ! Et, bla, bla, bla… Et, bla, bla, bla…

Alors que nous l’écoutions ou pas, il monopolise notre attention et nous empêche d’être là, dans le moment présent !

Au travers de la méditation, en fait, nous devenons ami avec notre mental. La bonne méthode, c’est de lui donner une « carotte », une occupation, un « job », afin qu’il se sente important. Lui dire : « Salut, je te charge de t’occuper de ma respiration ». Et là, se sentant valorisé, il va répondre : « Oui, je peux faire cela, c’est une très bonne idée ! »

Méditation en mouvement - Niwado© - Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Alors, à partir de maintenant, soyez attentif à votre respiration : INSPIREZ… EXPIREZ… INSPIREZ… EXPIREZ…
Il y a des tas de pensées qui vont venir en arrière-scène. Mais, cela n’a pas d’importance, ne vous en occupez pas. Ce n’est pas un problème, tant que votre mental est focalisé sur votre respiration, tout va bien ! Vous n’avez pas besoin de beaucoup de concentration, soyez simplement attentif à votre respiration, une fois, deux fois, ou plus si vous pouvez. INSPIREZ… EXPIREZ… INSPIREZ… EXPIREZ…

Ainsi, vous méditez en pleine conscience. Et vous pouvez le faire partout et à tout moment, pendant toutes vos occupations, ce qui inclut également la taille de vos niwaki et la création ou l’entretien de votre jardin japonais…

Vous désirez venir apprendre à pratiquer avec moi ? Je vous propose des cours, des stages, et même une formation complète pour dispenser cette pratique, le niwadō©. Contactez-moi.

Frédérique DUMAS
Niwadō© et Niwakidō©
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
Shinrin yoku 森林浴 et Forêt thérapie
www.frederique-dumas.com

Enseigner… un si beau métier !

        Je souhaite aujourd’hui réagir par rapport au métier d’enseignant, un si beau métier…

Chaque métier nécessite des dons et des talents spécifiques. Et celui d’enseignant requiert certaines qualités indispensables comme la patience, l’aptitude à la remise en question, à la gestion d’un groupe, mais aussi la bienveillance, le respect, et surtout l’humilité ou l’acceptation que l’apprenant puisse exceller !
Toutefois, il requiert également une qualité indispensable qui est l’aptitude à discerner instantanément ce qui est en déséquilibre, ce qui nécessite une correction.

voyage etudes japon spiritual japan niwaki tour initiatique conscience jardins japonais niwaki evolution personnelle

Etre patient, par exemple, signifie être capable de répéter, et de répéter encore, voire de reformuler pour faciliter et permettre la compréhension de l’étudiant. Etre bienveillant, signifie être compréhensif et indulgent, mais même si cela commence par la même lettre, cela ne signifie pas être une sorte de « béni-oui-oui ». J’ai participé à maints stages dans ma vie jusqu’à aujourd’hui, et jamais je n’aurai accepté de payer plusieurs centaines d’€ pour quelques jours, à un formateur qui n’aurait pas eu le courage de mettre le doigt sur mes erreurs, pour m’être acceptable, par simple « copinage », par peur de froisser ma susceptibilité ou d’avoir à se confronter.

voyage etudes japon spiritual japan niwaki tour initiatique conscience jardins japonais niwaki evolution personnelle

Car un formateur est là pour faire progresser ses élèves, et l’erreur faisant partie intégrante du processus d’apprentissage, il est obligatoirement amené à un certain moment et à un moment certain, à s’exprimer sur ce terrain. Se taire, voire dire à quelqu’un qui vient apprendre qu’il fait correctement les choses quand ce n’est pas le cas, c’est se moquer de lui, c’est le tromper !

voyage etudes japon spiritual japan niwaki tour initiatique conscience jardins japonais niwaki evolution personnelle

De nos jours, je vois malheureusement trop souvent des individus qui s’improvisent « formateur », TOUS milieux professionnels confondus, parce qu’ils supposent que leur expérience d’un métier ou d’une pratique est suffisante, ou parce qu’ils y voient un moyen d’arrondir leurs fins de mois, ou parce qu’ils cherchent à copier une autre personne, ou parce qu’ils ont vécu un revers dans leur vie professionnelle… et j’en passe. Ce n’est pas un simple « numéro formateur » délivré par la préfecture servant uniquement à répertorier, qui fait la qualité d’un enseignant !

voyage etudes japon spiritual japan niwaki tour initiatique conscience jardins japonais niwaki evolution personnelle

Nos étudiants méritent le meilleur, et certes un enseignant qui a le courage de leur montrer où ils ont mal fait et comment mieux faire la prochaine fois pour progresser, dans le but, s’ils le désirent, de chercher à atteindre l’excellence.

L’académie « NIWAKI Inspiration ZEN » change de nom !

        Notre vie est ponctuée de tournants majeurs… Il en est de même pour une activité professionnelle surtout lorsqu’elles sont si intimement liées, et il est important de reconnaître ces moments pour ce qu’ils sont et de faciliter leur mise-en-place. Même si ce n’est pas toujours chose aisée… Toujours dans une dynamique d’évolution et à la recherche de l’excellence, cet espace d’enseignement a déjà mis en place depuis sa création divers changements significatifs.

Rassurez-vous, même si le terme « niwaki » n’y apparaît plus, les stages de création les concernant sont maintenus, continuant également et bien évidemment leur propre évolution, bénéficiant de ma formation en continue auprès de plusieurs maîtres de jardins au Japon.

Toutefois, compte tenu de l’emploi très galvaudé du mot « zen » en occident, de la création d’une activité paysagère au travers de la réalisation de tsubo-niwa – pouvant être à vocation thérapeutique, des stages proposés ou en cours de développement, d’une recherche toujours plus poussée sur l’âme du jardin japonais et de mon niveau de compréhension à ce sujet… ce nom de départ ne correspond plus aujourd’hui à l’intégralité de mes activités et à ce que je souhaite exprimer, dans une quête toujours plus poussée d’authenticité et de vérité.

L’académie « NIWAKI Inspiration ZEN » change donc de nom et devient l’Académie « Sublime SUKIYA ».

japon2016-16

En fait, le véritable jardin japonais est caractérisé par un style de vie très particulier, le style SUKIYA, tout en harmonie avec la nature, où le jardin et l’habitation ne font qu’un, l’un se prolongeant dans l’autre et le second étant une continuité évidente du premier. Il s’appuie sur l’utilisation quasi-exclusive de matériaux nobles et naturels – ce qui en France, je ne vous le cache pas, s’avère être un parcours semé d’embûches, champions que nous sommes des résines et autres matériaux reconstitués ! – pour des créations ayant une âme puisque réalisées à la main par des artisans selon des techniques japonaises mises au point depuis des générations. Ces différents critères, dans une recherche d’équilibre en tout et notamment entre les zones d’ombre et de lumière, donne un résultat élégant et raffiné, respectueux de nos besoins, donc propice à la quiétude et au repos (Si vous désirez en savoir plus à ce sujet, je vous encourage à lire mon dernier ouvrage « Niwaki et jardins japonais – créer des reflets de nature » paru aux Editions EYROLLES).

Un environnement naturel sublimé par la main et l’imagination de l’homme…

sjnt2016-5

Seconde réalisation de tsuboniwa au Jardin Shizen no sei – 3e partie

        Sous des cieux extrêmement cléments pour cette fin Septembre, c’est maintenant la dernière ligne droite pour notre second tsuboniwa au Jardin Shizen no sei.

Suivant l’emplacement qui avait été délimité…

niwaki taille japonaise hortitherapie niwatherapie jardins japonais frederique dumas jardin shizen no sei voyage d'etudes au japon tsuboniwa

… cette dernière partie a commencé par la pose de la bordure en granit …

Pour continuer la lecture, veuillez vous rendre sur l’espace VIP du Blog NIWAKI & NIWASHI.

Cursus complet taille japonaise en accompagnement – hortithérapie

        Cà a commencé le 3 Novembre… et c’est parti pour cinq semaines !

cursus complet taille japonaise hortitherapie

Ce cursus complet en taille japonaise (11 stages différents associés à 11 thèmes majeurs de notre vie) s’adresse à toutes celles et ceux qui rêvent de créer leur propre activité professionnelle, en taille japonaise, ou dans un tout autre domaine pourvu qu’ils aient un intérêt dans la culture du niwaki. La même chose peut également et évidemment être entreprise dans la création de jardins japonais.

Entreprendre uniquement des formations en rapport avec cette activité n’est pas suffisant pour réussir. Même si c’est dur à accepter, c’est ainsi. Se former n’est pas suffisant, parce que comme tout le monde, vous êtes habités de peurs et de doutes, de blocages, de croyances limitatives, d’habitudes improductives… Et tant que vous n’en aurez pas conscience, elles vous empêcheront d’avancer !

Mais, il y a une bonne nouvelle ! Je peux vous donner les moyens de changer cela !

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWAKITHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
www.frederique-dumas.com

Tsuboniwa et impermanence

        Après avoir pénétré dans ce tsuboniwa, comment ne pas se souvenir toujours et encore de l’air humide de rosée et parfumé de la fragrance des mousses qui flottait dans la pénombre, de la pluie ou du vent, ou des feuilles des arbres brillants dans la lumière du soleil … Le temps d’un rafraîchissement spirituel, passé dans un petit coin de nature, en compagnie constante de la poésie des phénomènes naturels et des cycles incessants de la vie.
La permanence dans l’impermanence. Pas de doute, le tsuboniwa est précisément le type d’espace essentiel à une vie saine et équilibrée, à tous les niveaux … physique, émotionnel et vibratoire.

(Voici le lien de la vidéo au cas où votre navigateur n’afficherait pas son insertion.)

Je réalise pour vous, ou je vous forme sur le site de l’Ecole « NIWAKI Inspiration ZEN » ou je vous coache dans votre jardin… Comme vous le désirez. Contactez-moi.

Développement personnel – Exercices et Outils pour la Manifestation

        Les choses sur lesquelles nous centrons notre attention finissent toujours par se manifester, par se matérialiser, tôt ou tard… Ce sont les bases de la physique quantique. C’est pourquoi, il est primordial de nous concentrer sur nos objectifs plutôt que sur ce qui nous fait peur, sur ce qui nous manque ou sur ce que nous ne voulons pas dans notre vie…!

Beaucoup ont le désir de changer, d’améliorer leurs conditions de vie, mais la vérité est que très peu d’entre nous connaissent les techniques nécessaires pour y arriver.

En imprégnant vos pensées de motivation, en les focalisant sur ce que vous désirez manifester dans votre vie, vous vous prédisposez à prendre toutes les actions appropriées pour chasser les problèmes et les obstructions présentes afin d’accéder aux solutions dont vous avez besoin. C’est évidemment la première étape indispensable. Mais la pensée positive à elle seule n’est pas suffisante pour inverser le cours des choses.

Vous n’avez pas à vous faire violence, vous n’avez pas à faire de monstrueux efforts, vous avez uniquement besoin de constance, de persévérance, de détermination et d’opiniâtreté, afin de modifier vos croyances. Votre ego, et donc vos croyances, sont les plus grands obstacles entre vous et ce que vous tentez de manifester dans votre vie.

thérapie, développement personnel, manifestation, quantique

Au travers des séances, ateliers et stages que je vous propose en travail sur soi (Niwa ou Niwakithérapie©), je vous dévoile toute une palette d’ Exercices et d’Outils pour la Manifestation.

Un seul essai, un seul stage suivi, un seul exercice ne vous permettront pas de changer le cours des choses, car vos croyances au sujet de certaines choses ne changeront pas avec un claquement de doigts. Le changement est un long processus de chaque jour…

Engagez-vous à pratiquer ce type d’exercices et d’outils quotidiennement, au moins à deux reprises. Ils permettront de réduire au silence le bavardage incessant dans votre tête, ils modifieront vos attentes par rapport à l’extérieur, par rapport à ce que vous croyez possible et vous aideront à atteindre une forme de paix. Ils sont plus que nécessaires et indispensables pour ancrer le travail accompli lors des stages, ateliers ou séances, de n’importe quelle nature que ce soit.

Il s’agira juste ensuite d’attendre le laps de temps nécessaire à une manifestation de vos objectifs dans la matière.

Et vous ne pourrez tout simplement pas, ne pas y arriver…!

Stage de création de petit jardin japonais – Tsuboniwa

      En cette fin de semaine, l’Ecole NIWAKI Inspiration ZEN au sein du Jardin « Shizen no sei tei-en » a accueilli sa première stagiaire, arrivant de Suisse, passionnée de jardins japonais et professeur d’arts visuels (l’équivalent de nos arts plastiques), afin de réaliser un véritable tsuboniwa, à la manière des fameux jardiniers nippons… L’essence même de la nature dans un espace des plus restreints…

Méditation Jardins zen Jardins japonais Tsuboniwa

Méditation Jardins zen Jardins japonais Tsuboniwa

S’appuyant avec beaucoup de méthode et de structure sur des règles millénaires, notamment les enseignements du Sakutei-ki, les principes énergétiques du fusui, des notions propres à l’esthétisme paysager japonais, Catherine a atteint une forme de perfection, sans son côté destructeur (au lieu de profiter de la beauté de l’ensemble et de la magie qui s’en dégage, il est à parier que les pros des idéogrammes remarqueront seulement que le bassin est positionné à l’envers… Oups ! C’est vrai, il n’y a rien de plus grave dans la vie…), avec une extraordinaire fluidité, ce qu’elle doutait de parvenir à atteindre.

Méditation Jardins zen Jardins japonais Tsuboniwa

Je souhaitais partager ici avec vous l’intense plaisir que j’ai pu ressentir à dispenser ce stage de création de petit jardin japonais, le tsuboniwa. Voici un instant de pure beauté, en images…

(Voici le lien de la vidéo au cas où votre navigateur n’afficherait pas son insertion.)

Et à toutes celles et ceux qui souhaiteront nous rejoindre, je dis « A l’année prochaine »…

Développement personnel – Mission de vie

Taille japonaise Niwaki Art thérapie Méditation Magazine Jardins zen Jardins japonais Outils japonais de taille

      Pendant de nombreuses années, et comme le sont la plupart d’entre nous, j’ai été soumise à un système fonctionnant de manière très implicite dans notre société. L’approbation gouvernait mes actions. Soumise et disciplinée, toujours obéissante à une autorité sous forme de personnes ou de normes. Vu de l’extérieur, on peut avoir l’impression que ce système a évolué. Effectivement, les formes changent… mais le fond, lui, reste. Et tout ceci ne m’a apporté au final que souffrance et défaite.

Puis un jour, suite à un évènement très douloureux mais catalyseur, j’en ai eu plus qu’assez, je me suis dit que la vie pouvait être autre chose et j’ai pris alors la décision que la mienne allait changer.
J’ai entrepris de chercher les réponses à l’intérieur de moi, et non plus à l’extérieur…

Après avoir lutté pendant des années et des années, pour la reconnaissance de ma valeur en tant que femme, pour être considérée comme une égale, comme étant à la hauteur dans toutes les situations, sans que rien jamais n’y fasse, j’ai commencé à me poser de sérieuses questions. Quand on croit que la vie doit être une lutte, elle devient une lutte. Croire que les désirs et les idées des autres changeraient si je continuais à présenter les miens était une aberration, ainsi qu’une perte de temps et d’énergie.

Alors un jour, j’ai arrêté de lutter et J’AI FAIT. Et là, tout a changé.

J’ai ressenti les changements dans mes tripes, comme une révélation, le réveil d’un immense pouvoir intérieur. Une forme de calme, de certitude apparut alors dans ma vie. Cette dernière commença à changer régulièrement, un vide se comblait, je commençais à atteindre sûrement et rapidement tous les buts que je me fixais, les uns après les autres, avec juste le temps nécessaire à leur manifestation. Ma vie gagna indéniablement en qualité. Les gens à l’extérieur commencèrent à remarquer ces changements, ainsi que l’accélération avec laquelle ils prenaient place au fur et à mesure que j’avançais dans le temps.

En quatre années, j’ai créé mon activité professionnelle de toutes pièces, en y prenant un plaisir immense. J’ai rassemblé toutes mes connaissances apprises au cours d’études, de lectures, de formations, d’associations, d’engagements, de relations ou de voyages, et j’ai créé une Ecole de taille japonaise, une structure existant nulle part ailleurs. La première année, en 2008, j’ai proposé un stage de taille et édité un magazine numérique, puis quatre autres stages l’année suivante, encore quatre autres en 2010, tout en publiant deux livres sur le sujet, suivis cette année de quatre stages de création de jardins japonais. Entre temps, j’ai importé des outils en provenance du Japon, commercialisés par le biais d’un site web marchand, j’ai créé un voyage d’études dans ce même pays et je suis en train d’organiser des stages à l’international. J’ai donné de la profondeur à ces pratiques en les associant à un travail de développement personnel par le biais de stages d’hortithérapie, que j’ai appelée NIWAKITHERAPIE©.
Au point qu’un jour, un de mes stagiaires, un paysagiste, m’a comparée à une « météore », comme apparue du néant …

Oui, mille fois oui, que votre voie soit le jardin ou tout autre chose, les protocoles que j’ai mis en place peuvent vous aider à réaliser tous vos objectifs de vie, professionnels ou personnels, avec succès. Il suffit que l’intérêt soit suffisamment grand pour que vous preniez plaisir à pratiquer la taille japonaise ou la création de jardins japonais.

Bien engagée aujourd’hui dans la maturité de ma vie, plus j’avance en âge, et plus je comprends de mieux en mieux le sens du parcours qui fut le mien depuis ma naissance, les choix de vie que j’ai fait et qui trouvent leur origine et leur sens dans la mission que je suis censée accomplir sur cette Terre. Ce que je souhaite partager avec vous aujourd’hui, à travers cet article, c’est le cheminement qui me permet d’être la femme que je suis aujourd’hui, afin que vous saisissiez précisément ce dont je vous parle. Il est évident que je ne peux faire à votre place et qu’aucun résultat n’est garanti. Par contre, ce que j’ai réalisé à ce jour me permet de pouvoir vous aider et vous accompagner dans votre propre quête. Je suis en mesure de vous assurer de tout mettre en œuvre pour vous permettre d’atteindre la réalisation de votre objectif de vie individuel, en accord avec votre plus haut Soi.