Esclave du système … ou libre d’ETRE

         Pour résumer en gros, le ‘système’ fait tout ce qui est en son pouvoir pour que l’individu ne se rencontre pas dans sa vie. Pour le système, un individu qui « se trouve », c’est terrible ! Il développe un sens critique, une capacité de jugement, et il devient ainsi ingouvernable, incontrôlable. Les religions, le business, le système d’éducation, les politiques n’ont aucun intérêt à ce que l’individu « se trouve ». Dès l’âge de deux ans, chaque individu est considéré tel un consommateur potentiel, et il doit le rester coûte que coûte, un petit agneau qui suit bien gentiment le troupeau. Déversement médiatique négatif constant, aliments frelatés bourrés de pesticides, consommation médicamenteuse chimique à outrance… entretenant la peur, la dépendance, l’assistanat … et j’en passe !

Hortithérapie -  Niwatherapie© - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

La véritable éducation d’un enfant, ou une ré-éducation à vivre pour une personne plus âgée déjà « formatée », c’est apprendre à l’autre personne à se méfier, à se libérer des règles du système et l’accompagner sur son chemin pour qu’il puisse « se trouver » lui-même.

Hortithérapie -  Niwatherapie© - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Frédérique DUMAS – Académie « Sublime SUKIYA »
Niwadō© et Niwakidō©
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
Shinrin yoku 森林浴 et Forêt thérapie
www.frederique-dumas.com

Ta nature est la présence assortie d’une intention…

         Un très beau texte aujourd’hui, qui s’adresse tout particulièrement à tous les « patronisants » et « matronisantes », aux « sauveurs d’oiseaux blessés »… Voici ce que la Vie m’a appris, exprimé avec des mots si justes que ce texte mérite que l’on s’y arrête… Merci.

« Peut-être est-il temps de ne plus essayer de « réparer » celui qui est en face de toi, de ne plus essayer de lui donner des réponses ou de résoudre ses problèmes.
Mon ami, tu n’es pas très bon à cela.
Ta nature n’est pas la manipulation, mais la présence; elle n’est pas la division, mais la plénitude.
Peut-être est-il temps de ne plus prétendre être cette autorité qui sait tout, cet enseignant infaillible, cet expert complètement guéri. Même avec la meilleure des intentions, tu peux, sans le savoir, interférer avec son processus de guérison naturel. Tu peux le maintenir dépendant de toi, en l’empêchant de prendre vraiment conscience de son expérience directe.
Rappelle-toi, il peut avoir besoin de se sentir encore plus mal avant de se sentir mieux. Il peut avoir besoin de ressentir sa douleur plus profondément avant de s’ouvrir à la véritable source de guérison qui lui est propre. Il peut avoir besoin de mourir à ce qu’il pensait être, avant de pouvoir vraiment vivre. Ce qui est vrai pour lui est vrai pour toi.
Alors détends-toi.
Respire.
Sors du drame.
Reconnais ton désir de le changer, de le guérir ou même de l’apaiser.
Écoute simplement maintenant sans jugement et essaie de comprendre où il en est maintenant.
Vois clairement ce qui est et qui est en face de toi.
Peut-être la plus grande aide que tu puisses offrir en ce moment est-elle ta clarté et ton attention sans jugement – ta compassion naturelle.
Transmets cela : sois cette présence; offre cette ouverture.
Reste largement ouvert aux solutions qui ne sont pas encore nées.
Aie confiance dans le processus étrange de la vie.
Sois une intention silencieuse… et les bons mots, les bonnes actions, les bonnes interventions, les bonnes décisions, surviendront sans effort.
Sanctifie son moment en ne fuyant pas. Reflète sa propre capacité à être présent.
Aie confiance dans l’ancien mystère de la guérison.
Peut-être que le véritable remède peut fonctionner quand « tu » ne te mets pas en travers du chemin. Oui, les remèdes et les bons conseils peuvent engourdir ou même supprimer les symptômes, mais une invitation à une guérison spirituelle plus profonde peut se tapir juste sous la surface des choses. »

JEFF FOSTER

Hortithérapie -  Niwatherapie© - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Frédérique DUMAS
Niwadō© et Niwakidō©
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
Shinrin yoku 森林浴 et Forêt thérapie
www.frederique-dumas.com

Continuez d’essayer…

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

        Quand un petit enfant apprend à marcher, il tombe cent fois, mille fois !
Jamais il ne se dit qu’il n’est pas fait pour cela ….

En grandissant, les adultes nous font croire qu’il faut réussir du premier coup pour être acceptable.
Alors devenu adulte, quand on essaye quelque chose de nouveau et que l’on rate… on laisse tomber !

A méditer… !

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
www.frederique-dumas.com

Jardin japonais thérapeutique… O JOIE !

        “For me, garden design isn’t just about plants, it is about emotion, atmosphere, a sense of contemplation. You try to move people with what you do. You look at this, and it goes deeper than what you see. It reminds you of something in the genes — nature, or the longing for nature.” – Piet Oudolf

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Je voulais partager ici avec vous, mes fidèles lecteurs, ô combien je suis en JOIE ! L’univers me comble ! Et combien également je suis FIERE de tout ce chemin parcouru !

En voici la raison : la création de mon premier JARDIN JAPONAIS THERAPEUTIQUE, grâce à toutes mes connaissances techniques et esthétiques acquises à la source concernant ce style de jardin jusqu’à aujourd’hui, et au protocole que j’ai créé à son sujet…

Premier RDV de chantier effectué et réalisation cet automne !

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
www.frederique-dumas.com

En attendant le retour à l’équilibre…

        Oui, les phases de transition sont difficiles à gérer… Confrontés à nos peurs et à nos limites, qui nous tenaillent les tripes et grésillent dans notre tête, avec parfois la sensation que nous frisons le burn-out, nous tournons à vide…!

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Même si elles sont très désagréables, j’ai décidé de les accepter, qu’elles sont nécessaires puisqu’elles existent, et qu’elles font partie du processus. Le revers du positif, un déséquilibre passager, duquel je vais obligatoirement sortir pour revenir à l’équilibre…

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
www.frederique-dumas.com

Changer de focus…

        Cessons de nous concentrer sur ce qui nous stresse et rappellons-nous plutôt chaque jour combien nous sommes bénis.

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie
© Hidenobu Suzuki

Peu importe si notre vie est inconfortable en ce moment, regardons plutôt tout le chemin déjà parcouru et réveillons-nous chaque matin en étant reconnaissants d’en avoir encore une.
Parce que, honnêtement, dans un an à partir de maintenant, tout ce qui nous stresse aujourd’hui n’aura plus beaucoup d’importance, voire sera complètement oublié.

Alors ne nous occupons pas de ceux qui ne nous aiment pas, nous ne sommes pas obligés d’aimer tout le monde et tout le monde n’est pas obligé de nous aimer, pensons plutôt uniquement aux gens qui nous aiment.
Et ne nous préoccupons pas non plus d’avoir besoin de beaucoup de choses, parce qu’en fait, tout ce que nous voulons, c’est être heureux.

Alors souriez, la vie est meilleure quand vous souriez !

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
www.frederique-dumas.com

Mon idéal de vie…

         Je tenais à partager avec vous le texte ci-dessous que je viens de découvrir, et qui décrit avec des mots si justes ce que je peux ressentir dans ma pratique quotidienne du jardin japonais, et de son utilisation en tant que support de création et de guérison…

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

« Celui qui pratique l’art de l’amour du beau, se trouve transformé par la pratique elle même.
L’humilité s’installe, la sagesse se développe, la compassion grandit, la finesse du corps et de l’esprit s’aiguisent, la vision de l’autre et du monde se fait nette et pure.

Pas à pas, l’homme se trouve transfiguré, et intimement bouleversé par cette beauté qui l’habite, il ne verra plus le monde et l’autre comme avant. C’est comme si soudain ce nouveau regard qu’il porte sur lui, regard de beauté, d’infini, de vacuité et de grandeur, se déverse spontanément sur l’univers.

Dans ce monde, la sagesse et la paix du cœur ne s’obtiennent pas en faisant de grandes et belles choses, mais en faisant tout ce que l’on fait avec grandeur et beauté… »

~ Federico Jôkô PROCOPIO

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
www.frederique-dumas.com

Souffrir … pour avoir de l’attention !

        C’est un schéma de fonctionnement qui se met en place très tôt pour chacun d’entre nous, plus ou moins profondément, suivant ce que nous allons être amenés à vivre, suivant le degré d’attention de nos proches, de leurs méthodes d’éducation… Parce qu’évidemment nos premières relations vont façonner tout le reste de notre vie, tant que nous n’en devenons pas conscients.

Tout petit bébé, passé les premiers temps de l’émerveillement, nos parents et le conditionnement social ont vite fait de qualifier nos pleurs d’enfant de caprice. Un bébé qui pleure dans son berceau ne fait pas de caprice, il pleure pour une raison, la faim, la peur, la douleur ou un autre mal-être… Et si en grandissant, il cherche à affirmer son autorité en essayant de sauvegarder sa toute-puissance des premiers temps, il s’agit simplement de lui répondre « non » avec calme et intention, au lieu de l’ignorer, ou de le sanctionner.

Par le passé, j’ai connu le cas d’un enfant qui allait jusqu’à faire des crises de convulsion pour attirer l’attention parce que ses parents ne répondaient pas à ses pleurs quand il s’égosillait dans son berceau ! D’un autre qui se blessait constamment et gravement (parce que les petits bobos ne suscitaient aucune réaction) pour que ses parents lui pratiquent des soins…

Et puis, il y a aussi bon nombre de parents qui sont effectivement présents physiquement, mais sans être là dans leur tête, donc qui sont en fait absents parce que totalement instables émotionnellement, englués dans leurs problèmes ou uniquement focalisés sur leurs propres centres d’intérêts.

Et c’est ainsi que le schéma se met en place… et va se consolider au fil du temps puisque nous allons continuer à attirer ce qui nous a déjà blessé, puis se perpétuer dans notre vie d’adulte… et c’est ainsi que l’on tombe malade, parfois gravement, que l’on a sans arrêt des problèmes d’argent, des échecs professionnels, relationnels, sentimentaux…

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Eh bien non, ce ne sont pas des fatalités ! Tout a un sens… Tout a une raison…

Cherchez en vous-même quel est le profond désir de votre coeur, soyez attentionnés envers vous-même au lieu d’attendre que cela vienne de l’extérieur, chaque jour, chaque instant de votre vie… et vous pourrez ainsi l’être également à ceux qui vous sont chers. Et petit à petit, vous abandonnerez ce schéma de fonctionnement.

Là, est la véritable guérison…

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
www.frederique-dumas.com

Résilience…

        Dans la nuit noire, il arrive parfois que nous perdions des bouts de nous-même en croyant ne jamais s’en remettre… vivant la perte ou le renoncement. Mais, ce que j’en ai appris, c’est que la vie est plus forte, plus grande, plus puissante que l’échec, que le drame.

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Pour certains, une fois passé le temps du déni, du désespoir, de la colère… toutes les étapes du deuil, vient enfin celui de l’acceptation… puis celui de la transformation, tout en étant un chemin unique pour chacun.

C’est alors que la vie, plus forte que tout, reprend le dessus et fait de cet échec, de ce drame, une VICTOIRE ! ♥

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
www.frederique-dumas.com