Hortithérapie – Niwatherapie©, un champ d’applications totalement ouvert…

        Le mot « therapie » vient du grec « therapeia » qui signifie « soin ».

Seulement quand on évoque l’hortithérapie, peu d’entre nous déjà connaissent cette discipline en France, et lorsque c’est le cas, ces personnes ne voient immédiatement qu’une démarche réservée aux hôpitaux ou aux maisons de retraite (neurologie, psychiatrie, gériatrie…) ne s’adressant qu’à des pathologies diverses et variées, parfois très lourdes, dans le but de les soulager…

Hortithérapie - Niwatherapie© - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Ceci est bien dommage, car le champ d’applications de l’hortithérapie (et Niwatherapie© en ce qui me concerne) est totalement ouvert. Elle ne fait pas que soulager, elle est également un magnifique levier pour parvenir à la guérison. Et dans cette vie, on ne guérit pas seulement de maladies, on guérit de blessures, qu’elles soient physiques, morales, émotionnelles ou spirituelles, on guérit du manque d’amour, on guérit de la peur et du doute de soi enseignés, on guérit de la privation de notre liberté à ETRE…
Et nous avons tous, sans exception, des pans de nous-mêmes à guérir !

Hortithérapie - Niwatherapie© - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Comment en suis-je si intimement persuadée ? Parce que je l’ai moi-même expérimenté. Parce qu’à un carrefour de ma vie où tout n’était plus qu’un champ de ruines, cette discipline m’a sauvé…

Aujourd’hui, aux travers des nombreux stages qui vous sont enseignés, je souhaite encourager un maximum d’entre vous à créer délibérément leur vie et leur activité (peu en importe la nature – la plus ancienne de mes stagiaires, Cecilia, fait carrière dans la broderie d’art… ) en se libérant de leurs habitudes et croyances limitatives, de leurs peurs et du doute d’elle-mêmes afin de vivre le style de vie dont elles rêvent. Je suis parvenue à récupérer mon pouvoir sur ma vie, à trouver ma vérité et les réponses pour moi-même, je suis donc aujourd’hui en mesure de vous guider et de vous inspirer pour que vous puissiez le réaliser à votre tour.

Hortithérapie - Niwatherapie© - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

N’oubliez pas. Vous avez quelque chose d’unique à offrir, et dont les autres ont besoin. La crise, la récession, le manque d’argent ne sont pas un problème. Le véritable sujet ici est : « Qu’êtes-vous prêt(e) à recevoir ? »

Je vous propose de venir me rejoindre pour vous engager véritablement sur VOTRE chemin. Une seule chose est nécessaire : votre intérêt à pratiquer la création de niwaki et jardins japonais !

NB : Il en est bien évidemment de même pour la forêt thérapie !

Hortithérapie -  Niwatherapie© - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Frédérique DUMAS – Académie « Sublime SUKIYA »
Niwadō© et Niwakidō©
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
Shinrin yoku 森林浴 et Forêt thérapie
www.frederique-dumas.com

Forêt thérapie et shinrin yoku au Jardin Shizen no sei – on en parle…

         Comme vous le savez déjà, j’ai pour habitude de toujours exprimer ma gratitude en saluant les clins d’oeil au sujet de mes activités professionnelles, lorsqu’ils ont lieu dans divers magazines papier et/ou en ligne sur Internet. Cette fois-ci, il s’agit des séjours de forêt thérapie organisés au Jardin Shizen no sei ainsi qu’à l’Hermitage Komatsu-an, et cités par une journaliste du Figaro. Un grand merci à elle !

Forêt thérapie et shinrin yoku - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Un égrégore de protection pour la nature

         « Lorsqu’un certain nombre de personnes se rassemblent autour d’une idée, leurs pensées et leurs souhaits créent une entité vivante ; c’est une loi du monde spirituel. Et même si cette entité n’est pas faite de particules suffisamment matérielles pour qu’on puisse la voir et la toucher, elle existe. On appelle cette entité collective un égrégore. Un égrégore est donc une entité vivante, agissante, et chaque pays, chaque religion, chaque courant de pensée possède un égrégore. » – Olivier LOBEL

Les protecteurs de la nature ont aussi leur égrégore. Et toutes les personnes qui se réunissent autour de cette même idée de paix et de lumière – car il s’agit bien de cela – ne cessent de l’alimenter, de le renforcer. En protégeant et en prenant soin de toute cette beauté indispensable à notre vie, non seulement, notre égrégore peut agir sur les autres égrégores dans le monde pour les influencer de manière bénéfique, mais encore et surtout il contribue au bien-être et à l’évolution des êtres qui travaillent à le former.

Forêt thérapie et shinrin yoku - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Cursus de formation – devenir forêt thérapeute

        Suite à de nombreuses recherches, des scientifiques japonais – l’équipe du Professeur Qing Li de la Medical School of Tokyo – ont mis en évidence une nouvelle science médicale qui permet d’être plus actif en étant simultanément plus détendu, ainsi qu’en meilleure santé avec une réduction du stress et un risque réduit de maladies liées aux modes de vie actuels, notamment le cancer, en passant tout simplement du temps en forêt. Cette nouvelle science médicale s’appelle la médecine forestière. Elle englobe les effets des milieux forestiers sur la santé humaine et constitue une nouvelle science interdisciplinaire, appartenant aux catégories de médecine alternative, de médecine de l’environnement et de médecine préventive. De nombreuses études ont déjà montré les effets bénéfiques des milieux forestiers sur la santé humaine, notamment grâce aux terpènes, ces substances sécrétées par les arbres, qui deviendront les huiles essentielles extraites par distillation ou autres procédés, plus connues du grand public.

Forêt thérapie et shinrin yoku - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

De tous temps, les Japonais, de part leurs croyances animistes, ont toujours été très proches de la nature, mais avec l’avènement de la société moderne, les très longues journées de travail avec de nombreuses heures les yeux rivés sur des écrans, une hiérarchie souvent oppressante et une rigidité culturelle qui impose une rigueur sans faille dans l’activité productive, ce contact a pratiquement disparu en zone urbaine.
Le gouvernement japonais a fini par prendre conscience de l’influence si remarquable de la nature sur notre organisme et a finalement intégré les « bains de forêt » ou shinrin-yoku – 森林浴 au programme national de santé publique au Japon. Ces bains de forêt bénéficient de nos jours d’une grande popularité, d’autant plus que le pays regorge de splendides montagnes et forêts toutes plus apaisantes les unes que les autres, un dépaysement total, à moins d’une heure de Tokyo.

Forêt thérapie et shinrin yoku - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Le « bain de forêt » ou shinrin-yoku – 森林浴, une promenade en forêt pour une reconnexion visuelle et sensitive avec le vivant, ne doit cependant pas être confondu avec la thérapie forestière également pratiquée au Japon. La première porte en elle une notion préventive, l’autre est une thérapie à part entière encadrée par des spécialistes de la relation d’aide. Elle se déroule en des endroits spécifiques sélectionnés sur base d’études. Leurs effets positifs sur la santé ont déjà été démontrés par l’équipe du Professeur Qing Li, même si en occident on émet toujours des doutes sur ce type de médecine alternative.

Forêt thérapie et shinrin yoku - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Depuis Février 2015, l’Académie « Sublime SUKIYA » vous a mis en place des séjours de forêt thérapie – appelée également sylvothérapie – une seconde activité dans le cadre de l’accompagnement et de la relation d’aide, avec l’hortithérapie – Niwathérapie© déjà proposée.
En amoureuse et passionnée depuis ma plus tendre enfance de nature, je ne pouvais passer à côté de cette magnifique et formidable expérience de la forêt-thérapie… !

Forêt thérapie et shinrin yoku - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Je vous offre également la possibilité, dès Janvier 2018, de venir vous former à ce magnifique métier, au travers d’un cursus de 18 mois, alternant cours théoriques et pratiques dans les somptueuses forêts d’Ardèche, incluant également une connaissance de base du milieu forestier à mon avis indispensable* dans le but de pouvoir bénéficier le plus largement possible de l’énergie bienfaisante de la Nature, et associés à du travail personnel.

Forêt thérapie et shinrin yoku - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Vous trouverez de nombreuses informations sur la partie du site web www.frederique-dumas.com qui lui est réservée, mais je reste bien évidemment à votre entière disposition pour tous les renseignements que vous pourriez souhaiter…

Forêt thérapie et shinrin yoku - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

* (J’en profiterai ici pour corriger de grosses bêtises entendues dans un reportage télévisé filmé dans la région des Vosges alsaciennes et relatif aux bains de forêt. Les arbres libèrent effectivement des substances, entre autres pour se défendre des parasites et prévenir leurs congénères, mais ces parasites ne sont certainement pas les mousses et les lichens !!! Ces derniers ne sont absolument pas des parasites et bien au contraire des acteurs primordiaux de la biodiversité !!!)

Ta nature est la présence assortie d’une intention…

         Un très beau texte aujourd’hui, qui s’adresse tout particulièrement à tous les « patronisants » et « matronisantes », aux « sauveurs d’oiseaux blessés »… Voici ce que la Vie m’a appris, exprimé avec des mots si justes que ce texte mérite que l’on s’y arrête… Merci.

« Peut-être est-il temps de ne plus essayer de « réparer » celui qui est en face de toi, de ne plus essayer de lui donner des réponses ou de résoudre ses problèmes.
Mon ami, tu n’es pas très bon à cela.
Ta nature n’est pas la manipulation, mais la présence; elle n’est pas la division, mais la plénitude.
Peut-être est-il temps de ne plus prétendre être cette autorité qui sait tout, cet enseignant infaillible, cet expert complètement guéri. Même avec la meilleure des intentions, tu peux, sans le savoir, interférer avec son processus de guérison naturel. Tu peux le maintenir dépendant de toi, en l’empêchant de prendre vraiment conscience de son expérience directe.
Rappelle-toi, il peut avoir besoin de se sentir encore plus mal avant de se sentir mieux. Il peut avoir besoin de ressentir sa douleur plus profondément avant de s’ouvrir à la véritable source de guérison qui lui est propre. Il peut avoir besoin de mourir à ce qu’il pensait être, avant de pouvoir vraiment vivre. Ce qui est vrai pour lui est vrai pour toi.
Alors détends-toi.
Respire.
Sors du drame.
Reconnais ton désir de le changer, de le guérir ou même de l’apaiser.
Écoute simplement maintenant sans jugement et essaie de comprendre où il en est maintenant.
Vois clairement ce qui est et qui est en face de toi.
Peut-être la plus grande aide que tu puisses offrir en ce moment est-elle ta clarté et ton attention sans jugement – ta compassion naturelle.
Transmets cela : sois cette présence; offre cette ouverture.
Reste largement ouvert aux solutions qui ne sont pas encore nées.
Aie confiance dans le processus étrange de la vie.
Sois une intention silencieuse… et les bons mots, les bonnes actions, les bonnes interventions, les bonnes décisions, surviendront sans effort.
Sanctifie son moment en ne fuyant pas. Reflète sa propre capacité à être présent.
Aie confiance dans l’ancien mystère de la guérison.
Peut-être que le véritable remède peut fonctionner quand « tu » ne te mets pas en travers du chemin. Oui, les remèdes et les bons conseils peuvent engourdir ou même supprimer les symptômes, mais une invitation à une guérison spirituelle plus profonde peut se tapir juste sous la surface des choses. »

JEFF FOSTER

Hortithérapie -  Niwatherapie© - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Frédérique DUMAS
Niwadō© et Niwakidō©
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
Shinrin yoku 森林浴 et Forêt thérapie
www.frederique-dumas.com

Le jardin « reflet de nature© », un pouvoir anti-cancérigène, l’ouverture d’une voie nouvelle vers la guérison…

        Le cancer est une maladie décrite depuis l’Antiquité. C’est le médecin grec Hippocrate qui le premier a comparé les tumeurs cancéreuses à un crabe. Longtemps, le cancer a été une maladie incurable, mais aujourd’hui, les progrès de la médecine concourent à la guérison de certains d’entre eux. De nombreux facteurs externes liés à l’environnement comme la pollution ou les rayonnements, le mode de vie comme la consommation d’alcool, de tabac ou une mauvaise alimentation, ou internes comme le vieillissement ou l’hérédité… seraient à l’origine des nombreux cancers. Mais, il est certain que tomber malade ne peut être attribué à un seul facteur.

Il existe également d’autres facteurs déclencheurs dont on parle beaucoup moins, car considérés comme polémiques, tels un trop plein d’émotions négatives mal géré, et puis une autre raison toute simple devenant de plus en plus évidente comme le sous-entendent les études menées par le Professeur Qing Li et son équipe, de la Nippon Medical School of Tokyo, le fait que les gens se sont coupés de la nature pour s’entasser les uns sur les autres dans les villes, des forêts de béton baignant dans la pollution et le bruit, là où la tristesse, le stress et l’anxiété règnent en maîtres !

pollution-paris-plan-hidalgo-2020

Toujours est-il que selon l’OMS, l’Organisation Mondiale de la Santé, le nombre de décès dus au cancer ne cesse d’augmenter à travers le monde, une tendance particulièrement marquée pour le cancer du sein, et ce également dans les pays en voie de développement, où se répand le mode de vie occidental. Le nombre de morts s’est élevé en 2015 à 8,8 millions, en hausse de plus de 13 % par rapport aux 7,6 millions enregistrés sept ans plus tôt. Il est indéniable que les cancers sont devenus la maladie de notre siècle.

Alors pour éviter de tomber malade et se maintenir en santé, ou la recouvrer si la maladie s’est déjà installée, en dehors d’un mode de vie le plus sain possible, qu’est-ce qui peut nous aider ?

S’il nous est impossible de vivre dans la nature et notamment aux abords d’une forêt où l’air est chargé en terpènes, substances sécrétés par les arbres et qui ont le pouvoir de vitaliser notre système immunitaire en boostant le nombre des cellules tueuses et les protéines anti-cancéreuses, le développement d’un jardin thérapeutique par exemple (un espace qui va servir de lieu, support, motivation, … afin d’y mener des activités thérapeutiques), est un environnement spécialisé qui répond exactement à ce type d’intention. Même si on peut trouver un certain charme à l’appeler un « jardin guérisseur », ce n’est pas lui qui va guérir (dans le sens de provoquer la guérison) parce que toute amélioration et guérison commence à l’intérieur pour aller vers l’extérieur, jamais dans le sens inverse. On ne peut surtout jamais forcer quelqu’un à guérir… Par contre, ce jardin thérapeutique va fournir, va créer un environnement parfait où l’intelligence de guérison innée peut se mettre facilement à l’œuvre.

Jardins japonais thérapeutiques - Niwathérapie© - Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Un tel jardin doit comporter des essences de la nature, mais pas seulement. Il doit ressembler également à des visions de nature, des paysages naturels. A sa vue, on doit être amené à se poser la question, nature ou jardin ?

Ce ne sont pas les plus gros rochers, le plus gros et le plus cher niwaki taillé par un professionnel plébiscité qui font la qualité d’un jardin japonais – tout ceci n’est que de l’égo – encore moins ses aptitudes à nous faire du bien dans le cas d’un jardin à visée thérapeutique, mais plutôt l’arrangement de belles matières le plus proche de ce qui existe naturellement. Dans la nature, il n’y a pas que des gros rochers !!!

Jardins japonais thérapeutiques - Niwathérapie© - Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Dans l’univers du jardin thérapeutique, un assemblage qui révèle trop la main de l’homme, son désir de contrôle et son refus à lâcher prise n’a pas la même incidence bénéfique qu’un jardin qui reflète simplement un environnement naturel, un sous-bois, la forêt, un étang calme ou un petit ruisseau…

Jardins japonais thérapeutiques - Niwathérapie© - Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Les Japonais l’ont bien compris depuis plusieurs millénaires, mais dernièrement, dans leurs jardins, traditionnels ou plus contemporains, ils tendent vers des jardins qui reproduisent toujours plus la nature.

Jardins japonais thérapeutiques - Niwathérapie© - Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Frédérique DUMAS
Niwado© et Niwakido©
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
Shinrin yoku 森林浴 et Forêt thérapie
www.frederique-dumas.com

Jardins japonais à visée thérapeutique – Niwathérapie© – Frédérique DUMAS

        Le Japon est la patrie de la forêt thérapie et du shinrin yoku 森林浴, qui signifie littéralement « bains de forêt ». On retrouve d’ailleurs dans ce terme, les kanji 森 et 林 qui signifient « forêts », tels une foule de petit kanji 木 signifiant « arbre », et le kanji 浴 signifiant « baigner », « favoriser avec ».

niwatherapie2

Cette pratique découle de nombreuses études scientifiques menées par le Professeur Qing Li et son équipe, de la Nippon Medical School of Tokyo, qui indiquent entre autres que les paysages naturels ont une incidence notoire sur l’évacuation du stress, le retour à un état paisible, et que les forêts vitalisent notre système immunitaire en boostant le nombre des cellules tueuses et les protéines anti-cancéreuses grâce aux terpènes* des arbres et autres végétaux.

Dans l’esprit de cette culture japonaise, il n’est donc pas difficile d’imaginer pourquoi les jardins reflètent si parfaitement la nature, puisque celle-ci est si indispensable à notre santé.

niwatherapie4.2

Regardez par exemple, le jardin de thé japonais traditionnel, le roji… un petit chemin de pierres plates qui serpente dans un sous-bois à la végétation aérienne et diaphane, nous inondant de senteurs d’humus, de sève et de mousses humides, et aboutissant dans une clairière où l’on découvre une charmante petite bâtisse réalisée à partir de matériaux nobles et naturels, terre, bois et chaume, propice au calme et au repos, accueillant tout le rituel rassurant, respectueux et plein de considération de la cérémonie du thé.

niwatherapie1.1.1

Ces mêmes études ont démontré que dans une « forêt » de béton, c’est totalement l’inverse qui se produit. D’où l’intérêt majeur de réaliser dans nos villes lorsqu’il est indispensable d’y vivre, non seulement des espaces de verdure, des jardins, mais avant tout et surtout des reflets les plus spontanés et fidèles possibles de nature, si propices à notre santé et notre bien-être.

niwatherapie3.1

La forêt grâce à toutes les essences qui la peuplent est le lieu le plus riche en terpènes favorisant le bon fonctionnement de notre organisme, ainsi que son aptitude à se défendre. Vous l’aurez donc compris, un jardin reflétant au plus près la nature est le plus favorable à notre santé.

niwatherapie0.2

* Les terpènes sont une classe d’hydrocarbures présents dans les végétaux, dont ils sont souvent les constituants « de senteur » comme la térébenthine, le camphre, le menthol, la citronnelle… qui sont extraits sous forme d’huiles essentielles.

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
Shinrin yoku 森林浴 et Forêt thérapie
www.frederique-dumas.com

Ouvrage « Niwaki et jardins japonais » – Qu’on se le dise…

 » Ose mener la vie que tu te crées…
N’écoute ni les conseils, ni les critiques !
Car vivre, c’est prendre le risque de déplaire ! … « 

        Je souhaite profiter de l’avis récemment exprimé par un chroniqueur du monde du jardin sur mon ouvrage Niwaki et jardins japonais – créer des reflets de nature pour clarifier mes motivations au cas où elles ne seraient pas encore tout à fait claires… parce qu’apparemment, elles ne le sont pas encore suffisamment pour certains. Et en profiter pour le remercier tout spécialement pour son analyse. Effectivement, ce monsieur a mis exactement le doigt dessus, cet ouvrage ne s’adresse pas aux « butineurs » qui virevoltent de-ci, de-là, touchant à tout, mais n’allant jamais en profondeur… Ceci me confirme une fois de plus que le but est atteint. La qualité m’importe plus que la quantité, le « japonisant » grand public ayant plutôt tendance à me rendre morbide et à me donner la nausée, le « jardin zen » à la française ne suscitant aucune véritable émotion en moi, ils n’étaient évidemment pas l’objectif visé. Je laisse ceci à d’autres…!

A la différence d’une personne qui enseigne cet art, ce monsieur ne peut évidemment pas savoir que les amateurs de jardins japonais sont intéressés, voire très friands du nom originel de tout ce qui les composent, ainsi que de leur écriture en idéogrammes qui en donne toute la dimension poétique, la langue japonaise étant très imagée… et la puissance d’une image n’est jamais à négliger. Quant à la compréhension du terme shibui, elle signifie effectivement « la culture du peu » telle que je l’ai définie, mais non celle de « l’édulcoré »… Il s’agit bien au contraire d’aller à l’essence de chaque chose.

Et pour ce qui est de mon éditeur EYROLLES, voici comment il se définit : « Des contenus de référence pour un public exigeant et désireux d’approfondir ses connaissances ». Je crois que tout est dit.

Alors, c’est plutôt extra ! Grâce à cette critique, tous les amateurs et passionnés de niwaki et de jardins japonais, tout ceux que le style SUKIYA fait vibrer, tout comme les néophytes animés d’une réelle volonté d’apprendre, sont maintenant assurés de pouvoir trouver dans ce livre tout le nécessaire pour assouvir pleinement leur passion !
Et tous leurs magnifiques et enthousiastes retours me le confirment…!

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Livre « Niwaki et jardins japonais » – on en parle…

         J’ai pour habitude d’exprimer ma gratitude en saluant les citations de mon ouvrage « Niwaki et jardins japonais – créer des reflets de nature » paru aux Editions EYROLLES, lorsqu’elles ont lieu dans divers magazines papier ou en ligne sur Internet. Un grand MERCI à tous !

Mars 2017 – Le télégramme de Landerneau

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Avril 2017 – Côté Maison

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Avril 2017 – PromoJardin

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Livre « Niwaki et jardins japonais » – on en parle…

        La gratitude ouvrant la porte à la richesse de la vie, il me paraît important de saluer la citation de mon ouvrage « Niwaki et jardins japonais – créer des reflets de nature » paru aux Editions EYROLLES, lorsqu’elle a lieu dans divers magazines papier ou en ligne sur Internet.

Cette fois-ci, il s’agit du blog « Le bonheur est dans le jardin » d’Isabelle BOUCQ, qui regroupe toutes les news concernant l’emploi du jardin et du jardinage comme support de soin. Un grand MERCI !

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique