Mon idéal de vie…

         Je tenais à partager avec vous le texte ci-dessous que je viens de découvrir, et qui décrit avec des mots si justes ce que je peux ressentir dans ma pratique quotidienne du jardin japonais, et de son utilisation en tant que support de création et de guérison…

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

« Celui qui pratique l’art de l’amour du beau, se trouve transformé par la pratique elle même.
L’humilité s’installe, la sagesse se développe, la compassion grandit, la finesse du corps et de l’esprit s’aiguisent, la vision de l’autre et du monde se fait nette et pure.

Pas à pas, l’homme se trouve transfiguré, et intimement bouleversé par cette beauté qui l’habite, il ne verra plus le monde et l’autre comme avant. C’est comme si soudain ce nouveau regard qu’il porte sur lui, regard de beauté, d’infini, de vacuité et de grandeur, se déverse spontanément sur l’univers.

Dans ce monde, la sagesse et la paix du cœur ne s’obtiennent pas en faisant de grandes et belles choses, mais en faisant tout ce que l’on fait avec grandeur et beauté… »

~ Federico Jôkô PROCOPIO

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
www.frederique-dumas.com

Souffrir … pour avoir de l’attention !

        C’est un schéma de fonctionnement qui se met en place très tôt pour chacun d’entre nous, plus ou moins profondément, suivant ce que nous allons être amenés à vivre, suivant le degré d’attention de nos proches, de leurs méthodes d’éducation… Parce qu’évidemment nos premières relations vont façonner tout le reste de notre vie, tant que nous n’en devenons pas conscients.

Tout petit bébé, passé les premiers temps de l’émerveillement, nos parents et le conditionnement social ont vite fait de qualifier nos pleurs d’enfant de caprice. Un bébé qui pleure dans son berceau ne fait pas de caprice, il pleure pour une raison, la faim, la peur, la douleur ou un autre mal-être… Et si en grandissant, il cherche à affirmer son autorité en essayant de sauvegarder sa toute-puissance des premiers temps, il s’agit simplement de lui répondre « non » avec calme et intention, au lieu de l’ignorer, ou de le sanctionner.

Par le passé, j’ai connu le cas d’un enfant qui allait jusqu’à faire des crises de convulsion pour attirer l’attention parce que ses parents ne répondaient pas à ses pleurs quand il s’égosillait dans son berceau ! D’un autre qui se blessait constamment et gravement (parce que les petits bobos ne suscitaient aucune réaction) pour que ses parents lui pratiquent des soins…

Et puis, il y a aussi bon nombre de parents qui sont effectivement présents physiquement, mais sans être là dans leur tête, donc qui sont en fait absents parce que totalement instables émotionnellement, englués dans leurs problèmes ou uniquement focalisés sur leurs propres centres d’intérêts.

Et c’est ainsi que le schéma se met en place… et va se consolider au fil du temps puisque nous allons continuer à attirer ce qui nous a déjà blessé, puis se perpétuer dans notre vie d’adulte… et c’est ainsi que l’on tombe malade, parfois gravement, que l’on a sans arrêt des problèmes d’argent, des échecs professionnels, relationnels, sentimentaux…

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Eh bien non, ce ne sont pas des fatalités ! Tout a un sens… Tout a une raison…

Cherchez en vous-même quel est le profond désir de votre coeur, soyez attentionnés envers vous-même au lieu d’attendre que cela vienne de l’extérieur, chaque jour, chaque instant de votre vie… et vous pourrez ainsi l’être également à ceux qui vous sont chers. Et petit à petit, vous abandonnerez ce schéma de fonctionnement.

Là, est la véritable guérison…

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
www.frederique-dumas.com

Ce pour quoi je suis née…

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

         « Je ne me censurerai pas pour te faire plaisir, je ne voilerai pas ma vérité pour te rassurer, je ne ferai pas taire mes mots pour épargner tes oreilles, ni ne changerai mon cœur pour entrer dans les cases de tes définitions.

Je cherche ceux qui n’exigent pas que je prenne la forme qu’ils ont sculptée, car ils savent que je briserai le moule. J’étreins ceux qui m’étreignent telle que je suis, fluide et insaisissable, changeante dans mon éveil et brûlant du feu de ma passion, m’élevant vers ce pour quoi je suis née.

Me conformer à des étiquettes que tu as étalées pour que je les porte ? Jamais. Je les brûle toutes, et je marche nue dans l’acceptation de mon âme qui danse à travers les flammes. »

Ara

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
www.frederique-dumas.com

La Voie du jardin japonais

         NIWADO©, la Voie du jardin (ou niwakido©, plus spécifiquement celle de la taille japonaise) est une pratique spirituelle. C’est une invitation au coeur de la culture japonaise comme pour toutes les autres « voies » artistiques et spirituelles, un « manifeste du zen » ou la méditation en mouvement appliquée dans l’action la plus quotidienne… Au travers de cette voie, il s’agit de mettre en pratique harmonie, respect, pureté et sérénité.

« Au Japon, on n’étudie pas un art pour l’amour de l’art, mais pour les clartés spirituelles qu’il dispense. Si l’art s’arrête à la forme extérieure, s’il ne conduit pas aux profondeurs essentielles, autrement dit s’il ne devient pas une forme de spiritualité, le japonais ne l’estime pas digne d’être étudié. » D.T. SUZUKI

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

La méditation participe au développement d’une attitude d’esprit dont les principales caractéristiques sont de vivre le présent, dans l’ici et le maintenant, le retour à l’origine ou sortir des considérations égotiques pour trouver son vrai moi, et la non pensée ou se détacher des idées et de l’intellect. Comprendre ainsi que le seul adversaire, c’est nous-mêmes. Elle permet de se libérer de la prison des connaissances, des comportements appris, des idées fixes, des préjugés, des habitudes limitatives, pour parvenir à l’éveil, c’est-à-dire à l’unification du corps, du mental et de l’esprit.
L’idéal est qu’elle ne se limite pas aux postures, mais concerne plutôt tous les gestes et actes du quotidien ou s’exercer à la pleine conscience dans chaque acte de sa vie familiale, sociale et professionnelle. Ce travail sur le corps, le mental et l’esprit concerne aussi évidemment le domaine des arts, notre créativité et notre unité intérieure étant deux formes différentes d’une seule et même chose, l’expression de notre propre intégrité. Ici, la perfection recherchée n’est pas extérieure, elle se concentre sur la recherche d’une transformation intérieure, dénuée de tout esprit de compétition.

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Cette méditation peut être pratiquée de manière dynamique, en mouvement. C’est alors dans l’activité elle-même, ici la taille japonaise ou niwakidô©, le jardin japonais ou niwadô©, que nous trouvons notre véritable paix intérieure.
Tel un exercice et non une performance à réussir, sa répétition quasi quotidienne opère un travail minutieux sur l’âme. Laisser passer les pensées après en avoir pris conscience un instant et revenir au relâchement des tensions, à la respiration et à l’activité. Petit à petit, on n’est plus dans le contrôle, on lâche prise et ce travail libère l’esprit, notre nature profonde, transformant ce travail, cette activité en voie de réalisation intérieure. Pratiqué sans but, ni profit, sans recherche d’un résultat, sans compétition, c’est un patient et minutieux travail pour unifier le corps, le mental et l’esprit et parvenir au geste juste, authentique, tout en élevant sa conscience.

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Je vous propose un enseignement destiné à vous familiariser avec cette pratique de la taille et/ou du jardin selon la tradition japonaise. Les cours et stages sont donnés dans un cadre authentique et s’adressent tout autant aux débutants qu’aux personnes déjà initiées dans la pratique du niwadô© ou niwakidô©, ou d’autres pratiques de méditation en mouvement. Mon enseignement met l’accent sur la respiration, la posture, et vous permettra de vous extraire de vos préoccupations quotidiennes en travaillant sur des gestes simples dans un environnement calme et harmonieux.

        * Cours de 1h30 (deux fois/mois – mercredi et vendredi)

        * Stages de 2 ou 3 jours tout au long de l’année

        * Cursus de formation complet dans le but de dispenser cette pratique

Contactez-moi pour tous les détails… Je vous répondrai avec grand plaisir !

Pour en savoir plus, également, vous pouvez consulter mon premier ouvrage

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Réussir sa vie…


niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique


         Réussir sa vie, ce n’est pas devenir ce qui semble grand aux yeux du monde, ce n’est pas devenir célèbre, ce n’est pas devenir quelqu’un d’important, d’aimé et de respecté.

Réussir sa vie, c’est faire ce pour quoi l’on est fait, c’est le faire avec brio, de tout son Cœur. De là naît le Bonheur. Tout simplement, faire ce pour quoi l’on est fait, en étant ainsi en harmonie avec notre intériorité, avec notre nature, avec notre Essence… Avec ce qui nous anime au plus profond de nous même, notre Etre Profond.

Réussir sa Vie, c’est trouver sa Voie !

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
www.frederique-dumas.com

Japon 2015 – Jour 3

         Aujourd’hui, levée aux aurores… Direction Nagoya et rencontre avec mon futur maître de jardin en maçonnerie paysagère, SUZUKI San et son ami UMEMURA San, jardinier également.

niwaki taille japonaise hortitherapie niwatherapie jardins japonais frederique dumas jardin shizen no sei voyage d'etudes au japon

Le rendez-vous est pris pour ma future venue au Japon ! Je vais donc apprendre à monter les parois traditionnelles en pierres de granit ou ishigaki, telles que celles-ci…

niwaki taille japonaise hortitherapie niwatherapie jardins japonais frederique dumas jardin shizen no sei voyage d'etudes au japon

L’après-midi est consacrée à la visite d’une exposition sur le jardin, avec de nombreux tsuboniwa en présentation, traditionnels, naturels ou plus avant-gardistes, voire très spéciaux (on trouve décidément de tout au Japon !) … mais l’un d’entre eux a retenu tout particulièrement mon attention, étant donné qu’il s’agit de ma réalisation préférée, la petite cascade et son RUISSEAU ! Et le plus naturel possible, s’il vous plaît !

niwaki taille japonaise hortitherapie niwatherapie jardins japonais frederique dumas jardin shizen no sei voyage d'etudes au japon

Ne sont-ils pas adorables ?

Et me voici de retour à Kyoto… fatiguée, mais le cœur débordant de joie !

Japon 2015 – Jour 2

         Nouvelle exploration à bicyclette aujourd’hui, décidément indispensable. Quel gain d’autonomie…! Cela n’aurait pas été très pratique pour moi les premières fois, mais maintenant que je commence à bien connaître la ville, c’est extra !

J’ai donc continué ma découverte du vieux Kyoto aujourd’hui … et encore de pures merveilles et d’adorables rencontres …

Tout d’abord, la visite d’un tout petit temple zen, qui m’était inconnu jusqu’alors, intime et secret, très difficile à trouver… Et là, je questionne un jeune moine, nous commençons à discuter… et soudainement, il m’annonce qu’il y a un autre jardin dans l’enceinte, un roji, qui normalement n’est pas ouvert au public, mais qu’il est prêt à me montrer pendant quelques instants. Alors, là, mes amis, si ceci n’est pas un cadeau de l’univers, je ne sais pas ce que c’est…!

niwaki taille japonaise hortitherapie niwatherapie jardins japonais frederique dumas jardin shizen no sei voyage d'etudes au japon

Puis, déjeuner dans un restaurant Kaiseki, la cuisine typique de Kyoto, une ancienne et sublime machiya… avec des tsuboniwa … sincèrement, il n’y a pas de mots … j’en ai encore le souffle coupé et le cœur à l’envers !

niwaki taille japonaise hortitherapie niwatherapie jardins japonais frederique dumas jardin shizen no sei voyage d'etudes au japon

Je continue par la visite d’une autre machiya, pour découvrir le travail d’un artisan de l’indigo.

Et je finis la journée dans un salon de thé, avec mon dessert préféré – glace au matcha à la purée de haricots azuki – devant un autre tsuboniwa, plus moderne, mais tout aussi charmant… !

niwaki taille japonaise hortitherapie niwatherapie jardins japonais frederique dumas jardin shizen no sei voyage d'etudes au japon

Ah, quelle journée… ! A demain, pour la suite…

Japon 2015 – Jour 1

         Après de nombreuses péripéties concernant mon vol et qui n’ont pas grand intérêt, me voici enfin à Kyoto. 17° déjà à 7 heures du matin ce premier jour, 26° maximum prévu et temps clair ! Cà me change ! Je sens que je vais me louer un vélo pour partir à la chasse à la beauté !

Cette année, mon objectif est le Vieux Kyoto, ses artisans, ses machiya … et ses tsuboniwa à tomber à la renverse !

Je commence mon périple par le quartier textile et un petit bijou de raffinement, tout empreint de wabi-sabi. J’en chancèle et mon cœur s’emballe…!

niwaki taille japonaise hortitherapie niwatherapie jardins japonais frederique dumas jardin shizen no sei voyage d'etudes au japon

Puis, j’ai la chance de rencontrer le grand photographe Katsuhiko MIZUNO, auteur de nombreux ouvrages sur les jardins Kyotoïtes. Quelle joie !

niwaki taille japonaise hortitherapie niwatherapie jardins japonais frederique dumas jardin shizen no sei voyage d'etudes au japon

La visite ensuite d’une autre machiya, celle d’un grand artisan de kimonos en soie Kyo-Yuzen inspiré de la Période Edo, avec des pièces avoisinant les 3 millions de Yens !

niwaki taille japonaise hortitherapie niwatherapie jardins japonais frederique dumas jardin shizen no sei voyage d'etudes au japon

Et je termine la journée par un désir d’acquisition de longue date. Une magnifique chaîne de pluie – je suis toujours stupéfaite devant le niveau de qualité – qui prendra bien évidemment place dans un des tsuboniwa du Jardin Shizen no sei .

niwaki taille japonaise hortitherapie niwatherapie jardins japonais frederique dumas jardin shizen no sei voyage d'etudes au japon

Je vous dis à demain !

J’accepte le divin en moi, le but de ma vie !

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsubo-niwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

        En ce septième et dernier jour :
J’ACCEPTE LE DIVIN EN MOI, LE BUT DE MA VIE !
Je comprends que, comme tout un chacun, j’ai une mission dans cette vie, un don unique, un talent spécial à offrir à autrui, qui me permettra de connaître l’extase et l’exultation de mon propre esprit, et que ce don est unique par son expression, si unique qu’aucun autre être vivant sur cette planète ne le possède, ne peut en donner la même expression. Chaque talent particulier, comme chaque expression de ce talent répond à des besoins spécifiques et lorsque je mets ce talent unique au service de l’humanité, ceci m’ouvre automatiquement l’accès à une abondance illimitée. L’important est de me demander : « comment puis-je aider, comment puis-je servir ? ». Je m’éveillerai alors à la profonde tranquillité de mon cœur, le divin qui vit en moi.

Me voici fin prête pour 2015 !!!

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsubo-niwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWAKITHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
www.frederique-dumas.com