Mettre en valeur ses blessures…
Kintsukuroi 金繕い

        Comme je me plais à le répéter souvent, la nature est notre plus grand enseignant si nous voulons bien nous laisser faire… Elle seule est notre maître ! Au delà du seul aspect esthétique qui consiste à nous apprendre comment agencer avec grâce et naturel, minéral, végétal et eau, elles nous enseigne tout simplement la Vie ! Les arbres sont d’ailleurs en ce moment en train de nous montrer à quel point il est beau de laisser partir les choses qui le doivent…

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Il existe un coquillage bien connu, l’huître, qui elle, forme une perle à partir d’un grain de sable qui la dérange…
Tout comme les arbres qui nous enseignent le lâcher prise, elle nous montre que, d’un problème dans sa vie, on peut faire une oeuvre d’art !

Dans le même esprit, il existe au Japon un art, appelé kintsugi 金継ぎ ou kintsukuroi 金繕い qui consiste à réparer les poteries cassées de toute sorte avec une laque or, argent… Au lieu de jeter l’objet ou d’essayer de cacher à tout prix ses cicatrices, le but ici est plutôt de les mettre en avant tout en délicatesse et élégance, afin de montrer qu’elles font partie de lui, de son histoire, et que malgré ses blessures, elles peuvent le rendre plus résistant, plus beau.

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Dans les moments difficiles ou de doutes, j’aime me le rappeler à la mémoire, cela me fait du bien…

J’espère qu’il en sera de même pour vous.

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
www.frederique-dumas.com

Savoir s’entourer…

        Pour un arbre que l’on souhaite voir se développer, s’épanouir et grandir, nous allons fournir un terrain fertile, les meilleures conditions nécessaires à son développement et retirer tout ce qui pourrait être nuisible à son développement, les mauvaises herbes, les parasites…

Il en est exactement de même pour nous…

Sachons être à l’écoute de ce que nous murmure notre intuition pour déterminer si nous sommes au bon endroit, en compagnie des bonnes personnes. Si nous nous sentons bien et en sécurité en leur présence, si nous nous sentons poussés à devenir meilleur et désireux de nous épanouir, alors ces personnes-là sont les bonnes pour nous.

Si par contre, nous ressentons de l’anxiété, quelque chose comme une douleur au niveau du plexus, déprimés, voire vidés de notre énergie, et que nous ne sommes omnibulés que par une seule chose qui est de parvenir à nous éclipser avant le prochain éclat de voix ou la prochaine méchanceté distillée comme un venin, alors ces personnes ne sont tout simplement pas bénéfiques pour nous.
Il est essentiel de toujours rechercher pour nous les personnes qui nous élèvent au sens propre comme au sens figuré du terme – des personnes à haute énergie vibratoire – et de toujours éviter celles dont le comportement trahit trop fortement la présence de l’égo.

Pour pouvoir nous épanouir, entourons-nous de belles personnes, de celles qui croient en nous et qui nous propulseront toujours plus haut !

frederique dumas loi d'attraction développement personnel

« Eloignez-vous des personnes qui essaient de déprécier vos ambitions. Les gens sans envergure font toujours cela. Les personnes vraiment supérieures, par contre, vous font sentir que vous pouvez, vous aussi, atteindre la grandeur. »
Mark TWAIN

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWAKITHERAPIE©
www.frederique-dumas.com

Installation de vos niwaki en pleine terre – la meilleure période

niwaki pré-niwaki période installation

        Aujourd’hui, on assiste à un phénomène devenu monnaie courante. La plupart des gens jardinent uniquement lorsqu’il fait beau et chaud, uniquement lorsque l’arrivée des beaux jours leur redonnent envie de se rendre au jardin, sans plus tenir compte des besoins des végétaux.

Pour une bonne installation et une bonne reprise, un arbre, quel qu’il soit, niwaki ou pas niwaki, ne s’installe pas en pleine terre à la belle saison ! Chez les végétaux, la période estivale est réservée au développement aérien, la période hivernale est réservée au développement racinaire. Et le développement racinaire conditionne le bon développement du reste de l’arbre. De plus, au printemps, il y a souvent du vent qui assèche l’atmosphère et la terre, tandis que les températures encore peu élevées ne nous alertent pas sur un besoin impératif d’arroser. Alors qu’à l’automne, les pluies sont plus fréquentes et la terre est encore chaude. Tout ceci n’est évidemment pas un hasard !

Toutes ces raisons font qu’un arbre ne s’installe pas en pleine terre au printemps, mais plutôt à l’automne, ou alors avec une vigilance extrême. Si vous voulez installer un niwaki ou un pré-niwaki dans votre jardin, c’est MAINTENANT !!!

Le coaching pour la création de votre jardin japonais ou de vos niwaki

        Vous souhaitez expérimenter le plaisir de créer vous-même votre tsuboniwa, chaniwa, hiraniwa … et exprimer votre créativité, ou de tailler certains jeunes arbres de votre jardin à la japonaise. Enthousiasmant programme…

Comme on me l’a déjà demandé à plusieurs reprises, je me suis organisée pour me déplacer jusqu’à vous. Je peux vous former sur place et vous accompagner dans la création de niwaki. Je peux également vous accompagner tout au long de la réalisation de votre projet de création de jardin japonais, ou seulement en partie, comme vous le désirez … pour la réalisation de vos plans, le choix de vos matériaux, le déroulement des travaux.

Ceci peut avoir lieu sur une seule période de temps ou fractionné en plusieurs parties. Il vous faudra toutefois tenir compte du montant des indemnités de déplacement. Dans tous les cas, je vous suggère de me contacter et je vous réalise un devis.

Frédérique DUMAS
Frédérique DUMAS Landscape

Passion NIWAKI

        Quand la passion fait traverser les océans… elle mérite d’être saluée.

Un salut amical et admiratif donc à Thérèse, une de nos dernières stagiaires, arrivée tout droit de la Martinique, et fidèle lectrice de notre magazine la Voie du jardin japonais depuis ses débuts…!
Mais déjà, je vous vois d’ici me dire : « Qu’est-ce qu’on peut bien trouver comme essence d’arbres à la Martinique, dans toute cette végétation luxuriante, pour créer des niwaki ? »
Et bien, certes, il y a moins le choix qu’en métropole, mais il y a tout de même des buis, des ficus, des cyprès, le pin caraïbe et un olivier pays qui semblent convenir tout à fait…!
De quoi trouver son bonheur pour pratiquer…

Développement personnel – Epris d’autonomie et de liberté …?

frederique dumas loi d'attraction développement personnel

« Ce n’est pas un signe de bonne santé, d’être bien adapté à une société profondément malade. » Krishnamurti

        ATTENTION, attention à vous, si vous refusez qu’une quelconque autorité extérieure gouverne votre vie !
Si vous refusez par exemple de vous faire vacciner pour une pandémie inventée de toute pièce, ou si vous préférez instruire votre enfant dans la famille – car vous connaissez mieux que quiconque ses besoins et ses centres d’intérêts – plutôt que de confier son éducation à une très vieille et poussiéreuse institution complètement dépassée, qui ne songera qu’à le faire entrer par la contrainte dans un moule et à tuer sa créativité « dans l’œuf », ou si vous préférez choisir par vous-même les pratiques qui vont vous aider à vous maintenir en santé ou à la recouvrer … et j’en passe… ! Je pourrai vous citer des tas d’autres exemples …

Attention ! Attention ! Vous êtes bien trop épris de liberté et d’autonomie. Auto-suffisant(e) ! Oh là là ! Vous avez obligatoirement quelque chose qui ne tourne pas rond dans la tête pour les gens « bien pensants » qui vous entourent… !

C’est incroyable quand même, cette société, où dès que l’on commence à vouloir penser un tant soit peu par soi-même, on se voit alors affublé de toutes les tares possibles et imaginables. Et la plus fréquente bien sûr, et très à la mode, est celle de faire partie d’une secte… ! Il y a 700 ans, on vous accusait d’être une sorcière et on vous brûlait vive sur le bûcher. Aujourd’hui, on vous accuse de faire partie d’une secte et on vous brûle sur un bûcher médiatique. Qui a dit que l’être humain avait évolué ?

Vous ne connaissiez pas la secte des arbres taillés à la japonaise. Et bien, voilà, maintenant vous la connaissez… ! Mais alors, elle est très bizarre cette secte, parce que figurez-vous qu’elle est unipersonnelle, et comme le gourou est déjà tellement occupé à gérer sa vie de manière autonome et souveraine, eh bien cette organisation ne peut accepter aucun autre « adepte »…
Tiens, c’est bizarre. On dirait qu’il y a un os. Ou alors, tous ces gens « bien pensants » … peut-être ont-ils besoin qu’on leur redéfinisse ce qu’est une secte ?

Tout ceci me fait pleurer… de rire. La bêtise humaine n’a décidément aucune limite !

Niwaki d’érable

        Au Japon, les arbres dotés de masses de végétation dense qui sont répartis de part et d’autre tout le long du tronc, sont des niwaki. Mais ce terme niwaki ne sert pas seulement à nommer ce type d’arbres, il désigne également tous les autres arbres d’un jardin, à partir du moment où l’homme intervient pour les guider, par la taille. Même si cette taille est des plus discrète.

La taille japonaise, elle, sert à révéler dans un espace réduit tel que notre jardin, la beauté du travail patient et immuable des différents éléments dans la nature. Le but de cet art est de chercher à restituer esthétiquement au plus près de la réalité, ce qui a été vrillé, cassé, alourdi, réitéré, densifié… tout en respectant le plus possible les caractéristiques de l’essence d’un arbre.

Cette formation de masses de végétation dense s’applique tout à fait dans le cas des résineux pour caractériser les formes de leur houppier hétérogène, mais par contre cette situation ne convient pas pour la majeure partie des essences à feuilles caduques. S’il y en a une en tous les cas où elle ne s’applique absolument pas, c’est bien celle des « acer », les érables.

Taille japonaise Niwaki Art thérapie Méditation Magazine Jardins zen Jardins japonais Outils japonais de taille

Ce qui les caractérise principalement, c’est leur légèreté. Une seule épaisseur de feuilles sur des branches qui s’étendent inlassablement pour toucher l’infini… Chercher à y densifier la végétation en y créant des grosses masses est tout simplement une aberration. Nous pouvons appeler cela de la sculpture végétale, mais il ne s’agit certainement pas, encore une fois, de taille japonaise.

Des masses de végétation densifiée sur un érable, c’est quelque chose que vous ne verrez jamais au Japon !!

Taille japonaise Niwaki Art thérapie Méditation Magazine Jardins zen Jardins japonais Outils japonais de taille

Voir la mini vidéo

Pour en savoir plus sur la taille des érables…

JAPON 2010 – Jour 4

        Après un gros effort, une matinée de repos bien méritée.

L’après-midi est réservée à la découverte d’un grand jardin, composé de trois différents, et qui fait partie des monuments impériaux. La Villa Shugaku-in. Superbe, dans la douce tiédeur d’un Automne qui dure longtemps…

Les arbres sont de toute beauté, et tout particulièrement les érables dont les diverses teintes frôlent avec l’infini…

Taille japonaise Niwaki Art thérapie Méditation Magazine Jardins zen Jardins japonais Outils japonais de taille

La Voie du jardin japonais – Octobre 2010

        Le numéro d’Octobre de La Voie du jardin japonais est paru aujourd’hui… !

Taille japonaise Niwaki Art thérapie Méditation Magazine Jardins zen Jardins japonais Outils japonais de taille

Au programme, la création d’un niwaki de style « arbre balayé par les vents »,  la réalisation pas à pas d’un shoji (porte coulissante japonaise habillée de papier blanc), la conception d’une minuscule terrasse en jardin japonais, la dernière étape de notre tsukubai… et bien d’autres choses encore… !

Voir toutes les parutions de La Voie du jardin japonais

Bonne lecture !

Stages d’HIVER – Niwakithérapie (hortithérapie quantique) et taille japonaise

Taille japonaise Niwaki Art thérapie Méditation Magazine Jardins zen Jardins japonais Outils japonais de taille

        NOUVEAU !

Programmation des stages d’hiver en art thérapie et taille japonaise.

Période idéale pour la taille des conifères, venez profiter tout de même des bienfaits thérapeutiques d’une activité liée au jardin en travaillant sur des arbres en pot, en étant bien au chaud à l’intérieur.

L’hortithérapie permet d’améliorer la performance professionnelle, la qualité de vie des personnes, d’aider à mieux vivre en cas de pertes ou de maladies graves en réduisant le stress et l’anxiété (pour les malades, mais aussi pour leurs proches), ou d’aider des personnes souffrant de troubles de stress post-traumatique… Cette approche peut également devenir un outil d’accompagnement très efficace pour aider à résoudre un grand nombre de problèmes reliés à des troubles de comportement et d’apprentissage, des difficultés d’adaptation, des traumatismes importants, des problèmes de dépendance et de suicide, des conflits personnels ou professionnels, etc.

Les stages se déroulent sur deux jours et un après-midi.

Merci de nous contacter au 06 22 74 76 52 ou 04 75 32 79 54 pour le planning.

En savoir plus…