Premier chantier de jardin japonais thérapeutique ‘reflet de nature©’

         Le 18 Mars dernier, je vous confiais mes fidèles lecteurs, avec quelle JOIE, j’accueillais la commande de mon premier JARDIN JAPONAIS THERAPEUTIQUE et son RDV initial de chantier, grâce à toutes mes connaissances techniques et esthétiques acquises à la source concernant ce style de jardin jusqu’à aujourd’hui, et au protocole que j’ai créé à son sujet. Un petit ruisseau en cascade accueillant à sa base un nagaretsukubai pour finir par se perdre dans les rochers…

Jardins japonais thérapeutiques - Niwathérapie© - Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

L’automne arrivant, je suis passée à la réalisation… et ce fut vraiment un grand moment !

Jardins japonais thérapeutiques - Niwathérapie© - Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Après plusieurs mois de recherche pour trouver de magnifiques matériaux, faire réaliser certains éléments par les meilleurs artisans, il a fallut charger le camion de rochers, sable et graviers, végétaux, bois nécessaire pour la confection de la palissade, outils… tel un savant « Tetris », afin de pouvoir réaliser 15m² de jardin dans les Alpes en une seule fois.

Jardins japonais thérapeutiques - Niwathérapie© - Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Un terrain en pente, dont une partie située sous une terrasse a demandé divers ingénieux stratagèmes et une certaine dose d’imagination, mais au final, tout s’est admirablement bien déroulé !

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Frédérique DUMAS – Académie « Sublime SUKIYA »
Niwadō© et Niwakidō©
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
Shinrin yoku 森林浴 et Forêt thérapie
www.frederique-dumas.com

Une élégante messagère…

        Depuis quelques jours, une belle mante religieuse a investi le tsukubai du Jardin Shizen no sei, un petit endroit à l’ombre fraîche pendant une longue partie de la journée, en cette fin d’Août très chaude. A chaque fois que je m’occupe du jardin ou que je passe devant, je peux l’observer quelques instants, là, immobile, les pattes repliées comme si elle priait ou méditait, à la verticale sur la palissade, posée sur un rocher, ou marchant délicatement sur le sol en toute élégance.

Hortithérapie -  Niwatherapie© - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Au bout de plusieurs jours, j’ai commencé à me questionner sur le fait d’apercevoir cette mante religieuse tous les jours, telle une visiteuse insistante et ce que cela pouvait signifier.

Et aujourd’hui, toujours hypnotisée par ce magnifique insecte, après avoir lu la symbolique qui y est attachée, j’ai compris que sa présence correspondait à un évènement que j’étais en train de vivre, à des questionnements, afin de pouvoir m’adapter à une situation comportant de nouvelles exigences, pour laquelle j’hésitais entre attendre, ou agir, et comment le faire.

J’ai pris alors conscience que cette magnifique mante religieuse est venue m’encourager à ne pas me précipiter dans l’action, à développer la patience, et à méditer davantage pour m’ouvrir à une autre perception de cette situation dans le but de trouver, de créer des solutions. Rester immobile et observer, concentrée sur l’objectif à atteindre, à l’écoute de mon intuition, pour être en capacité d’agir efficacement, c’est-à-dire de façon juste et précise au moment idéal.

Hortithérapie -  Niwatherapie© - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Lorsque l’on se penche sur les caractéristiques de la mante religieuse, on découvre qu’il s’agit d’un insecte qui peut rester immobile de longues heures, les deux pattes repliées, semblable à une attitude de prière. Avec ses yeux protubérants et sa tête capable de pivoter sur 180 degrés, elle se fond dans son environnement et l’observe patiemment sans bouger. Puis au moment opportun, elle déploie ses pattes à la vitesse de l’éclair pour saisir sa proie. Ses mouvements sont très élégants, conscients et efficaces. Elle avance avec grâce et fluidité, à son rythme.

Le symbolisme de la mante religieuse nous permet de comprendre comment le monde spirituel se manifeste dans notre vie. Cette messagère nous parle de la force de l’immobilité, qui dans la culture occidentale, est souvent considérée comme un blocage dans l’inaction, comme quelque chose d’assez négatif assimilée à de la paresse. Alors que l’immobilité peut devenir un puissant moyen de transformer notre vie. La mante religieuse nous invite à faire des pauses pour laisser les réponses et les actions à mettre en place émerger de notre intuition, au travers de cette immobilité extérieure.
La mante religieuse symbolise la maîtrise, au travers de la patience et de l’équilibre. Une rencontre avec cet insecte invite à examiner la situation sous tous les angles, d’un point de vue plus large en ne se laissant pas distraire par des émotions et pensées discordantes, de prendre notre temps pour faire des choix éclairés. Plutôt que de se précipiter dans l’action, il est préférable de prendre le temps pour la méditation et la réflexion. Observer avec détachement, rester tranquille pour agir avec précision. C’est en faisant le calme dans nos activités, et le silence dans notre esprit, que nous pouvons laisser émerger les solutions adaptées, et connaître le bon moment pour agir.
En fait, le terme « mante » vient du grec ancien « mantis » qui signifie prophétesse. C’est dans l’immobilité et le silence qu’il devient possible de s’ouvrir à la prophétie.

Hortithérapie -  Niwatherapie© - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Chaque animal est un vecteur de qualités et de forces particulières. Sa visite nous apporte un message. En observant les caractéristiques principales de cet animal, nous pouvons prendre conscience que nous possédons déjà ces forces et qualités en nous, et qu’il est temps de les activer et de les développer. Nous pouvons ainsi nous appuyer en confiance sur nos ressources intérieures pour régler une situation de la façon la plus adaptée, afin d’améliorer notre vie quotidienne. Il est essentiel de nous souvenir que c’est toujours l’animal qui nous choisit, et non l’inverse. Chacun d’eux transmet les enseignements et les énergies les plus adaptés pour nous, au moment où il vient nous rendre visite.
Certains nous accompagnent dans la plus grande partie de notre vie, d’autres peuvent venir nous soutenir pendant une période difficile, ou de façon temporaire, pour une journée comme pour quelques années.

Un grand merci à cette mante religieuse, un grand merci à la Nature !

N.B. Oui, elle n’est pas la seule à apprécier l’espace du tsukubai !

Shinrin yoku 森林浴 et Niwatherapie©

         Je vous propose une journée d’immersion dans la nature ardéchoise, un véritable bain de forêt, pendant lequel vous créerez VOTRE jardin, au milieu des rochers, des pins et des chênes, de la mousse et des fougères, ceci associé à des exercices énergétiques.

Venez mesurer l’impact hautement bénéfique de cette expérience. Vous en repartirez vivifié, revigoré et serein…

Journée shinrin yoku et niwatherapie© - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Si cette expérience, ce moment intense de communion avec la nature vous tente, vous trouverez mes coordonnées sur cette page.

Frédérique DUMAS
Niwadō© et Niwakidō©
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
Shinrin yoku 森林浴 et Forêt thérapie
www.frederique-dumas.com

Le jardin « reflet de nature© », un pouvoir anti-cancérigène, l’ouverture d’une voie nouvelle vers la guérison…

        Le cancer est une maladie décrite depuis l’Antiquité. C’est le médecin grec Hippocrate qui le premier a comparé les tumeurs cancéreuses à un crabe. Longtemps, le cancer a été une maladie incurable, mais aujourd’hui, les progrès de la médecine concourent à la guérison de certains d’entre eux. De nombreux facteurs externes liés à l’environnement comme la pollution ou les rayonnements, le mode de vie comme la consommation d’alcool, de tabac ou une mauvaise alimentation, ou internes comme le vieillissement ou l’hérédité… seraient à l’origine des nombreux cancers. Mais, il est certain que tomber malade ne peut être attribué à un seul facteur.

Il existe également d’autres facteurs déclencheurs dont on parle beaucoup moins, car considérés comme polémiques, tels un trop plein d’émotions négatives mal géré, et puis une autre raison toute simple devenant de plus en plus évidente comme le sous-entendent les études menées par le Professeur Qing Li et son équipe, de la Nippon Medical School of Tokyo, le fait que les gens se sont coupés de la nature pour s’entasser les uns sur les autres dans les villes, des forêts de béton baignant dans la pollution et le bruit, là où la tristesse, le stress et l’anxiété règnent en maîtres !

pollution-paris-plan-hidalgo-2020

Toujours est-il que selon l’OMS, l’Organisation Mondiale de la Santé, le nombre de décès dus au cancer ne cesse d’augmenter à travers le monde, une tendance particulièrement marquée pour le cancer du sein, et ce également dans les pays en voie de développement, où se répand le mode de vie occidental. Le nombre de morts s’est élevé en 2015 à 8,8 millions, en hausse de plus de 13 % par rapport aux 7,6 millions enregistrés sept ans plus tôt. Il est indéniable que les cancers sont devenus la maladie de notre siècle.

Alors pour éviter de tomber malade et se maintenir en santé, ou la recouvrer si la maladie s’est déjà installée, en dehors d’un mode de vie le plus sain possible, qu’est-ce qui peut nous aider ?

S’il nous est impossible de vivre dans la nature et notamment aux abords d’une forêt où l’air est chargé en terpènes, substances sécrétés par les arbres et qui ont le pouvoir de vitaliser notre système immunitaire en boostant le nombre des cellules tueuses et les protéines anti-cancéreuses, le développement d’un jardin thérapeutique par exemple (un espace qui va servir de lieu, support, motivation, … afin d’y mener des activités thérapeutiques), est un environnement spécialisé qui répond exactement à ce type d’intention. Même si on peut trouver un certain charme à l’appeler un « jardin guérisseur », ce n’est pas lui qui va guérir (dans le sens de provoquer la guérison) parce que toute amélioration et guérison commence à l’intérieur pour aller vers l’extérieur, jamais dans le sens inverse. On ne peut surtout jamais forcer quelqu’un à guérir… Par contre, ce jardin thérapeutique va fournir, va créer un environnement parfait où l’intelligence de guérison innée peut se mettre facilement à l’œuvre.

Jardins japonais thérapeutiques - Niwathérapie© - Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Un tel jardin doit comporter des essences de la nature, mais pas seulement. Il doit ressembler également à des visions de nature, des paysages naturels. A sa vue, on doit être amené à se poser la question, nature ou jardin ?

Ce ne sont pas les plus gros rochers, le plus gros et le plus cher niwaki taillé par un professionnel plébiscité qui font la qualité d’un jardin japonais – tout ceci n’est que de l’égo – encore moins ses aptitudes à nous faire du bien dans le cas d’un jardin à visée thérapeutique, mais plutôt l’arrangement de belles matières le plus proche de ce qui existe naturellement. Dans la nature, il n’y a pas que des gros rochers !!!

Jardins japonais thérapeutiques - Niwathérapie© - Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Dans l’univers du jardin thérapeutique, un assemblage qui révèle trop la main de l’homme, son désir de contrôle et son refus à lâcher prise n’a pas la même incidence bénéfique qu’un jardin qui reflète simplement un environnement naturel, un sous-bois, la forêt, un étang calme ou un petit ruisseau…

Jardins japonais thérapeutiques - Niwathérapie© - Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Les Japonais l’ont bien compris depuis plusieurs millénaires, mais dernièrement, dans leurs jardins, traditionnels ou plus contemporains, ils tendent vers des jardins qui reproduisent toujours plus la nature.

Jardins japonais thérapeutiques - Niwathérapie© - Niwaki et jardins japonais - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Frédérique DUMAS
Niwado© et Niwakido©
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
Shinrin yoku 森林浴 et Forêt thérapie
www.frederique-dumas.com

Jardins japonais à visée thérapeutique – Niwathérapie© – Frédérique DUMAS

        Le Japon est la patrie de la forêt thérapie et du shinrin yoku 森林浴, qui signifie littéralement « bains de forêt ». On retrouve d’ailleurs dans ce terme, les kanji 森 et 林 qui signifient « forêts », tels une foule de petit kanji 木 signifiant « arbre », et le kanji 浴 signifiant « baigner », « favoriser avec ».

niwatherapie2

Cette pratique découle de nombreuses études scientifiques menées par le Professeur Qing Li et son équipe, de la Nippon Medical School of Tokyo, qui indiquent entre autres que les paysages naturels ont une incidence notoire sur l’évacuation du stress, le retour à un état paisible, et que les forêts vitalisent notre système immunitaire en boostant le nombre des cellules tueuses et les protéines anti-cancéreuses grâce aux terpènes* des arbres et autres végétaux.

Dans l’esprit de cette culture japonaise, il n’est donc pas difficile d’imaginer pourquoi les jardins reflètent si parfaitement la nature, puisque celle-ci est si indispensable à notre santé.

niwatherapie4.2

Regardez par exemple, le jardin de thé japonais traditionnel, le roji… un petit chemin de pierres plates qui serpente dans un sous-bois à la végétation aérienne et diaphane, nous inondant de senteurs d’humus, de sève et de mousses humides, et aboutissant dans une clairière où l’on découvre une charmante petite bâtisse réalisée à partir de matériaux nobles et naturels, terre, bois et chaume, propice au calme et au repos, accueillant tout le rituel rassurant, respectueux et plein de considération de la cérémonie du thé.

niwatherapie1.1.1

Ces mêmes études ont démontré que dans une « forêt » de béton, c’est totalement l’inverse qui se produit. D’où l’intérêt majeur de réaliser dans nos villes lorsqu’il est indispensable d’y vivre, non seulement des espaces de verdure, des jardins, mais avant tout et surtout des reflets les plus spontanés et fidèles possibles de nature, si propices à notre santé et notre bien-être.

niwatherapie3.1

La forêt grâce à toutes les essences qui la peuplent est le lieu le plus riche en terpènes favorisant le bon fonctionnement de notre organisme, ainsi que son aptitude à se défendre. Vous l’aurez donc compris, un jardin reflétant au plus près la nature est le plus favorable à notre santé.

niwatherapie0.2

* Les terpènes sont une classe d’hydrocarbures présents dans les végétaux, dont ils sont souvent les constituants « de senteur » comme la térébenthine, le camphre, le menthol, la citronnelle… qui sont extraits sous forme d’huiles essentielles.

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
Shinrin yoku 森林浴 et Forêt thérapie
www.frederique-dumas.com

Ouvrage « Niwaki et jardins japonais » – Qu’on se le dise…

 » Ose mener la vie que tu te crées…
N’écoute ni les conseils, ni les critiques !
Car vivre, c’est prendre le risque de déplaire ! … « 

        Je souhaite profiter de l’avis récemment exprimé par un chroniqueur du monde du jardin sur mon ouvrage Niwaki et jardins japonais – créer des reflets de nature pour clarifier mes motivations au cas où elles ne seraient pas encore tout à fait claires… parce qu’apparemment, elles ne le sont pas encore suffisamment pour certains. Et en profiter pour le remercier tout spécialement pour son analyse. Effectivement, ce monsieur a mis exactement le doigt dessus, cet ouvrage ne s’adresse pas aux « butineurs » qui virevoltent de-ci, de-là, touchant à tout, mais n’allant jamais en profondeur… Ceci me confirme une fois de plus que le but est atteint. La qualité m’importe plus que la quantité, le « japonisant » grand public ayant plutôt tendance à me rendre morbide et à me donner la nausée, le « jardin zen » à la française ne suscitant aucune véritable émotion en moi, ils n’étaient évidemment pas l’objectif visé. Je laisse ceci à d’autres…!

A la différence d’une personne qui enseigne cet art, ce monsieur ne peut évidemment pas savoir que les amateurs de jardins japonais sont intéressés, voire très friands du nom originel de tout ce qui les composent, ainsi que de leur écriture en idéogrammes qui en donne toute la dimension poétique, la langue japonaise étant très imagée… et la puissance d’une image n’est jamais à négliger. Quant à la compréhension du terme shibui, elle signifie effectivement « la culture du peu » telle que je l’ai définie, mais non celle de « l’édulcoré »… Il s’agit bien au contraire d’aller à l’essence de chaque chose.

Et pour ce qui est de mon éditeur EYROLLES, voici comment il se définit : « Des contenus de référence pour un public exigeant et désireux d’approfondir ses connaissances ». Je crois que tout est dit.

Alors, c’est plutôt extra ! Grâce à cette critique, tous les amateurs et passionnés de niwaki et de jardins japonais, tout ceux que le style SUKIYA fait vibrer, tout comme les néophytes animés d’une réelle volonté d’apprendre, sont maintenant assurés de pouvoir trouver dans ce livre tout le nécessaire pour assouvir pleinement leur passion !
Et tous leurs magnifiques et enthousiastes retours me le confirment…!

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Livre « Niwaki et jardins japonais » – on en parle…

         J’ai pour habitude d’exprimer ma gratitude en saluant les citations de mon ouvrage « Niwaki et jardins japonais – créer des reflets de nature » paru aux Editions EYROLLES, lorsqu’elles ont lieu dans divers magazines papier ou en ligne sur Internet. Un grand MERCI à tous !

Mars 2017 – Le télégramme de Landerneau

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Avril 2017 – Côté Maison

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Avril 2017 – PromoJardin

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Livre « Niwaki et jardins japonais » – on en parle…

        La gratitude ouvrant la porte à la richesse de la vie, il me paraît important de saluer la citation de mon ouvrage « Niwaki et jardins japonais – créer des reflets de nature » paru aux Editions EYROLLES, lorsqu’elle a lieu dans divers magazines papier ou en ligne sur Internet.

Cette fois-ci, il s’agit du blog « Le bonheur est dans le jardin » d’Isabelle BOUCQ, qui regroupe toutes les news concernant l’emploi du jardin et du jardinage comme support de soin. Un grand MERCI !

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Continuez d’essayer…

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

        Quand un petit enfant apprend à marcher, il tombe cent fois, mille fois !
Jamais il ne se dit qu’il n’est pas fait pour cela ….

En grandissant, les adultes nous font croire qu’il faut réussir du premier coup pour être acceptable.
Alors devenu adulte, quand on essaye quelque chose de nouveau et que l’on rate… on laisse tomber !

A méditer… !

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
www.frederique-dumas.com

Mon idéal de vie…

         Je tenais à partager avec vous le texte ci-dessous que je viens de découvrir, et qui décrit avec des mots si justes ce que je peux ressentir dans ma pratique quotidienne du jardin japonais, et de son utilisation en tant que support de création et de guérison…

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

« Celui qui pratique l’art de l’amour du beau, se trouve transformé par la pratique elle même.
L’humilité s’installe, la sagesse se développe, la compassion grandit, la finesse du corps et de l’esprit s’aiguisent, la vision de l’autre et du monde se fait nette et pure.

Pas à pas, l’homme se trouve transfiguré, et intimement bouleversé par cette beauté qui l’habite, il ne verra plus le monde et l’autre comme avant. C’est comme si soudain ce nouveau regard qu’il porte sur lui, regard de beauté, d’infini, de vacuité et de grandeur, se déverse spontanément sur l’univers.

Dans ce monde, la sagesse et la paix du cœur ne s’obtiennent pas en faisant de grandes et belles choses, mais en faisant tout ce que l’on fait avec grandeur et beauté… »

~ Federico Jôkô PROCOPIO

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
www.frederique-dumas.com