Forêt-thérapie© et Niwathérapie© – Cancer et médecine intégrative

« On ne peut guérir la partie sans soigner le tout. On ne doit pas soigner le corps séparé de l’âme, et pour que l’esprit et le corps retrouvent la santé, il faut commencer par soigner l’âme. Car c’est une erreur fondamentale des médecins d’aujourd’hui : séparer dès l’abord, l’âme et le corps. » – PLATON (427, 347 av.JC – Charmides)

        La médecine intégrative est née aux Etats-Unis, dans les années 90.
Ce mouvement est basé sur un constat selon lequel la médecine conventionnelle est très utile et nécessaire, mais insuffisante et impuissante dans bien des cas, les mêmes traitements pour la même maladie permettant à certains malades de parvenir à la guérison, et à d’autres non.
Dans les faits, ce constat s’est traduit par l’explosion des thérapies « alternatives » et par le nombre important et croissant de personnes y ayant recours, le plus souvent à l’insu de leur médecin, ces dernières leur apportant un réel bien-être. Elles peuvent être issues de médecines dites traditionnelles comme la Médecine Chinoise ou Ayurvédique – vieilles de 5000 ans, ou d’apparition plus récente comme les thérapies dîtes brèves, Hypnose, EMDR, EFT, Kinésiologie, Art-thérapie…
La médecine intégrative propose de regarder ces autres thérapies avec intérêt et pragmatisme, pour les intégrer dans une démarche de soin globale.
D’autant plus quand il s’agit du cancer par exemple, où après la période des soins lourds encadrés par du personnel soignant, le malade se retrouve seul et livré à lui-même !

Forêt-thérapie© - Bains de forêt shinrin yoku et cancer - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

« Nombreux sont ceux pour qui la période la plus difficile n’est pas tant celle de la chimiothérapie, mais bien l’année qui suit le traitement. Une année où ils (elles) perdent leurs repères car les contacts réguliers avec les soignants sont arrêtés du jour au lendemain alors que tout est à reconstruire… D’où l’importance d’un tel accompagnement jusqu’à un an après la fin des traitements. » – Dr Vincent Verschaeve – Oncologue au Grand Hopital de Charleroi – Belgique

En Amérique du Nord, plus de 35 facultés de médecine font la promotion de la médecine intégrative, en introduisent l’enseignement dans les programmes et font progresser la recherche sur les approches parallèles et complémentaires. Le National Center for Complementary and Alternative Medicine (NCCAM) a d’ailleurs été créé en 1999 aux Etats-Unis.

Forêt-thérapie© - Bains de forêt shinrin yoku et cancer - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

En Belgique, il se développe tout un réseau de « maisons de bien-être » proposant ce type de suivi en médecine intégrative, un panel de thérapies alternatives et d’autres ateliers, soutenues par des hôpitaux.

« Quelque chose ne va pas. Si spécialisés que soient les soins médicaux pendant le traitement du cancer, le paysage ultérieur est désolé. » – Majin de Froidemont

Et la France ? A la traîne…
En 2015, le conseil national de l’ordre des médecins a publié sur son site Internet, un dossier traitant des médecines complémentaires. Il y précisait que « seules quatre médecines alternatives et complémentaires peuvent faire l’objet de titres et mentions autorisés sur les plaques et ordonnances par le Conseil de l’Ordre : l’homéopathie, l’acupuncture, la mésothérapie, et la médecine manuelle et ostéopathique », mais que plus de 40% des Français auraient déjà recours à des Médecines Alternatives et Complémentaires, une proportion en augmentation chez les personnes atteintes d’une maladie grave ou chronique. En France, il y a même un collectif de 124 médecins qui part en guerre contre les médecines alternatives ! Cherchez l’erreur…

Forêt-thérapie© - Bains de forêt shinrin yoku et cancer - Frederique Dumas www.japanese-garden-institute.com www.frederique-dumas.com

Sans attendre cet hypothétique réveil, l’Académie « sublime SUKIYA » vous propose de venir expérimenter le pouvoir bienfaisant de la nature au travers de la forêt, grâce en partie aux arbres, avec les bains de forêt – shinrin yoku et/ou la Forêt-thérapie©. A partir de 45€ pour 2 heures…
Quant aux jardins « reflet de nature© » au travers de la Niwathérapie©, même un tout petit espace peut avoir un impact colossal, en améliorant et accélérant un processus de guérison !

Niwathérapie© - jardins

Pour plus d’informations, contactez-moi

A lire également :

21 Juin 2018 – Cancer et Forêt-thérapie©

15 Juin 2018 – Video de présentation – Forêt-thérapie© et shinrin yoku, le bain de forêt

2 Mai 2017 – Le jardin « reflet de nature© », un pouvoir anti-cancérigène, l’ouverture d’une voie nouvelle vers la guérison…

16 Avril 2017 – Jardins japonais à visée thérapeutique – Niwathérapie© – Frédérique DUMAS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *