Obéir, c’est désobéir – le chemin de la sagesse et du lâcher-prise

        Pendant longtemps, je n’ai pas compris cette notion « d’obéissance à Dieu » véhiculées dans les propos des sages et des mystiques. Ma nature plutôt rebelle, ma personnalité conséquente à mon vécu, rendait ce mot « obéissance » difficile à accepter, à digérer et au final à intégrer.

Evidemment, en premier lieu, le mot « Dieu » me dérangeait, me rappelant cette puissance patriarcale, ce dieu punissant et vengeur placé à l’extérieur de nous-même que l’on m’avait enseigné, dont nous étions les jouets et à qui il fallait se soumettre perpétuellement (en fait surtout à la volonté et aux désirs des adultes environnants…) pour être en mesure de ne pas craindre son courroux !

Il a fallu tout d’abord un évènement violent, douloureux et catalyseur dans ma vie, puis un long cheminement intérieur pour comprendre le sens de ces termes et les adapter, afin d’être plus en phase avec ma vision des choses et en accord avec moi-même et l’univers qui nous entoure.

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Alors, évidemment, je ne peux pas dire que ce fut facile… Il m’a fallu tenir tête longtemps et parfois me débattre, presque contre tous, pour garder le cap dans ce voyage qui me paraissait « juste », essentiel, voire tel une évidence. Et ayant commencé tout petit et venant de très loin, il m’a fallu beaucoup d’énergie et de volonté pour résister à la pression familiale, sociale, à la norme attendue, pour en fait désobéir… Evidemment, ceci a laissé des traces.

Mais à cause de, ou grâce à tout cela, intérieurement j’ai changé, j’ai gagné en audace et en courage, et surtout j’ai cheminé vers la paix… et petit à petit, au travers de ce périple, j’ai appris à m’abandonner au divin, à l’univers, à la Vie, à cette énergie (suivant le nom qu’on lui donne) dont nous faisons partie, et avec qui, je le sais maintenant, je ne fais qu’UN. Ce pouvoir magnifique, qui paraît parfois si magique que les larmes montent à mes yeux devant tant de beauté, et qui travaille de concert avec mon plus haut Soi pour que je puisse parvenir à réaliser mon chemin de vie, ma Voie… Au final, je vis cette « obeissance à Dieu » qui, à la base m’exécrait tellement, mais bien sûr à un opposé abyssal de celle que l’on m’avait enseignée.

Aujourd’hui, je continue à grandir sur ce chemin de l’abandon avec émerveillement et reconnaissance chaque jour. Je ne peux plus envisager ma vie autrement. Même s’il reste toujours des moments difficiles, des problèmes à régler, je vis pleinement cette évolution permanente, je déguste le bonheur de me laisser porter par le courant avec ses moments de calme et ses rapides, de planter des graines de ci, de là, sans me soucier du résultat…

Evidemment, selon sa personnalité, sa situation, c’est plus ou moins facile. Je suis entrepreneuse, et je ne sais pas si cela a rendu les choses plus ardues ou pas, mais par certains côtés, oui, c’est sûr ! Mais quel bonheur de chaque jour ! Je ne regrette rien, je remercie la Vie de m’avoir fait grandir sur ce chemin merveilleux du lâcher-prise, accompagnée de toutes ces belles synchronicités, qui sont autant de récompense à la confiance et à la lucidité…

Heureux solstice d’hiver ! Je vous souhaite un bel abandon en conscience pour un chemin vers toujours plus de lumière…

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
www.frederique-dumas.com

Voyages d’études au Japon 2017

voyage etudes japon spiritual japan niwaki tour initiatique conscience jardins japonais niwaki evolution personnelle

        Le voyage d’études et parcours initiatique au Japon, le SPIRITUAL JAPAN NIWAKI TOUR© 2017 aura lieu du 30 Octobre au 11 Novembre prochain. La limite pour les inscriptions est fixée au 15 Janvier 2017 et je dois m’entretenir au préalable avec les personnes qui souhaitent participer et que je ne connais pas encore. En effet, l’inscription à ce voyage d’études est précédée d’un entretien de motivation, afin de cerner si ce dernier saura répondre à vos attentes. Pour qu’il vous apporte une totale satisfaction, ainsi qu’à moi-même, il est primordial que vous soyez passionnés de jardins japonais et de niwaki, et/ou de botanique, et que vous soyez impliqués dans une démarche d’évolution personnelle. Alors, si vous êtes intéressés, merci de me contacter maintenant !

voyage etudes japon spiritual japan niwaki tour initiatique conscience jardins japonais niwaki evolution personnelle

Venez faire « un » avec ses activités et toute leur beauté… ! Venez rencontrer l’étonnant peuple japonais, découvrir ses arts, sa culture, comme suspendue hors du temps, toute empreinte de sagesse et de spiritualité… Venez admirer des merveilles émergeant des cours privées en arpentant les ruelles, visiter d’incomparables jardins, pratiquer une activité manuelle relevant des arts traditionnels japonais, découvrir le vieux Kyoto, ses machiya et ses tsubo-niwa à couper le souffle ainsi que la nature des montagnes environnantes … et goûter à la cuisine authentique. Venez vivre pleinement votre passion ! Cette année encore, le thème principal en sera le chaniwa, le jardin de thé.

voyage etudes japon spiritual japan niwaki tour initiatique conscience jardins japonais niwaki evolution personnelle

Si vous désirez plus d’informations avant de me contacter, rendez-vous sur le site du SPIRITUAL JAPAN NIWAKI TOUR ©.

La période choisie correspond à une époque de l’année très luxuriante et verdoyante avec des tapis de mousses somptueux et des érables qui commencent à rosir à Kyoto à notre arrivée, et qui flamboient déjà dans la campagne. Nous allons passer par toute leur palette de couleurs. Il n’y a pas de mots pour décrire une telle beauté… !

voyage etudes japon spiritual japan niwaki tour initiatique conscience jardins japonais niwaki evolution personnelle

voyage etudes japon spiritual japan niwaki tour initiatique conscience jardins japonais niwaki evolution personnelle

Au plaisir de vous y accompagner et de vous faire découvrir toutes ces merveilles !

Souffrir … pour avoir de l’attention !

        C’est un schéma de fonctionnement qui se met en place très tôt pour chacun d’entre nous, plus ou moins profondément, suivant ce que nous allons être amenés à vivre, suivant le degré d’attention de nos proches, de leurs méthodes d’éducation… Parce qu’évidemment nos premières relations vont façonner tout le reste de notre vie, tant que nous n’en devenons pas conscients.

Tout petit bébé, passé les premiers temps de l’émerveillement, nos parents et le conditionnement social ont vite fait de qualifier nos pleurs d’enfant de caprice. Un bébé qui pleure dans son berceau ne fait pas de caprice, il pleure pour une raison, la faim, la peur, la douleur ou un autre mal-être… Et si en grandissant, il cherche à affirmer son autorité en essayant de sauvegarder sa toute-puissance des premiers temps, il s’agit simplement de lui répondre « non » avec calme et intention, au lieu de l’ignorer, ou de le sanctionner.

Par le passé, j’ai connu le cas d’un enfant qui allait jusqu’à faire des crises de convulsion pour attirer l’attention parce que ses parents ne répondaient pas à ses pleurs quand il s’égosillait dans son berceau ! D’un autre qui se blessait constamment et gravement (parce que les petits bobos ne suscitaient aucune réaction) pour que ses parents lui pratiquent des soins…

Et puis, il y a aussi bon nombre de parents qui sont effectivement présents physiquement, mais sans être là dans leur tête, donc qui sont en fait absents parce que totalement instables émotionnellement, englués dans leurs problèmes ou uniquement focalisés sur leurs propres centres d’intérêts.

Et c’est ainsi que le schéma se met en place… et va se consolider au fil du temps puisque nous allons continuer à attirer ce qui nous a déjà blessé, puis se perpétuer dans notre vie d’adulte… et c’est ainsi que l’on tombe malade, parfois gravement, que l’on a sans arrêt des problèmes d’argent, des échecs professionnels, relationnels, sentimentaux…

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Eh bien non, ce ne sont pas des fatalités ! Tout a un sens… Tout a une raison…

Cherchez en vous-même quel est le profond désir de votre coeur, soyez attentionnés envers vous-même au lieu d’attendre que cela vienne de l’extérieur, chaque jour, chaque instant de votre vie… et vous pourrez ainsi l’être également à ceux qui vous sont chers. Et petit à petit, vous abandonnerez ce schéma de fonctionnement.

Là, est la véritable guérison…

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
www.frederique-dumas.com

Résilience…

        Dans la nuit noire, il arrive parfois que nous perdions des bouts de nous-même en croyant ne jamais s’en remettre… vivant la perte ou le renoncement. Mais, ce que j’en ai appris, c’est que la vie est plus forte, plus grande, plus puissante que l’échec, que le drame.

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Pour certains, une fois passé le temps du déni, du désespoir, de la colère… toutes les étapes du deuil, vient enfin celui de l’acceptation… puis celui de la transformation, tout en étant un chemin unique pour chacun.

C’est alors que la vie, plus forte que tout, reprend le dessus et fait de cet échec, de ce drame, une VICTOIRE ! ♥

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
www.frederique-dumas.com

Coffrets cadeaux Noël

Pour vos fêtes de fin d’année, pensez aux coffrets cadeaux !
A l’achat sur votre e-boutique NIWAKI et NIWASHI

10% de réduction sur le prix normal et un emballage cadeau gratuit !

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

ardeche niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Dépêchez-vous ! Il n’en reste plus que quelques-uns !

L’académie « NIWAKI Inspiration ZEN » change de nom !

        Notre vie est ponctuée de tournants majeurs… Il en est de même pour une activité professionnelle surtout lorsqu’elles sont si intimement liées, et il est important de reconnaître ces moments pour ce qu’ils sont et de faciliter leur mise-en-place. Même si ce n’est pas toujours chose aisée… Toujours dans une dynamique d’évolution et à la recherche de l’excellence, cet espace d’enseignement a déjà mis en place depuis sa création divers changements significatifs.

Rassurez-vous, même si le terme « niwaki » n’y apparaît plus, les stages de création les concernant sont maintenus, continuant également et bien évidemment leur propre évolution, bénéficiant de ma formation en continue auprès de plusieurs maîtres de jardins au Japon.

Toutefois, compte tenu de l’emploi très galvaudé du mot « zen » en occident, de la création d’une activité paysagère au travers de la réalisation de tsubo-niwa – pouvant être à vocation thérapeutique, des stages proposés ou en cours de développement, d’une recherche toujours plus poussée sur l’âme du jardin japonais et de mon niveau de compréhension à ce sujet… ce nom de départ ne correspond plus aujourd’hui à l’intégralité de mes activités et à ce que je souhaite exprimer, dans une quête toujours plus poussée d’authenticité et de vérité.

L’académie « NIWAKI Inspiration ZEN » change donc de nom et devient l’Académie « Sublime SUKIYA ».

japon2016-16

En fait, le véritable jardin japonais est caractérisé par un style de vie très particulier, le style SUKIYA, tout en harmonie avec la nature, où le jardin et l’habitation ne font qu’un, l’un se prolongeant dans l’autre et le second étant une continuité évidente du premier. Il s’appuie sur l’utilisation quasi-exclusive de matériaux nobles et naturels – ce qui en France, je ne vous le cache pas, s’avère être un parcours semé d’embûches, champions que nous sommes des résines et autres matériaux reconstitués ! – pour des créations ayant une âme puisque réalisées à la main par des artisans selon des techniques japonaises mises au point depuis des générations. Ces différents critères, dans une recherche d’équilibre en tout et notamment entre les zones d’ombre et de lumière, donne un résultat élégant et raffiné, respectueux de nos besoins, donc propice à la quiétude et au repos (Si vous désirez en savoir plus à ce sujet, je vous encourage à lire mon dernier ouvrage « Niwaki et jardins japonais – créer des reflets de nature » paru aux Editions EYROLLES).

Un environnement naturel sublimé par la main et l’imagination de l’homme…

sjnt2016-5