Réussir sa vie…


niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique


         Réussir sa vie, ce n’est pas devenir ce qui semble grand aux yeux du monde, ce n’est pas devenir célèbre, ce n’est pas devenir quelqu’un d’important, d’aimé et de respecté.

Réussir sa vie, c’est faire ce pour quoi l’on est fait, c’est le faire avec brio, de tout son Cœur. De là naît le Bonheur. Tout simplement, faire ce pour quoi l’on est fait, en étant ainsi en harmonie avec notre intériorité, avec notre nature, avec notre Essence… Avec ce qui nous anime au plus profond de nous même, notre Etre Profond.

Réussir sa Vie, c’est trouver sa Voie !

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
www.frederique-dumas.com

« Jardins japonais thérapeutiques –
Niwathérapie© » – Travailler en intelligence avec la nature


        Les êtres humains ont tendance à considérer un jardin comme une expression de la nature, alors que du point de vue de la nature, un jardin est un environnement relevant de l’initiative des êtres humains, même si ces derniers peuvent choisir qu’il en soit le reflet le plus pur possible. Ce sont les êtres humains qui choisissent et décident qu’un jardin existe. C’est une fois que cette décision est prise, que la nature va répondre exactement et dans la forme, à la dimension de cet appel.

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Cet environnement créé, en l’occurrence ce jardin thérapeutique, cet espace qui va servir de lieu, support, motivation, … afin d’y mener des activités thérapeutiques est considéré en « amitié avec la nature » par cette dernière, quand les êtres humains comprennent que les éléments utilisés pour créer un jardin thérapeutique fonctionnent mieux :
         – lorsqu’ils s’inscrivent dans les lois de la nature,
         – quand les hommes ont l’intention sincère de coopérer avec ce qu’ils comprennent de ces lois,
        – et quand ils sont prêts à un partenariat co-créatif à part entière avec elle, dans le dessein et le fonctionnement de cet environnement créé.
Ce n’est que dans ce contexte que ce jardin thérapeutique peut soutenir et contribuer à la santé et à l’équilibre de tout ce qu’il englobe, et cela concerne aussi le reste de l’univers, parce qu’il est en conformité avec les dynamiques globales de fonctionnement du Tout, selon les principes universels d’équilibre et d’harmonie que la nature connaît parfaitement. Tous les ensembles qui englobent ce jardin travaillent alors de façon optimale et ce dernier, en tant qu’ensemble, fonctionne également de manière optimale.

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Pour la nature, la culture d’un bout de terre n’est pas le critère définissant un jardin. Pour elle, un jardin existe à chaque fois que les hommes définissent, initient et agissent avec la forme pour créer cet environnement spécialisé. Le développement d’un jardin thérapeutique par exemple, est un environnement spécialisé qui répond exactement à ce type d’intention. Même si on peut trouver un certain charme à l’appeler un « jardin guérisseur », même si ce n’est pas lui qui va guérir (dans le sens de provoquer la guérison) parce que toute amélioration et guérison commence à l’intérieur pour aller vers l’extérieur, jamais dans le sens inverse, et on ne peut surtout jamais forcer quelqu’un à guérir, il va fournir, il va créer un environnement parfait où l’intelligence de guérison innée peut se mettre facilement à l’œuvre.

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Pour pouvoir travailler en partenariat avec la nature, il est nécessaire de pouvoir communiquer avec elle afin d’obtenir les orientations et les étapes des processus nécessaires. Si on ne peut s’appuyer sur ces informations, on ne fait que des suppositions comme tout le monde, au travers des barrières de nos préjugés et de notre système de croyances.

Il y a deux choses à régler pour pouvoir communiquer avec la nature. La première est comment poser une question. L’autre est comment entendre la réponse. J’ai eu la merveilleuse chance et l’immense honneur que la nature me donne la solution…

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie jardins japonais thérapeutique

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
www.frederique-dumas.com

Les résultats de plus en plus probants des méthodes non conventionnelles en matière de santé…

        Oui, la psychologie semble scientifique, mais à la surface seulement. La plupart des universités importantes en Amérique du Nord par exemple ont des laboratoires consacrés à la recherche psychologique. Les théories sont développées et rigoureusement mises à l’épreuve. Des études contrôlées sont effectuées pour démontrer que les découvertes sont valides. Ensuite, on publie d’innombrables mémoires scientifiques rédigés par des praticiens très estimés dans le domaine. Tout ceci semble impressionnant, et l’est vraiment, de plusieurs façons.

Toutes ces recherches font remonter des aspects inestimables dans notre façon de penser, dans nos comportements. Ils servent bien dans les domaines de la vente, du marketing, de la publicité, et bien d’autres. Mais la plupart de ces recherches ne font pas grand-chose pour aider les gens au jour le jour à obtenir un soulagement rapide et durable de leurs problèmes émotionnels et tout simplement à aller mieux.

frederique dumas niwatherapie hortitherapie quantique jardin shizen no sei jardin japonais tsuboniwa

Cela peut sembler peut-être un peu irrévérencieux, mais cela ne se veut surtout pas irrespectueux. Comprenez bien qu’il ne s’agit pas ici d’une critique visant les psychothérapeutes, psychanalystes ou autres. Je pense que ces professionnels sont en fait parmi les personnes les plus dévouées sur la planète, et je connais plusieurs personnes oeuvrant dans cette profession. Ce sont des personnes remplies de compassion qui se préoccupent vraiment de leurs patients. Leurs journées de travail sont longues et ils recherchent inlassablement des moyens d’améliorer les résultats obtenus.
Mais, leur corporation devrait s’occuper de leur partie, en l’occurrence les maladies et troubles mentaux, et reconnaître leurs limites quand il s’agit de troubles et de maux d’ordre émotionnel.

En tant que diplômée à la base d’un cursus scientifique, donc cartésien, ce que j’avance est une réalité. Bien sûr, il y a toujours des exceptions, mais les résultats obtenus par la majorité des techniques conventionnelles ne sont pas brillants. Combien ai-je croisé de personnes qui après des années d’analyse restent cristallisées dans leur douleur. Ce sont les pratiques plutôt peu conventionnelles et qui très souvent paraissent assez peu orthodoxes aux yeux des irréductibles cartésiens qui fonctionnent le mieux.

Les exemples sont légions et certains ne datent pas d’hier. Il suffit de se pencher par exemple sur le cas du Roi Georges VI qui, après des années de galère avec des praticiens reconnus n’ayant apporté aucune amélioration, était parvenu dans les années 40, justement grâce à des techniques peu conventionnelles, à dépasser son énorme problème de bégaiement.

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei hortitherapie niwatherapie

Frédérique DUMAS
Hortithérapie quantique . NIWATHERAPIE©
Création de jardins japonais thérapeutiques
www.frederique-dumas.com