La solitude

« Il est frappant de constater que dans les sociétés antiques, la solitude était indissociablement liée à la sagesse, alors qu’aujourd’hui le solitaire est regardé comme un marginal. » – Christian BOBIN

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei niwatherapie hortitherapie quantique
(credit photo : © savoryjapan.com)

         Notre société et les diktats de sociabilité qu’elle véhicule dévalorisent les moments passés seuls avec soi-même. Si vous aimez la solitude et la tranquillité, vous avez obligatoirement quelque chose qui ne tourne pas rond pour les êtres « bien pensants » qui vous entourent. Tout dans notre société est conçu pour nous maintenir en lien permanent avec les autres, comme le téléphone portable, les tablettes, les réseaux sociaux par le biais d’Internet… alors que les gens ne se sont jamais sentis aussi seuls ! Mais en fait, si on y regarde de plus près, cela n’a rien de vraiment étonnant, car tous ces outils modernes à notre disposition renforcent la conscience de la solitude, puisqu’en la condamnant ils ne font que la mettre en évidence…

On découvre alors une nouvelle forme d’avidité, au nombre d’appels journaliers reçus, aux « like » obtenus, aux nouveaux « followers » gagnés… De ce nombre, ces personnes vont estimer leur propre valeur. Ceci leur donne une illusion de sécurité … une illusion seulement… car fondamentalement, essentiellement, nous sommes seuls. Mais de vieux restes de notre cerveau primaire nous susurrent que pour ne pas mourir, nous devons absolument faire partie d’un groupe…

En fait, cette intense mélancolie et ce sentiment de manque ne sont que le reflet de blessures de l’enfance, où une fois passé le moment de fusion vécu dans le ventre maternel, l’enfant n’a pas été correctement accompagné dans l’apprentissage de la solitude. Si ses désirs et ses peurs n’ont pas été entendus, se développera alors une impression d’abandon et d’insuffisance qui aura constamment besoin d’être nourrie par la reconnaissance et la présence de l’autre. Tout comme un enfant trop investi, trop choyé, aux expériences de solitude totalement inconnues et qui n’aura pas appris à se détacher, y associera une détresse.

Bien qu’au jour le jour, des marques d’attention et d’affection soient nécessaires à notre confort psychique et physique, il existe frederique dumas loi d'attraction développement personnel toutefois une réalité structurelle et fondamentale : nous ne sommes qu’un, avec ou sans l’autre. Pour gagner en bien-être, il est donc préférable de l’accepter le plus tôt possible…

Frédérique DUMAS
Hortithérapie . Niwakithérapie©
www.frederique-dumas.com

Joyeux Noël 2013

        A tous mes élèves, à tous mes lecteurs, à tous ceux déjà membres de la communauté de l’Ecole « NIWAKI Inspiration ZEN » et à tous ceux à venir…

…je souhaite très sincèrement et de tout cœur, une merveilleuse nuit et une toute aussi merveilleuse journée…!

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei niwatherapie hortitherapie quantique

Mais je vous souhaite surtout de retrouver l’esprit véritable de ces fêtes de fin d’année, qui au départ, bien avant que le judéo-christianisme, puis la société de consommation ne se les approprient, célébrait le solstice d’hiver, c’est à dire la fin de l’obscurité et de l’introspection, pour accueillir et s’ouvrir à nouveau à la lumière.

Veillez donc à prendre quelques jours paisibles et tranquilles pour faire le bilan sur votre année écoulée, à savoir si vous l’avez dépensée à des futilités ou si vous avez su la rendre constructive, enrichissante par la qualité des relations fréquentées, les actions mises en place… Et réfléchissez également à votre année à venir, ce que vous désirez réaliser… Car n’oubliez pas, vous ne réaliserez que les objectifs que vous vous serez fixés en conscience, et encore plus clairement si vous prenez la peine de les coucher sur le papier.

Dans le cas contraire, votre vie ne ressemblera jamais à celle dont vous rêvez…

L’importance du pardon…

Frédérique DUMAS - Niwathérapie© - hortithérapie quantique

        Le refus de pardonner est la cause réelle de la souffrance qu’endurent bien des individus, mais bien avant du pardon à l’égard des autres, il s’agit principalement du pardon envers eux-mêmes.
Le pardon de s’être trahi eux-mêmes à tant de reprises, de ne pas s’être respecté, de s’être menti, humilié… d’avoir laissé les autres leur faire du mal et d’avoir cru que ces autres avaient raison de le faire.

Refuser de pardonner aux autres, c’est resté prisonnier, c’est continuer à leur donner du pouvoir sur notre vie… mais refuser de se pardonner, c’est resté coincé dans des énergies inférieures qui nous empêchent de nous connecter avec ce que nous désirons dans notre vie, c’est nous empêcher de prospérer, de créer de la beauté, de participer activement à l’évolution de l’humanité… de prendre part pleinement à cette magnifique aventure de la Vie !

Frédérique DUMAS – Niwathérapie© – hortithérapie quantique
www.frederique-dumas.com

Ma vision positive

         On a souvent tendance à penser notre vision du monde utopiste lorsque nous pensons différemment de la majorité des gens, et quel grand bonheur de voir que non, je ne suis pas seule à voir le monde de façon positive et joyeuse…!

Sachez-le, je ne partage pas mes pensées pour changer celles des autres. Je partage mes pensées pour que ceux qui pensent déjà comme moi réalisent qu’ils ne sont pas seuls…!

Frédérique DUMAS – Hortithérapie . Niwakithérapie©
www.frederique-dumas.com

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei niwatherapie hortitherapie quantique

Ce qui nous fait grandir…

        Nous grandissons lorsque nous faisons face à des défis, des challenges…

Mais, nous ne sommes pas obligés de souffrir pour grandir. Tout est une question de focus, tout est une question de choix…

Frédérique DUMAS – Hortithérapie . Niwakithérapie©
www.frederique-dumas.com

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei niwatherapie hortitherapie quantique

Philosophe…

        Etre philosophe ne consiste pas simplement à avoir de subtiles pensées, ni même à fonder un mouvement, mais à chérir assez la sagesse pour mener une vie conforme à ses préceptes, une vie de simplicité, d’indépendance, de magnanimité, et de confiance. Cela consiste à résoudre quelques-uns des problèmes de la vie, non pas en théorie seulement, mais surtout en pratique.

Frédérique DUMAS – Hortithérapie . Niwakithérapie©
www.frederique-dumas.com

niwaki taille japonaise jardin japonais frederique dumas voyage d'etudes au japon tsuboniwa jardin shizen no sei niwatherapie hortitherapie quantique