De bons outils … pour une culture de niwaki facile

        Cette notion est connue et reconnue par tous les artisans de tous les corps de métier, depuis toujours. Pour un beau travail, il faut de bons outils. Bons outils signifiant adaptés, précis, confortables et de qualité…
Mais ils ne sont pas réservés exclusivement aux professionnels, les amateurs ont aussi le droit de se faire plaisir !
Il n’est donc pas étonnant que les spécialistes du niwaki et du jardin depuis des millénaires, les Japonais, aient créé les outils les plus performants et les plus adaptés qui soient.

Voici donc la perfection faîte sécateur et sécateur-ciseaux… A vos niwaki !

Passion NIWAKI

        Quand la passion fait traverser les océans… elle mérite d’être saluée.

Un salut amical et admiratif donc à Thérèse, une de nos dernières stagiaires, arrivée tout droit de la Martinique, et fidèle lectrice de notre magazine la Voie du jardin japonais depuis ses débuts…!
Mais déjà, je vous vois d’ici me dire : « Qu’est-ce qu’on peut bien trouver comme essence d’arbres à la Martinique, dans toute cette végétation luxuriante, pour créer des niwaki ? »
Et bien, certes, il y a moins le choix qu’en métropole, mais il y a tout de même des buis, des ficus, des cyprès, le pin caraïbe et un olivier pays qui semblent convenir tout à fait…!
De quoi trouver son bonheur pour pratiquer…