Développement personnel – La dépression…

…un mal propre aux pays riches

        Dans les pays pauvres qualifiés de sous-développés, la dépression telle que nous la connaissons en occident, n’existe pas. Je ne parle pas d’un moment de vide ressenti pendant un laps de temps plus ou moins long et qui précède le changement. Non. Bien que ce soit un terme plutôt abstrait décrivant un état où les personnes ont développé un certain mal de vivre jusqu’à des pensées suicidaires, je parle d’un mal dont souffre un grand nombre de personnes dans les pays riches. Le milieu médical et bien évidemment l’industrie pharmaceutique en ont fait leur fonds de commerce, générant ainsi des milliards et des milliards.

En fait, le véritable mal dont souffre l’occident à ce niveau, c’est d’un manque de spiritualité. Attention, je ne vous parle pas ici de religion, mais de sens de la vie, de mission de vie. Si on vous a conditionné à croire que votre valeur se mesure à l’aune de l’épaisseur de votre portefeuille et de vos autres acquisitions matérielles, une fois ceci atteint, vous ne pouvez ressentir qu’une profonde lassitude. La sensation d’avoir déjà tout atteint, d’avoir tout accompli éteindra votre étincelle de vie.

Et puis le matériel, çà va, çà vient. Un jour, vous pouvez être très riche et tout perdre le lendemain. Avec l’accomplissement intérieur, aucun risque de ce côté-là. Rien, ni personne, ne pourra vous le retirer. Chaque gain intérieur est gagné à jamais. Impossible de le perdre. Demain ne peut apporter que plus qu’hier, comme un  échelon supplémentaire gravi sur l’échelle de la vie. Et cette quête qui se transforme en réelle aventure au jour le jour, est seule capable de vous faire apprécier la Vie, de vous permettre de voir la beauté tout autour de vous, jusqu’à une minuscule perle de rosée glissant le long d’une gracile feuille d’érable dans la fraîcheur d’un matin d’été indien…

Développement personnel – Le monstre de la jalousie

frederique dumas loi d'attraction développement personnel

        Comme une rue à sens unique qui finit en impasse, la JALOUSIE, incluant l’ENVIE, ne conduit qu’à l’échec et au désespoir. Elle est possessive et obsessionnelle, plaçant des limites et des frontières totalement irrationnelles autour des personnes dont nous désirons le plus l’amour et/ou l’acceptation. Elle limite la liberté de choix de chacun, transformant le possible en impossible, ou nous poussant à des comportements ou des actes totalement inacceptables qui peuvent aller jusqu’à « Si tu te permets de faire ce que je ne me permets pas, ou de « briller » plus que moi, alors je te détruirai » !

D’où provient donc ce monstre de la jalousie ? En fait, la jalousie est tout simplement l’indicateur d’une faible estime de Soi.

Je ne vais pas parler ici de la jalousie amoureuse (bien qu’elle soit tout aussi présente et ravageuse), mais de celle qui se porte sur les capacités, les aptitudes, les techniques, les talents, les réalisations, le succès que nous voyons, décelons et désirons chez les autres, mais renions en nous-même. Bien que nous nous plaisions à penser que nous admirons ceux qui représentent l’accomplissement de ce que nous désirons faire ou réaliser, notre jalousie envieuse se manifeste très souvent en commérages sur leurs éventuels « échecs » et en ayant une attitude très critique à l’égard de toute personne possédant plus que ce que nous désirons avoir.

Regardons les choses bien en face, soyons honnêtes ! De quoi sont envieux ou jaloux la plupart des gens ? Des accomplissements et du bonheur des autres. Les accomplissements et le bonheur ont toujours provoqué une haine jalouse et destructrice chez ceux qui ne les possédaient pas ou qui ne se les accordaient pas.

Alors aux envieux et aux jaloux, je dirai : « Fatiguée des jaloux, des frustrés, des torpilleurs de bonheur, des obstructionnistes. Bougez-vous au lieu de bouder, de venir vous mettre en compétition, vous mesurer, ou de chercher à empêcher les autres de faire…!!! »

Et aux enviés et jalousés, je dirai : « L’intelligence universelle est fondée sur les lois de l’attraction, énergie subtile vibrant à une fréquence particulière. Lorsque votre fréquence vibratoire est en contradiction avec celle du champ de tous les possibles sous forme de pensées et d’émotions, par exemple par peur du rejet, de la réaction des autres à votre réussite, vous créer une résistance qui entrave ce flot universel d’abondance. Si vous souscrivez à cette demande implicite de ne pas réussir, si vous cultivez le besoin d’obtenir l’approbation des autres à ce sujet, comme le dit l’écrivain W. DYER : ‘ Vous permettez à leur résistance de se joindre à la vôtre, créant ainsi un champ de refus encore plus fort, empêchant la libre circulation du flot d’abondance dans votre vie ‘.
Surtout, ne rentrez pas dans ce cycle destructeur, n’y souscrivez pas. Continuez à exprimer votre authenticité, votre style, ce qui est présent au plus profond de votre être, tout simplement qui vous êtes, et ne laissez personne vous contrariez. Continuez à être heureux et montrez le bon exemple… ! »

Si ces réflexions éveillent quelque chose en vous, un stage sur ce thème vous est proposé dans le cadre de la Niwakithérapie© (hortithérapie quantique). Venez nous rejoindre…! Pour en savoir plus