Développement personnel – Mission de vie

Taille japonaise Niwaki Art thérapie Méditation Magazine Jardins zen Jardins japonais Outils japonais de taille

      Pendant de nombreuses années, et comme le sont la plupart d’entre nous, j’ai été soumise à un système fonctionnant de manière très implicite dans notre société. L’approbation gouvernait mes actions. Soumise et disciplinée, toujours obéissante à une autorité sous forme de personnes ou de normes. Vu de l’extérieur, on peut avoir l’impression que ce système a évolué. Effectivement, les formes changent… mais le fond, lui, reste. Et tout ceci ne m’a apporté au final que souffrance et défaite.

Puis un jour, suite à un évènement très douloureux mais catalyseur, j’en ai eu plus qu’assez, je me suis dit que la vie pouvait être autre chose et j’ai pris alors la décision que la mienne allait changer.
J’ai entrepris de chercher les réponses à l’intérieur de moi, et non plus à l’extérieur…

Après avoir lutté pendant des années et des années, pour la reconnaissance de ma valeur en tant que femme, pour être considérée comme une égale, comme étant à la hauteur dans toutes les situations, sans que rien jamais n’y fasse, j’ai commencé à me poser de sérieuses questions. Quand on croit que la vie doit être une lutte, elle devient une lutte. Croire que les désirs et les idées des autres changeraient si je continuais à présenter les miens était une aberration, ainsi qu’une perte de temps et d’énergie.

Alors un jour, j’ai arrêté de lutter et J’AI FAIT. Et là, tout a changé.

J’ai ressenti les changements dans mes tripes, comme une révélation, le réveil d’un immense pouvoir intérieur. Une forme de calme, de certitude apparut alors dans ma vie. Cette dernière commença à changer régulièrement, un vide se comblait, je commençais à atteindre sûrement et rapidement tous les buts que je me fixais, les uns après les autres, avec juste le temps nécessaire à leur manifestation. Ma vie gagna indéniablement en qualité. Les gens à l’extérieur commencèrent à remarquer ces changements, ainsi que l’accélération avec laquelle ils prenaient place au fur et à mesure que j’avançais dans le temps.

En quatre années, j’ai créé mon activité professionnelle de toutes pièces, en y prenant un plaisir immense. J’ai rassemblé toutes mes connaissances apprises au cours d’études, de lectures, de formations, d’associations, d’engagements, de relations ou de voyages, et j’ai créé une Ecole de taille japonaise, une structure existant nulle part ailleurs. La première année, en 2008, j’ai proposé un stage de taille et édité un magazine numérique, puis quatre autres stages l’année suivante, encore quatre autres en 2010, tout en publiant deux livres sur le sujet, suivis cette année de quatre stages de création de jardins japonais. Entre temps, j’ai importé des outils en provenance du Japon, commercialisés par le biais d’un site web marchand, j’ai créé un voyage d’études dans ce même pays et je suis en train d’organiser des stages à l’international. J’ai donné de la profondeur à ces pratiques en les associant à un travail de développement personnel par le biais de stages d’hortithérapie, que j’ai appelée NIWAKITHERAPIE©.
Au point qu’un jour, un de mes stagiaires, un paysagiste, m’a comparée à une « météore », comme apparue du néant …

Oui, mille fois oui, que votre voie soit le jardin ou tout autre chose, les protocoles que j’ai mis en place peuvent vous aider à réaliser tous vos objectifs de vie, professionnels ou personnels, avec succès. Il suffit que l’intérêt soit suffisamment grand pour que vous preniez plaisir à pratiquer la taille japonaise ou la création de jardins japonais.

Bien engagée aujourd’hui dans la maturité de ma vie, plus j’avance en âge, et plus je comprends de mieux en mieux le sens du parcours qui fut le mien depuis ma naissance, les choix de vie que j’ai fait et qui trouvent leur origine et leur sens dans la mission que je suis censée accomplir sur cette Terre. Ce que je souhaite partager avec vous aujourd’hui, à travers cet article, c’est le cheminement qui me permet d’être la femme que je suis aujourd’hui, afin que vous saisissiez précisément ce dont je vous parle. Il est évident que je ne peux faire à votre place et qu’aucun résultat n’est garanti. Par contre, ce que j’ai réalisé à ce jour me permet de pouvoir vous aider et vous accompagner dans votre propre quête. Je suis en mesure de vous assurer de tout mettre en œuvre pour vous permettre d’atteindre la réalisation de votre objectif de vie individuel, en accord avec votre plus haut Soi.

Développement personnel – Epris d’autonomie et de liberté …?

frederique dumas loi d'attraction développement personnel

« Ce n’est pas un signe de bonne santé, d’être bien adapté à une société profondément malade. » Krishnamurti

        ATTENTION, attention à vous, si vous refusez qu’une quelconque autorité extérieure gouverne votre vie !
Si vous refusez par exemple de vous faire vacciner pour une pandémie inventée de toute pièce, ou si vous préférez instruire votre enfant dans la famille – car vous connaissez mieux que quiconque ses besoins et ses centres d’intérêts – plutôt que de confier son éducation à une très vieille et poussiéreuse institution complètement dépassée, qui ne songera qu’à le faire entrer par la contrainte dans un moule et à tuer sa créativité « dans l’œuf », ou si vous préférez choisir par vous-même les pratiques qui vont vous aider à vous maintenir en santé ou à la recouvrer … et j’en passe… ! Je pourrai vous citer des tas d’autres exemples …

Attention ! Attention ! Vous êtes bien trop épris de liberté et d’autonomie. Auto-suffisant(e) ! Oh là là ! Vous avez obligatoirement quelque chose qui ne tourne pas rond dans la tête pour les gens « bien pensants » qui vous entourent… !

C’est incroyable quand même, cette société, où dès que l’on commence à vouloir penser un tant soit peu par soi-même, on se voit alors affublé de toutes les tares possibles et imaginables. Et la plus fréquente bien sûr, et très à la mode, est celle de faire partie d’une secte… ! Il y a 700 ans, on vous accusait d’être une sorcière et on vous brûlait vive sur le bûcher. Aujourd’hui, on vous accuse de faire partie d’une secte et on vous brûle sur un bûcher médiatique. Qui a dit que l’être humain avait évolué ?

Vous ne connaissiez pas la secte des arbres taillés à la japonaise. Et bien, voilà, maintenant vous la connaissez… ! Mais alors, elle est très bizarre cette secte, parce que figurez-vous qu’elle est unipersonnelle, et comme le gourou est déjà tellement occupé à gérer sa vie de manière autonome et souveraine, eh bien cette organisation ne peut accepter aucun autre « adepte »…
Tiens, c’est bizarre. On dirait qu’il y a un os. Ou alors, tous ces gens « bien pensants » … peut-être ont-ils besoin qu’on leur redéfinisse ce qu’est une secte ?

Tout ceci me fait pleurer… de rire. La bêtise humaine n’a décidément aucune limite !

La Voie du jardin japonais – Avril 2011

        Le numéro d’Avril de La Voie du jardin japonais est paru aujourd’hui, avec un peu de retard… Désolée ! Beaucoup de travail avec la mise en place des nouveaux stages de création de jardins japonais.

Taille japonaise Niwaki Art thérapie Méditation Magazine Jardins zen Jardins japonais Outils japonais de taille

Au programme, la création d’un niwaki de style « masses de végétation sphériques », la suite de la réalisation pas à pas d’un bassin et d’une cascade, les finitions intérieures d’un soan ou maison de thé rustique, la création d’un jardin sec intérieur… et bien d’autres choses encore… !

Voir toutes les parutions de La Voie du jardin japonais

Bonne lecture !

Dresser les pierres – Ishi wo taten koto

      Ce dernier week-end, l’Ecole NIWAKI Inspiration ZEN au sein du Jardin « Shizen no sei tei-en » a accueilli ses premiers stagiaires afin de dresser les pierres à la manière des fameux jardiniers japonais… Pratique ancestrale d’une grande puissance esthétique et spirituelle caractérisant l’acte de créer un jardin.


S’appuyant sur des règles millénaires et notamment les enseignements du Sakutei-ki, ces compositions de pierres, ici au milieu de gravier ratissé, sont le reflet de l’élan vital, de la spontanéité créatrice de la personne qui en est à l’origine, leur beauté n’ayant d’égal que le talent du jardinier, révélé par la pratique.

Je souhaitais partager ici avec vous l’immense plaisir que j’ai pu ressentir à dispenser ce stage de création de jardins japonais.


Devant l’intérêt et l’enthousiasme manifestés par les participants, ce stage sera à nouveau programmé cette année, à la fin Octobre 2011 (23AM, 24 et 25). Donc à toutes celles et ceux que cette pratique fait vibrer et qui ont envie de flirter avec l’éternité, je dis « A très bientôt »…