Développement personnel – « Voie » et fréquence énergétique

        On ne peut pas bien servir les autres, l’humanité, apporter sa pierre à l’édifice, si l’on ne commence pas par soi-même.

La créativité ou l’art de ne jamais faire deux fois les choses de la même manière (par exemple éviter de répéter les mêmes vieilles erreurs), la bienveillance et la bonté, l’amour (le seul vrai avec un grand A), la beauté, l’ouverture, l’abondance et l’authenticité ou se permettre d’être tout simplement qui l’on EST réellement et bien d’autres encore … sont des pensées et des expressions dotées de vibrations supérieures qu’il nous est nécessaire d’appliquer à nous-mêmes en priorité avant d’espérer pouvoir aller plus loin et d’être capable de les dispenser aux autres.

Absolument tout dans l’univers est vibration d’énergie. Nous également. Nous sommes dans notre ensemble, corps, mental, esprit, un magnifique système énergétique. Cette énergie, d’après les scientifiques, se mesure en termes de vitesse et d’amplitude d’ondes créée, basse ou haute, lente ou rapide. De plus, toute énergie supérieure, plus rapide, dissout et convertit toute énergie inférieure plus lente. En tant que système énergétique, nous pouvons donc également être étalonné au niveau de notre fréquence vibratoire, et de son impact sur notre santé, notre environnement … Plus notre niveau de vibration est élevé, plus nous sommes en mesure de neutraliser des énergies inférieures et d’avoir une influence positive sur nos proches, nos étudiants, notre milieu de vie …

Il est donc important de veiller à nous entourer, à nous dispenser tout ce qui peut nous permettre de hausser chaque jour un peu plus notre niveau d’énergie, afin de pouvoir suivre notre Voie, et de neutraliser tout ce qui peut affaiblir ou perturber notre lien direct avec l’intelligence universelle, l’énergie la plus élevée qui soit.

Voici quelques pistes intéressantes pour cultiver notre « JARDIN » énergétique…
   – entraînez-vous à être conscient le plus souvent possible de vos pensées, de vos paroles et de vos actions. Choisissez toujours la pensée tonifiante, la parole positive et constructive, l’action remédiante.
   – prenez rendez-vous au minimum 1/4 d’heure par jour avec le silence. Méditation assise, en mouvement, promenade apaisante et paisible dans la nature, mais seul avec vous-même, afin de reprendre contact avec votre Source.
   – choisissez avec soin vos relations, vos connaissances et acceptez de regarder avec lucidité vos proches ou les personnes de votre famille tels qu’ils SONT. Entourez-vous de belles personnes, énergisantes, positives, évoluant dans une conscience spirituelle.
   – augmentez le niveau d’énergie de votre milieu de vie. Entourez-vous de beauté, de nature, de bon air, d’animaux, d’une cascade, de calme… Si ce n’est pas possible pour le moment, ayez recours à des photographies, à de la musique douce incluant des sons de la nature, à un diffuseur d’huiles essentielles et parter faire des randonnées en montagne le plus souvent possible. Soignez l’agencement de votre lieu de vie en vous basant sur les enseignements millénaires du feng-shui ou du fu-sui.
   – choisissez avec soin les aliments que vous mangez et évitez bien évidemment les produits traités avec des substances chimiques. Bannissez tout ce qui est préparé et préférez la simplicité en mélangeant des légumes, des céréales complètes, en mangeant des fruits frais. Réduisez votre consommation de viandes, de lait …
   – proscrivez toutes substances à très faible teneur énergétique et éloignez vous de ceux qui les consomment. L’alcool, comme toutes les drogues légales ou illégales abaisse le niveau d’énergie de votre corps, vous affaiblit et vous place dans la situation d’attirer toujours plus de situations négatives dans votre vie. Ces substances et les personnes qui les consomment sont le reflet d’un comportement destructeur qui ne peut vous apporter que de la douleur.
   – limitez votre exposition aux très faibles énergies émanant des différents médias, journaux télévisés, ou autres. Ces derniers excellent dans la manière d’introduire et de maintenair dans votre vie tout ce qu’il y a de plus laid et de plus mauvais dans le monde, et s’il n’y a pas, se fait un devoir de l’inventer ou de le créer.
   – sélectionnez les endroits que vous fréquentez, choisissez en conscience vos différentes activités, veillez à ce qu’ils et elles soient de la plus haute qualité.
   – cultivez la bonté de coeur et posez des gestes gratuits, pour un enfant, une personne moins mantie, notre belle planète… Juste pour votre satisfaction intérieure.
   – soyez précis et intentionnel dans ce que vous désirez créer. L’écriture possède une énergie qui lui est propre, tout comme la parole et la pensée. N’hésitez donc pas à afficher vos intentions sur des bouts de papier que vous placerez dans des endroits stratégiques, votre portefeuille, le miroir de votre salle de bains, votre bureau ou la porte du réfrigérateur…!
   – soyez tolérant et indulgent envers vous-même. Le simple fait de vous pardonner en pensée de vous être trompé ou d’avoir laissé quelqu’un ou quelque chose vous blesser ou vous mettre en colère élèvera immédiatement votre fréquence vibratoire.

En quelques mots, n’acceptez et ne donnez que le MEILLEUR. Et l’univers vous le rendra…

Si ces réflexions éveillent quelque chose en vous, un accompagnement pour vous aider à y parvenir vous est proposé dans le cadre de la Niwakithérapie© (hortithérapie quantique). Venez nous rejoindre…! Pour en savoir plus

Taille japonaise, concept et propriété intellectuelle

        Je vais de ce pas vous raconter une petite histoire…

Ce week-end, j’étais présente sur le stand d’un salon, et j’ai été confrontée à une situation qui, je vous l’avoue, m’a laissée aux premiers abords, perplexe… !
Un individu, qui n’a même pas pris la peine de se présenter, est venu tout exprès uniquement pour me dire que j’avais PRIS le concept de son ami… ! Quelle dévotion !
Saviez-vous, vous, que la taille japonaise avait été inventée par un français ? Moi, j’étais persuadée qu’elle était originaire du Japon !!!
Mais … trêve de plaisanterie…

Je suis désolée, mais je nous vois mal ré-inventer la roue chaque jour… Des concepts, des milliers de gens en inventent chaque jour… Moi, la première. Le jardin sec miniature, le pré-niwaki, le sécateur-ciseaux, les bienfaits thérapeutiques du jardinage … et j’en passe. D’autres se les ont déjà appropriés … Et alors… ! Je ne vais pas les voir en leur disant : « Oh là là, vous m’avez pris mon concept ! »  Au contraire, cela me rend plutôt fière, tout comme les Japonais qui ne m’ont jamais dit non plus « Vous m’avez pris mon concept ! » mais qui sont fiers que la taille japonaise suscite de l’intérêt dans le monde.

Mon dieu que ces gens doivent être malheureux, gouvernés ainsi par leur ego, toujours à l’affût de ce que les autres pourraient leur prendre. D’évidence, ils ne connaissent pas l’une des lois fondamentales de l’intelligence universelle « Plus tu donnes à tous les niveaux et plus tu reçois ».

Je pense donc que le moment est venu de remettre les choses à leur juste place … Et je vais donc vous expliquer ici comment cela s’est réellement passé pour moi.
J’ai découvert la taille japonaise, il y a environ une dizaine d’années, après une quinzaine d’années à tailler des multitudes d’arbres pour différents types de culture. Concernant la création des niwaki, je me suis informée sur tout ce qui se faisait ici en France, outre-Atlantique, outre-Manche et je suis allée me former au Japon. Je me suis inspirée de tout ce qui me convenait et j’ai mis de côté tout ce qui ne me convenait pas, parfois chez la même personne. Au fur et à mesure, j’ai placé tout cela ensemble dans mon grand chapeau, puis j’ai secoué, j’ai retravaillé le tout, je l’ai synthétisé, fait évoluer, et ressorti pour l’investir avec mon propre style. Puis, j’y ai ajouté de la profondeur, en le mettant à la portée de tous ceux et celles qui aiment la beauté, le luxe et le raffinement, afin qu’il ne reste pas seulement réservé aux professionnels ou à une élite fortunée et superficielle se gargarisant d’art conceptuel …

A partir du moment où on l’a retravaille, où on l’investit avec son propre style, il n’y a aucune raison qui s’oppose au fait de s’inspirer d’une idée. C’est quand on copie bêtement sans se fatiguer, que cela n’a vraiment aucun intérêt. Ce dernier comportement n’apporte rien et certainement pas la réussite. Car l’intelligence universelle, l’univers, la Vie (peu importe le nom qu’on lui donne) récompense ceux qui « mouillent leur liquette »… ! Une idée, un concept n’est pas encore une marque, ce n’est pas un logo, ce n’est pas une œuvre manuscrite, photographique ou autre, protégée par les lois de la propriété intellectuelle. Ces choses là par contre ont besoin d’être protégées. Et oui, il y a quand même un minimum à protéger concernant une entreprise, vu le nombre d’individus fainéants et indélicats … (Encore deux, cette semaine… !). Dans ce cas-là par contre j’interviens et suis très réactive pour faire respecter mes droits.

Cà peut arriver à tout le monde de se tromper et d’utiliser par erreur. Cela m’est arrivé une ou deux fois par le passé à moi aussi. Mais dans ces cas-là, la première chose à faire est de corriger immédiatement et de présenter ses excuses. Mais quand on le fait sciemment et qu’en plus on persiste et signe, cela relève vraisemblablement de la bêtise …!

A bon entendeur, salut !

Stages d’HIVER – Niwakithérapie (hortithérapie quantique) et taille japonaise

Taille japonaise Niwaki Art thérapie Méditation Magazine Jardins zen Jardins japonais Outils japonais de taille

        NOUVEAU !

Programmation des stages d’hiver en art thérapie et taille japonaise.

Période idéale pour la taille des conifères, venez profiter tout de même des bienfaits thérapeutiques d’une activité liée au jardin en travaillant sur des arbres en pot, en étant bien au chaud à l’intérieur.

L’hortithérapie permet d’améliorer la performance professionnelle, la qualité de vie des personnes, d’aider à mieux vivre en cas de pertes ou de maladies graves en réduisant le stress et l’anxiété (pour les malades, mais aussi pour leurs proches), ou d’aider des personnes souffrant de troubles de stress post-traumatique… Cette approche peut également devenir un outil d’accompagnement très efficace pour aider à résoudre un grand nombre de problèmes reliés à des troubles de comportement et d’apprentissage, des difficultés d’adaptation, des traumatismes importants, des problèmes de dépendance et de suicide, des conflits personnels ou professionnels, etc.

Les stages se déroulent sur deux jours et un après-midi.

Merci de nous contacter au 06 22 74 76 52 ou 04 75 32 79 54 pour le planning.

En savoir plus…